The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Une nouvelle ère pour la FIVB selon le président Graça

 
Le président de la FIVB Ary S. Graça F° s’exprime lors du Congrès mondial FIVB à Cagliari, en Italie
 
Cagliari, Italie, le 31 octobre 2014 – Le président de la FIVB, Ary S. Graça F°, s’est adressé aux représentants des Fédérations nationales lors du 34e Congrès mondial FIVB pour insister sur l’importance des mesures visant à établir la bonne gouvernance du volleyball, à offrir des opportunités à la famille du volleyball et à innover.

M. Graça a parlé des mesures prises lors des deux dernières années qui ont permis de renforcer la transparence et la bonne gouvernance avant de discuter de l’effet positif de ces mesures sur la relation des Fédérations avec le Comité international olympique. Un nouveau processus de gestion de contrat a également été mis en place après l’examen de la structure du siège réalisé par Deloitte, une grande entreprise de consultation.

Des outils d’apprentissage en ligne et de gestion de projet ont été inventés pour favoriser l’intégration, aider les entraîneurs et les arbitres à renforcer leurs compétences et permettre aux Fédérations nationales et aux promoteurs d’accéder aux règlements des tournois et aux plans de développement importants de la FIVB. Un partenariat avec JTA, une société de relations publiques spécialisée dans le sport, aide aussi à renforcer le statut institutionnel de la FIVB au sein du mouvement olympique.

M. Graça a raconté ses réunions avec des politiciens proéminents qui avaient pour but de renforcer les relations avec la communauté internationale. Il a ainsi discuté avec le président de la Russie Vladimir Poutine, le premier ministre italien Matteo Renzi, le président du CIO Thomas Bach et le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, montrant sa détermination à tendre la main aux principales parties prenantes du mouvement olympique.

Par ailleurs, les programmes de développement de la FIVB permettent d’offrir de nouvelles opportunités aux Fédérations nationales et aux sportifs. La FIVB base ses efforts sur des plateformes de développement grâce auxquelles certains pays aident leurs voisins à progresser. La FIVB essaie également d’inclure le volleyball dans les programmes scolaires du monde entier, comme dans le cadre du projet African Dream. "Le soutien que nous apportons à l’Afrique représente une contribution importante envers ce continent qui a vraiment le potentiel pour devenir l’une des puissances mondiales du volleyball."

Le président Graça a rappelé le fait que depuis les Jeux olympiques 2012 à Londres, le nombre de nations participant aux qualifications pour les prochains JO à Rio a augmenté de 51 nations pour atteindre presque 200. "La Coupe continentale a été l’une des meilleures façons d’élargir le champ d’action du volleyball et vous en profitez tous directement." Cette croissance se remarque dans l’augmentation du nombre d’équipes participant aux différents Championnats du monde de jeunes. Aussi, la Ligue mondiale FIVB et le Grand Prix mondial FIVB est passé de 16 participants à 28 cette saison.

M. Graça a remercié les sponsors de la FIVB Mikasa, Honda, Gerlor et Jinling pour leur soutien qui permet au volleyball de rester l’un des sports olympiques les plus importants au monde. Ces sponsors sont depuis peu accompagnés de Rosetta Stone, une grande organisation d’apprentissage des langues, et de DB Schenker, l’une des sociétés de transport et de logistique les plus importantes au monde. Le président Graça a également accueilli Red Bull au sein de la famille du volleyball : un partenariat stratégique de dix ans est prévu avec la FIVB pour que le beach volley atteigne de nouveaux sommets.

De plus, le président Graça a insisté sur l’importance de développer l’usage de plateformes numériques, notamment les réseaux sociaux. "Nous devons souhaiter être le sport le plus novateur et avancé technologiquement de la planète."

Ces innovations ne s’arrêtent pas à Internet : le Volleyball Tracking System fournira un nombre invraisemblable de données sur un match de volleyball en temps réel. Cette innovation sera accompagnée de l’utilisation de filets LED révolutionnaires qui permettra de développer les aspects marketing et communication autour du sport.

Le président Graça estime qu’il est également important d’exploiter au mieux les partenariats formés avec la télévision. "Nous avons changé nos règles et les formats des matchs pour que notre sport soit plus agréable à regarder à la télévision, et nous réfléchissons à un nouveau système de réclamation, comme HawkEye, qui permettrait au sport d’être plus juste et plus spectaculaire."

Par ailleurs, les récents Championnats du monde en Pologne et en Italie ont connu un succès retentissant. Le tournoi masculin en Pologne a vu 70 000 supporters assister au match d’ouverture à Varsovie tandis qu’un nombre record de fans se sont rendus dans les stades tout au long du tournoi. "La Pologne est une terre de volleyball. Le volleyball est entré dans une nouvelle ère de divertissement et ce tournoi sera une référence pour tous les événements de volley à venir." Son équivalent féminin en Italie a lui aussi été réussi. "Nous avons vu, en Italie, nos programmes de développement porter leurs fruits : la République dominicaine, par exemple, a obtenu le meilleur résultat de son histoire au Championnat du monde, et nous avons eu un avant-goût de ce qui est désormais le niveau de la FIVB."

Le président Graça a conclu son discours du 34e Congrès mondial FIVB en notant que la FIVB avait défini une norme pour les années à venir. "Nous avons créé un bon problème pour l’avenir. Les prochains promoteurs devront organiser des tournois d’un niveau au moins aussi bon que celui-ci." Les prochains événements attendus sont les Jeux olympiques de Rio et le Championnat du monde de beach volley aux Pays-Bas. Le président Graça a affirmé que la FIVB avait hâte de travailler avec les organisateurs et instances sportives pour continuer à hausser le niveau des tournois de volleyball dans le monde entier : "C’est une opportunité en or pour notre sport, mais nous ne pourrons atteindre nos objectifs qu’ensemble. Merci de votre confiance. C’est un véritable honneur d’être à votre service et de servir notre merveilleux sport."





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page

LATEST NEWS

Latest headlines