The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les confédérations présentent leurs plans de développement

 
Cristobal Marte Hoffiz, président de la NORCECA, a présenté le plan de développement de sa Confédération
 
Cagliari, Italie, le 30 octobre 2014 – Les Confédérations continentales ont présenté leurs plans de développement pour les années à venir lors de l’atelier du Congrès FIVB organisé à Cagliari, en Italie, jeudi.

Cristobal Marte Hoffiz, président de la NORCECA, voit un avenir brillant pour sa Confédération selon un programme de développement lancé en 2008 et reposant sur trois concepts fondamentaux : structure, éducation et compétition.

Amr Elwani, président de la Confédération africaine, a présenté le projet "African Dream" et a félicité les sportifs subsahariens pour leurs progrès et a même prévu qu’une nation africaine s’adjugerait un titre mondial après 2018.

Tulio Texeira, de la Confédération d’Amérique du Sud, a souligné les efforts réalisés par l’organisation pour répandre la pratique du sport à l’aide de stages Mini-Volley visant à attirer les jeunes vers le volleyball et le beach volley.

Tous ces représentants ont pris part à un atelier d’une journée réservé aux Fédérations nationales de catégorie I et II, jeudi, avant le 34e Congrès mondial FIVB qui aura lieu vendredi et samedi.

M. Marte Hoffiz, qui est également vice-président de la FIVB, a présenté un rapport complet des activités de la NORCECA, y compris les compétitions organisées en 2014 dans les différentes zones au sein de la Confédération.

"Tout d’abord, nous devons disposer de fédérations nationales bien organisées, ainsi que de bonnes associations régionales au sein de la Confédération continentale", a expliqué M. Marte Hoffiz. "Ensuite, vous devez promouvoir l’éducation à force de séminaires dédiés aux joueurs, entraîneurs, arbitres et dirigeants. Et enfin donner aux pays l’opportunité de se mesurer aux autres à tous les niveaux."

Il a remercié le président de la FIVB Ary S. Graça F° pour son soutien et a également fait part de sa fierté à entendre M. Graça décrire la NORCECA comme un exemple à suivre par le reste du monde.

"Nous organisons un circuit annuel de beach volley et nos équipes de volleyball participent à toutes les compétitions de la FIVB à tous les niveaux", a-t-il poursuivi. "L’année dernière, nous avons organisé 41 tournois de volleyball et 14 de beach volley."

"Aujourd’hui, sept instructeurs se déplacent dans tous les pays de notre Confédération et y restent un mois durant pour aider à préparer les équipes nationales", a-t-il ajouté.

M. Marte Hoffiz a cité le cas de Sainte-Lucie, une minuscule île des Antilles dont une ’équipe féminine de beach volley s’est qualifiée pour les Jeux olympiques de la jeunesse de Nankin.

"Maintenant, 38 de nos pays vont participer à la Coupe continentale qualificative pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro", s’est réjoui M. Marte Hoffiz.
 
Il a ensuite présenté Brian Louisy, président de la Fédération de volleyball de Sainte-Lucie, qui a expliqué son plan de développement du volleyball et du beach volley en fonction du soutien obtenu de la part de la NORCECA, de la FIVB, du gouvernement, d’entreprises privées, mais aussi de bénévoles et de parents.

"Nous avons commencé à collaborer avec des élèves d’écoles secondaires, mais l’année prochaine, nous allons étendre notre programme aux écoles primaires afin d’attirer plus d’enfants", a expliqué M. Louisy.

Il a également affirmé que la qualification des filles pour Nankin l’avait aidé à plaider la cause du beach volley afin que la discipline soit incluse dans le programme des Jeux du Commonwealth 2017 qui auront lieu à Sainte-Lucie.

"Nous bénéficions d’un soutien immense et les filles sont source d’inspiration pour les plus jeunes. Donc leur participation à Nankin a été extrêmement précieuse", a commenté M. Louisy.

M. Elwani, quant à lui, a expliqué que l’Afrique "entre dans une nouvelle ère depuis le lancement de notre programme il y a 12 ans dans le but de promouvoir le sport dans nos pays."

"Nous souhaitons répandre la pratique du volleyball en Afrique et devenir une puissance dans un avenir proche car nous disposons, en Afrique subsaharienne, de nombreuses personnes dotées des capacités physiques et naturelles pour jouer au volley", a-t-il dit.

"Nous avons pour mission de détecter scientifiquement les joueurs afin de créer des centres de talents en collaboration avec les Comités olympiques et les ministères des Sports et de l’Éducation", a ajouté M. Elwani.

Celui-ci a également annoncé que la CAVB avait notamment prévu d’organiser un tournoi d’Afrique des nations de la jeunesse en 2017 afin d’être prêt à sauter le pas chez les séniors en 2018.

"Nous disposons d’un programme de fonds de développement commun et nous avons besoin du financement et d’un budget pour atteindre nos objectifs", a-t-il dit. "La FIVB nous apporte son aide précieuse grâce à l’enthousiasme de son président."

M. Texeira a indiqué que la Confédération d’Amérique du Sud commençait à percer dans des pays comme la Bolivie, l’Uruguay, le Venezuela et le Guyana, et a exprimé sa satisfaction quant au travail réalisé par les centres de développement en Argentine et au Venezuela.

"Nous voulons travailler avec de jeunes joueurs et nous apprécions le soutien de la FIVB, ainsi que les efforts de notre président Rafael Lloreda à faire progresser le volleyball et le beach volley dans notre région", a-t-il dit.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page

LATEST NEWS

Latest headlines