The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Circuit mondial 2014 : le point après 17 tournois

 
Le podium à Doha (de g. à dr.) : les Canadiens Josh Binstock/Sam Schachter (argent), les Allemands Jonas Schroder/Tim Holler (or) et les Français Youssef Krou/Edouard Rowlandson (bronze).
 
Lausanne, Suisse, le 10 novembre 2014 — Après l’escale de la semaine dernière au Qatar, à l’occasion d’un Open masculin doté de 75 000 $, le Circuit mondial FIVB de beach volley 2014 va désormais prendre un mois de congé. Il reprendra en Afrique du Sud pour l’Open de Mangaung mixte doté de 150 000 $.

La semaine dernière, l’Open de Doha exclusivement masculin de 75 000 $ a vu une nouvelle équipe allemande s’adjuger le titre. Les deux autres marches du podium de Doha étaient occupées par des Canadiens et des Français. L’Open FIVB de Doha était le 313e tournoi masculin de l’histoire du Circuit mondial FIVB de beach volley qui a débuté en 1987 à Rio de Janeiro, au Brésil.

Tableau masculin à Doha
Dans la compétition exclusivement masculine, les Allemands Tim Holler/Jonas Schroder ont pris tout le monde par surprise dans leur deuxième tournoi du Circuit mondial seulement. En finale, les Allemands ont battu les Canadiens Josh Binstock/Sam Schachter qui, eux, ne disputaient que leur septième tournoi du Circuit mondial mais qui avaient gagné l’or la semaine précédente en Argentine à l’Open FIVB de Paraná. Les Allemands Holler/Schroder se sont imposés en deux sets 21-18, 21-13 en seulement 33 minutes. D’un point de vue individuel, il s’agissait de la première médaille d’or FIVB des deux joueurs. Les Français Youssef Krou/Edouard Rowlandson, médaillés d’or à l’Open FIVB de Xiamen le mois dernier en Chine, ont décroché le bronze en battant les Russes Ruslan Bykanov/Serguey Prokopyev, 21-15, 21-15 en 34 minutes.

Grands débuts
Les champions de Doha, Holler/Schroder, ont gagné 500 points sur le Circuit mondial FIVB et ont récupéré 11 000 $. Les Canadiens Binstock/Schachter ont non seulement décroché leur deuxième médaille en deux tournois, ils ont aussi empoché 450 points au classement de la saison et 8 000 $, ce qui leur permet d’avoir gagné 19 000 $ en deux semaines.

Le point sur les classements – Hommes
Les trois meilleures équipes de chaque tableau dans les tournois Open de la FIVB reçoivent respectivement 500, 450 et 400 points. Les Lettons Aleksandrs Samoilovs/Janis Smedins sont premiers du classement des points chez les hommes avec 5 770 points. Les Américains Phil Dalhausser/Sean Rosenthal sont deuxièmes avec 5 440 points, devant les Brésiliens Alison Cerutti/Bruno Oscar Schmidt (5 330 pts), les Polonais Mariusz Prudel/Grzegorz Fijalek (4 600 pts) et les Américains John Hyden/Tri Bourne (4 280 pts).

En termes de gains, les mieux récompensés sont les Américains Dalhausser/Rosenthal avec 318 000 $ remportés, suivis des Brésiliens Alison/Schmidt (241 000 $), des Polonais Fijalek/Prudel (240 000 $), des Lettons Samoilovs/J. Smedins (233 500 $) et des Italiens Lupo/Nicolai (187 000 $).

Le point sur les classements – Femmes
Dans le tableau féminin, les Brésiliennes Juliana Felisberta/Maria Antonelli continuent de mener la danse avec 6 740 points, devant leurs compatriotes Agatha Bednarczuk/Barbara Seixas (5 660 pts), les Américaines April Ross/Kerri Walsh Jennings (5 420 pts), les Chinoises Fan Wang/Yuan Yue (4 950 pts), les Néerlandaises van Iersel/Meppeling (4 640 pts), les Allemandes Katrin Holtwick/Ilka Semmler (4 610 pts) et leurs compatriotes Karla Borger/Britta Büthe (4 580 pts).

En termes de dotations, ce sont les Américaines A. Ross/Walsh Jennings qui sont les premières avec 282 000 $. Elles devancent les Brésiliennes Juliana/Antonelli (261 375 $), leurs compatriotes Bednarczuk/Seixas (233 000 $), les Allemandes Holtwick/Semmler (214 000 $) et les Brésiliennes Larissa França/Talita Antunes (210 000 $).

Derniers carrés masculins
Sur les 16 tournois masculins disputés jusqu’à présent sur le Circuit mondial FIVB 2014, 17 pays ont au moins placé une équipe en demi-finales. Les nations les mieux représentées avec 11 demi-finales sont le Brésil (2 médailles d'or, 4 médailles d’argent, 2 de bronze, 3 quatrièmes places) et les États-Unis (4 médailles d’or, 1 d’argent, 4 de bronze, 2 quatrièmes places). Avec 6 demi-finales, on retrouve l’Allemagne (1 or, 1 bronze, 4 quatrièmes places) et la Lettonie (2 ors, 2 argents, 2 quatrièmes places) devant l’Italie (5 demi-finales, 2 ors, 2 argents, 1 quatrième place). Le Canada (1 or, 1 argent, 1 bronze), la Pologne (1 médaille d’or, 2 d’argent), la Russie (1 or, 1 argent, 1 bronze) et la Suisse (2 médailles de bronze, 1 quatrième place) ont atteint trois fois le stade des demi-finales, tandis que la France (1 or, 1 bronze) et les Pays-Bas (1 or, 1 bronze) se sont hissés deux fois dans le dernier carré. L’Australie (bronze), l’Autriche (4e), le Chili (1 argent), le Kazakhstan (4e), le Mexique (bronze) et l’Espagne comptent aussi une demi-finale.

