The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Dix équipes masculines invaincues après deux matchs de poule à Paraná

 
Les Argentins Santiago Aulisi (à la réception) et Leo Aveiro étaient opposés aux Vénézuéliens Jackson Henriquez (à g.) et Leon Colina dans un remake de la demi-finale des Jeux olympiques de la jeunesse
 
Paraná, Argentine, le 30 octobre 2014 – Dix équipes issues de huit pays différents sont toujours invaincues après deux matchs de poule à l'Open mixte FIVB de Paraná doté de 150 000 $.

Le Circuit mondial FIVB de beach volleyball fait escale pour la sixième fois en Argentine, la première à Paraná. Jusqu’à dimanche, les matchs se disputeront dans une enceinte spécialement conçue à cet effet au Balneario Thompson de Paraná, une ville située dans la province de l’Entre Rios sur la rive droite du Paraná.  

Les duos masculins ayant réussi un sans-faute en poules viennent d'Argentine (x2) du Canada (x2), d'Allemagne, d'Autriche, du Brésil, du Chili, d'Israël et du Venezuela. Le dernier match de la phase de groupes se disputera vendredi et permettra de déterminer les 24 équipes qualifiées pour la phase à élimination directe qui aura lieu samedi avec une première série de barrage, les 8es puis les quarts de finale. Les matchs couperets se joueront vendredi chez les femmes. Les demi-finales et finales féminines auront ensuite lieu samedi, pour laisser place dimanche aux demi-finales et finales masculines ainsi qu'à la cérémonie de remise des médailles.

Les équipes invaincues
Les dix duos invaincus après les rencontres de jeudi sont les n°10 argentins Ian Mehamed/Nicolas Capogrosso et leurs compatriotes Leo Aveiro/Santiago Aulisi (n°22), les deux équipes têtes de série canadiennes Chaim Schalk/Ben Saxton (n°1) et Josh Binstock/Sam Schachter (n°2), les Autrichiens Robin Seidl/Alexander Huber (n°3), les Chiliens Marco Grimalt/Esteban Grimalt (n°4), les Allemands Bennet Poniewaz/David Poniewaz (n°12), les Brésiliens Bruno De Paula/Hevaldo Sabino (n°14), les Israëliens Sean Faiga/Ariel Hilman (n°15) et les Vénézuéliens Carlos Rangel/Jhonatan Golindano.

Deux équipes (Faiga/Hilman et Seidl/Huber) sont actuellement deuxièmes de leur poule après avoir été poussées jusqu'au tie-break.

Les équipes argentines
En tant que pays organisateur, l’Argentine compte six équipes masculines au tour principal, dont deux qui dominent actuellement leur poule. Le bilan total du pays hôte est de 6 victoires pour 6 défaites.

Les duos entrés directement au tour principal sont Santiago Aulisi/Leandro Aveiro, Pablo Bianchi/Julian Azaad et Ian Mehamed/Nicolas Capogrosso. De plus, trois autres équipes sont passées les qualifications mercredi : Quiroga/Del Coto, Ronconi/Verzzali et Yacob/Leon. Les six paires argentines étaient ainsi assurées de disputer trois matchs de poules chacune entre jeudi et vendredi, preuve de la progression du beach volley dans ce pays d’Amérique du Sud.

Revanche argentine
Médaillés de bronze aux Jeux olympiques de la jeunesse de Nankin 2014 en août, les Argentins Leo Aveiro et Santiago Aulisi ont remporté leurs deux matchs de poule.

Lors de la première rencontre de jeudi, le duo a retrouvé les Vénézuéliens Jackson Henriquez/Leon Colina (n°11) qu'il avait affrontés en demi-finales à Nankin. Vainqueurs 21-19, 21-15 en 34 minutes, les locaux ont ensuite bataillé en trois sets pour se défaire des Autrichiens Tobias Winter/Lorenz Ptutschnig (n°6) sur le score de 23-21, 13-21, 15-12 après 52 minutes d'efforts.

Aveiro/Aulisi étaient heureux d'avoir pu prendre leur revanche sur la paire vénézuélienne qui les avaient éliminés en Chine.

"C'est une double satisfaction pour nous", avait déclaré Aveiro. "Nous sommes d'abord ravis d'avoir battu le Venezuela, car nous avions perdu contre cette équipe en demi-finale des Jeux olympiques de la jeunesse. C'était important pour nous de gagner. Débuter par une victoire, chez nous, c'est une excellente chose. Nous voulons continuer à proposer du beau jeu."

"Cette victoire a une saveur particulière pour nous", confirmait Aulisi. "Et nous sommes fiers de représenter notre pays dans un tournoi du Circuit mondial FIVB. Nous devons gagner en expérience, car c'est une période charnière pour notre progression et nous avons encore beaucoup à apprendre. Mais nous tentons d'aller de l'avant. Aujourd'hui, nous avons franchi un sacré cap."

Les Grimalt en progrès
Les cousins Marco et Esteban Grimalt étaient également heureux d'avoir remporté leurs deux premiers matchs.

"L'idée est évidemment d'obtenir les meilleurs résultats possible en cette fin de saison", a déclaré Marco. "Nous affichons un bon niveau dans un tournoi relevé ; ce qui se fait de mieux derrière les Grands chelems FIVB."

"Réaliser nos objectifs ne tient qu'à nous", a poursuivi Esteban. "Nous ne sommes qu'au début de notre carrière et nous devons progresser sur le plan mental. Nous travaillons chaque jour, mais il va falloir s'améliorer pour réussir à gérer les matchs sous pression. Nous étions très concentrés aujourd'hui, enthousiastes aussi, et ça s'est vu."

Les gratifications
L’Open FIVB de Paraná est la 312e épreuve FIVB masculine disputée depuis la création du Circuit mondial en 1987 et la 276e épreuve féminine depuis les débuts de la compétition en 1992. Les vainqueurs de chaque tableau se partageront 11 000 $, les deuxièmes 8 000 $, les troisièmes 6 000 $ et les quatrièmes 4 500 $ pour un total général de 150 000 $.

Une histoire argentine
L’année dernière, c’est le duo letton alors nouvellement formé d’Aleksandrs Samoilovs/Janis Smedins qui s’était imposé à Corrientes chez les hommes tandis que le tableau féminin avait vu la victoire des Néerlandaises Sophie van Gestal/Madelein Meppelink.

Au total, l’Argentine a accueilli jusqu’ici cinq tournois du Circuit mondial FIVB (quatre masculins, un féminin), dont trois se sont tenus à Mar del Plata. Côté masculin, le Brésil tient le haut du pavé avec cinq médailles, suivi par l’Argentine (deux), l’Australie, l’Italie, la Suisse et les États-Unis avec une médaille chacun.

Après l’unique tournoi féminin organisé en Argentine en 2013, c’est le Brésil qui mène avec deux médailles, suivi des Pays-Bas avec une médaille.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines