The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La FIVB limite le mandat présidentiel

 
210 des 220 Fédérations nationales de la FIVB (13 procurations) sont présentes en Sardaigne
 
Cagliari, Italie, le 31 octobre 2014 – Le nombre de mandats des présidents de la FIVB est désormais limité à deux : un premier mandat de huit ans suivi d’un deuxième de quatre ans. Le 34e Congrès mondial a ainsi approuvé une proposition de la commission juridique visant à conformer la constitution à celle du Comité international olympique vendredi à Cagliari, en Italie.

En présence de 210 des 220 Fédérations membres en Sardaigne, l’amendement a été voté avec 157 votes, plus des deux tiers nécessaires.

Précédemment, le président de la FIVB pouvait rester au pouvoir pour une durée illimitée tant qu’il était réélu tous les quatre ans et qu’il ne dépassait pas la limite d’âge de 75 ans. Désormais, les futurs présidents resteront en poste huit années pour leur premier mandat, puis quatre ans supplémentaires s’ils sont réélus.

Concernant l’actuel président de la FIVB, Ary S. Graça F°, s’il est réélu en 2016, il pourra occuper son poste huit ans de plus puisqu’il aura déjà été en place quatre ans.

Ce changement de règlement fait suite à une initiative déjà prise en 2011 par le président de la FIVB de l’époque, et actuel président honoraire à vie et conseiller du Conseil d’administration, Jizhong Wei, qui avait participé aux travaux du CIO pour l’adoption de la même règle. Le président Wei a demandé à la commission juridique d’étudier le sujet, mais la décision a été repoussée en vue du Congrès électif de 2012 afin de permettre aux nouveaux dirigeants de décider eux-mêmes.

Cette décision met en avant la transparence de la gouvernance vers laquelle la FIVB continue de tendre et garantit un changement plus fréquent des dirigeants étant donné que l’organisation a déjà vu deux présidents rester en place pendant plusieurs mandats (Paul Libaud 1947-1984, Ruben Acosta 1984-2008).

Le Congrès a également approuvé un amendement clarifiant que le président n’est pas inclus dans le quota des Confédérations au Conseil d’administration. Celui-ci est composé de 29 membres élus par les Confédérations, plus deux femmes élues aux postes de minorités et le président de la FIVB élu par le Congrès FIVB.

La commission juridique a par ailleurs clarifié le rôle du Comité exécutif dans la gestion générale de la FIVB et a renforcé le rôle des organisateurs de tournois en augmentant le nombre de membres cooptés à quatre maximum. Elle a également expliqué qu’il devrait y avoir au minimum deux réunions par ans avec la mise en place d’une nouvelle exigence de quorum, tandis que le Comité exécutif peut désormais adapter le budget en collaboration avec le Conseil d’administration si besoin. Le Groupe exécutif a été dissous après son inactivité pendant deux ans.

Le 34e Congrès mondial FIVB continue samedi avec les rapports des autres commissions.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page

LATEST NEWS

Latest headlines