Derniers carrés féminins
Dans les 16 premiers tournois féminins, 12 pays ont au moins disputé le dernier carré. Le Brésil ouvre la marche avec 23 apparitions en demi-finale (7 médailles d’or, 7 d’argent, 4 de bronze et 5 quatrièmes places) contre 11 pour l'Allemagne (3 ors, 4 argents, 3 bronzes et 1 quatrième place). Les États-Unis en comptent six (4 ors, 1 bronze, 1 quatrième place), la Chine cinq (2 argent, 2 bronzes, 1 quatrième place), une de plus que la République tchèque (2 ors, 1 bronze, 1 quatrième place) et que l’Espagne (1 argent, 3 quatrièmes). Les Pays-Bas ont placé trois équipes dans le dernier carré (2 bronzes, 1 quatrième place) tandis que l’Italie (1 argent, 1 quatrième place), la Russie (1 argent, 1 bronze) et la Slovaquie (2 bronzes) ont participé deux fois à des demi-finales. L’Autriche (1 quatrième place) et la Grèce (1 quatrième place) a placé une équipe dans les matchs à médailles.

Pourcentage de victoires – Hommes
Du côté des pourcentages et statistiques, après 16 épreuves chez les hommes, les Américains Dalhausser/Rosenthal comptent 48 victoires pour 10 défaites (82,8 % de victoires), suivis des Canadiens Binstock/Schachter à 24-9 (72,7 %), des Brésiliens Alison Cerutti/Bruno Oscar Schmidt à 47-18 (72,3 %). La quatrième place est occupée par les Italiens Paolo Nicolai/Daniele Lupo à 36-14 (72,0 %), qui devancent les Américains John Hyden/Tri Bourne (43-17, 71,7 %). Les Lettons Samoilovs/J. Smedins occupent la sixième place à 50-20 (71,4 %). La paire Samoilovs/J. Smedins est celle qui a engrangé le plus grand nombre de victoires cette saison sur le Circuit mondial masculin, avec 50 succès, soit deux de plus que Rosenthal/Dalhausser et trois de mieux qu’Alison/Schmidt.

Pourcentage de victoires – Femmes
Dans le tableau féminin, après 15 tournois disputés, la nouvelle paire brésilienne Larissa/Talita a pris la tête avec 35 victoires et 4 défaites (89,7 %) tandis que les Américaines April Walsh/Kerri Walsh ont gagné 49 fois et se sont inclinées à 6 reprises (89,1 %), mieux que les Tchèques Marketa Slukova/Kristyna Kolocova à 39-12 (76,5 %). Les Brésiliennes Juliana/Antonelli (71-22, 76,3 %) se hissent à la quatrième place devant leurs compatriotes Bednarczuk/Seixas à 50-19 (72,5 %). L’équipe Juliana/Antonelli est celle qui a remporté le plus de rencontres cette saison sur le Circuit mondial avec 71 victoires. La Brésilienne Talita est troisième au classement des victoires après avoir commencé la saison avec Taiana Lima pour finalement s’associer à Larissa. Avec Lima, la joueuse avec laquelle Talita a gagné le Circuit mondial FIVB aux points en 2014, le duo compte 23 victoires et 7 défaites (76,7 %).

La suite
Le Circuit mondial FIVB 2014 se conclut en Afrique du Sud par l’Open de Mangaung doté de 150 000 $, du 9 au 14 décembre.

FIVB 2014
La FIVB, dont le siège est à Lausanne, en Suisse, est l'instance internationale compétente pour deux sports olympiques, le volleyball et le beach volleyball. Le Circuit mondial FIVB de beach volleyball 2014 propose des dotations record s’élevant à 9,6 millions de dollars répartis tout au long d'une saison qui traverse 19 sites dans 17 pays d’avril à mi-décembre. Sont prévus 10 tournois du Grand chelem (un autre record), la toute première phase finale de Grand chelem et 8 tournois Open qui contribueront à développer le sport.

Les Grands chelems, tous mixtes, offrent au minimum 800 000 $ chacun, les gains s’élevant même à un million de dollars pour les tournois de La Haye (Pays-Bas) et Long Beach (États-Unis), un record dans l’histoire des Grands chelems FIVB. Les tournois Open prévus en 2014, six mixtes, un masculin et un féminin, proposent des dotations de 150 000 $ pour les tournois mixtes et de 75 000 $ pour les compétitions non mixtes.

Prochaine génération
Dans le cadre des initiatives du président de la FIVB Ary S. Graça F° et de son équipe de la direction, le calendrier international FIVB 2014 de beach volley comportait également quatre Championnats du monde FIVB de jeunes en plus des Jeux olympiques de la jeunesse 2014 à Nankin.

Le premier tournoi FIVB par catégorie d'âge de la saison s'est tenu en juin en Pologne et a vu les locaux Maciej Kosiak/Maciej Rudol s'imposer dans le tableau masculin du Mondial M-23 tandis que les Australiennes Mariafe Artacho/Nicole Laird l'emportaient chez les femmes. Les Suisses Florian Breer/Yves Haussener et les Américaines Morgan Martin/Kathryn Plummer sont entrés dans l'histoire au Mexique en remportant le tout premier Mondial M-17. Les Polonais Michael Bryl/Kacper Kujawiak et les Canadiennes Sophie Bukovec/Tiadora Miric ont remporté l'or à Larnaca pour la 14e édition du tournoi M-21 alors que les Brésiliens Arthur Mariano/George Wanderley et leurs compatriotes Andressa Cavalanti/Eduarda Lisboa se sont imposés dans le 13e Mondial M-19.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines