The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La Chine affrontera la Corée du Sud en finale de la Coupe féminine de l’AVC

 
La Coréenne Lee Dayeong (n°9) positionne sa coéquipière Kim Yeonkoung (n°10) pour une attaque arrière grâce à une feinte de Kim Heejin (n°4)
 
Shenzhen, Chine, le 12 septembre 2014 – Le Kazakhstan a subi sa première défaite au plus mauvais moment en demi-finale de la Coupe féminine de l’AVC face à la Corée du Sud, qui affrontera la Chine, puisque le pays organisateur s’est facilement imposé 3-0 face au Japon.

Kazakhstan 0-3 Corée du Sud
L’invincibilité du Kazakhstan a pris fin de façon très sèche en demi-finale face à la Corée du Sud (25-18, 25-15, 25-21). Dans la première manche, les Kazakhes avaient pourtant pris le contrôle des opérations en menant 5-1 grâce à quelques erreurs de leurs adversaires à la réception. Après un temps d’adaptation au style de jeu du Kazakhstan, la Corée du Sud a inscrit à son tour cinq points pour revenir à 6-6, puis mener 14-11 en étant inflexible au contre face aux latérales kazakhes. Sous la pression coréenne, ces dernières ont commis plusieurs erreurs qui ont permis à la Corée du Sud d’empocher le gain de la première manche 25-18.

Sur leur élan, les Coréennes menées par Lee Jaeyeong et Kim Yeonkoung ont posé des problèmes insolubles aux Kazakhes. Le score est passé de 8-4 au premier temps mort technique à 16-9 au second, avant que la Corée du Sud ne conclue la deuxième manche sur un ace. Au troisième set, considérant qu’elles n’avaient plus rien à perdre, les Kazakhes ont jeté toutes leurs forces dans la bataille. Une amélioration sensible de leur qualité de contre face à l’avant gauche coréenne leur a permis de mener 6-3 puis 11-7, forçant la Corée du Sud à demander un temps mort. C’est alors que les Coréennes sont revenues sur le parquet avec un autre état d’esprit, pour une fin de match très serrée. À 21-20 en leur faveur, les Coréennes ont accéléré et réussi un enchaînement 4-1 pour conclure la rencontre victorieusement. La capitaine coréenne Kim Yeonkoung a inscrit la bagatelle de 30 points, pendant que la meilleure marqueuse kazakhe Sana Anarkulova n’a pu inscrire que 10 points.

China 3-0 Japon
La Chine s’est imposée sans coup férir face au Japon en trois manches sèches (25-18, 25-19, 25-15) pour gagner le droit de disputer une finale face à la Corée du Sud. Après une entame de match équilibrée, la Chine a passé la vitesse supérieure en milieu de set, en s’appuyant sur les attaques de Zhang Changning et deux aces de Wang Qi. Supérieure en attaque, au service et au contre, la Chine s’est adjugé le premier set 25-18. Dans la deuxième manche, les deux équipes ont fait jeu égal jusqu’à 5-5, mais c’est alors que les contres de Liu Yanhan ont permis à son équipe de mener 8-6 au premier temps mort technique. La faiblesse du Japon à la réception a offert à la Chine des occasions de contre-attaque que Yan Ni n’a pas gâchées, pour obtenir une avance de quatre points (11-7). Forcées par le contre chinois de batailler ferme pour inscrire le moindre point, les Japonaises ont atteint le deuxième temps mort technique avec un retard rédhibitoire de huit points.

Au troisième set, les Chinoises ont commencé par mener 4-0 et n’ont plus laissé la moindre chance au Japon : 8-5 au premier temps mort technique, 16-6 au deuxième et 25-15 en conclusion de cette troisième manche et du match. La meilleure marqueuse de la rencontre est la Chinoise Zhang Changning (21 pts), suivie par ses coéquipières Liu Yanhan (13 pts) et Yan Ni (11 pts). La meilleure marqueuse japonaise, Nozomi Itoh, n’a pu inscrire que neuf points.

Matchs de classement
Dans les matchs de classement de la 5e à la 8e place, la Thaïlande a réussi à remporter sa première victoire face au Vietnam dans un match en trois manches très disputé (25-23, 25-22, 27-25) pendant que le Taipei chinois dominait l’Iran 3-1 (20-25, 25-19, 25-16, 25-16).




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines