FIVB World Congress
 
La FIVB soutient plus intensément les Centres de Développement
Porto, Portugal, 13 mai 2004 – La FIVB a annoncé jeudi qu’elle allait soutenir plus intensément ses huit Centres de Développement en Asie, Afrique et Amérique. Les Centres de Développement pourront demander des fonds supplémentaires pour des programmes sportifs spécifiques, médicaux et de gestion afin de développer le Volleyball dans leur région.

M. Vincente Araujo, le Vice-Président Exécutif de la FIVB responsable des Centres de Développement, a annoncé que la FIVB paierait un instructeur professionnel à plein temps dans chaque Centre qui voyagera dans les pays voisins pour y donner des cours.

En plus des Centres de Développement existant en Thaïlande, Bahreïn, Inde, Tunisie, Sénégal, Soudan, République Dominicaine et Venezuela, le Congrès Mondial de la FIVB à Porto a approuvé la proposition d’examiner la possibilité d’ouvrir des « centres itinérants » ou des « centres d’excellence » dans les pays disposés à développer le Volleyball et le Beach Volleyball dans leurs régions mais ne remplissant pas tout à fait les conditions pour accueillir des Centres de Développement permanents.

Il a aussi été décidé que la France et le Cuba participeraient à l’aide pour le développement dans les pays francophones et hispanophones respectivement.

La FIVB a également annoncé que 90 pays avaient bénéficié avec succès de Programmes d’Aide Sportive en 2002 – 2003 et avaient ainsi pu développer le Volleyball dans leur pays.