The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le Kazakhstan, Taipei chinois, la Chine et la Corée vainqueurs en Coupe féminine de l’AVC

 
La n°10 chinoise Zhang Xiaoya saute haut pour attaquer le Vietnam
 
Shenzhen, Chine, le 6 septembre 2014 – La 4e Coupe féminine de l’AVC a commencé au Centre de l’Universiade de Shenzhen samedi. Le Kazakhstan, Taïpei chinois, la Chine et la Corée du Sud ont déjà enregistré des victoires face au Japon, à la Thaïlande, au Vietnam et à l’Iran.

Kazakhstan 3-0 Japon
Dans le premier match du tournoi, le Kazakhstan, qui disposait de toutes ses cadres à leur meilleur niveau, ont disposé des Japonaises, plus jeunes et plus petites, en trois sets : 25-23, 25-23, 25-18. En raison d’un chevauchement avec le Championnat du monde, le Japon a dû envoyer son équipe B en Coupe AVC, mais a quand même donné du fil à retordre à des Kazakhes plus grandes et plus fortes avec des attaques diversifiées et une défense solide. La Japonaise Haruyo Shimamura a engrangé le plus grand nombre de points (15) tandis que son adversaire Anarkulova Sana en a inscrit 12. Le Kazakhstan a pris l’avantage au filet et a marqué 17 points en contres, par rapport aux trois points marqués par le Japon de cette façon.

Taipei chinois 3-2 Thaïlande
Taïpei chinois avait un léger avantage au premier temps mort technique (8-7), après quoi le score n'a pas choisi pas son camp jusqu’à 13-13, quand les Taïwanaises ont pris trois points d’affilée grâce à des attaques venues de la gauche. Grâce à une excellente prestation de la n°11 Chen Wan-Ting, Taïwan est parvenu à conserver cet écart et gagner le premier set 25-21.

La deuxième manche voyait les deux formations hausser le ton et les Thaïlandaises comptaient un point d’avance au premier temps mort technique. Taipei chinois a répliqué grâce à ses contres pour prendre l’avantage 12-8, mais la Thaïlande a recouvré ses esprits et fait son retour à force de coups défensifs magistraux. Le score est resté bloqué à 15-15 puis à 20-20. C’est à ce moment crucial que les Taïwanaises ont montré toute leur expérience par rapport à l’équipe B de Thaïlande. Sur une attaque puissante de la gauche et une erreur thaïlandaise, elles ont repris le dessus à 22-20 puis remporté le deuxième set 25-23.

Les Thaïlandaises revenaient dans le troisième acte et étaient largement devant 8-2 au premier temps mort technique. Elles ont gardé la mainmise jusqu’à 13-6 avant que Taïpei chinois ne revienne à quatre points. Les Thaïlandaises l’ont tout de même emporté 25-15 grâce à d’excellents contres et de belles contre-attaques de la droite.

Taïpei chinois a démarré le quatrième set sur des services dévastateurs qui lui ont permis de s’échapper à 5-2. Mais la Thaïlande a répondu et repris l’avantage 8-7 au premier temps mort technique. Les Taïwanaises éprouvaient des difficultés à s’organiser en attaque en raison de mauvaises réceptions tandis que la Thaïlande ne cessait de marquer sur contres, ce qui lui a permis de s’adjuger le quatrième set sur le score de 25-17.

Les Thaïlandaises restaient sur leur élan et menaient 3-1 au début de la cinquième manche. Mais les Taïwanaises ont renforcé leur défense et inversé la vapeur pour mener 7-6. À 13-13, Taïpei chinois a montré à nouveau sa force et terminé le tie-break à 15-13 grâce à une contre-attaque venue de la gauche.

La meilleure marqueuse du match est la n°18 thaïlandaise Kongyot, auteur de 27 points en 70 tentatives, tandis que de l’autre côté du filet, la n°11 Chen Wan-Ting a marqué 26 points.

"On a bien joué dans les deux premiers sets, mais on n’a pas réussi à garder notre concentration dans les troisième et quatrième manches", explique Huang Chin-Nan, le sélectionneur de Taïpei chinois. "Les deux équipes sont du même niveau donc c’était difficile de revenir quand on était menées. On a renforcé nos contres dans le cinquième set et on a réussi à marquer les points qu’il fallait."

Chine 3-0 Vietnam
Même privée de ses meilleures joueuses à cause du Championnat du monde, la Chine, pays hôte, s'est révélée trop forte pour le Vietnam. Largement meilleures en attaque (48 points, contre 30 pour le Vietnam), les Chinoises ont dominé toute la rencontre et se sont imposées 3-0 (25-16, 25-15, 25-12).

La puissante attaquante n°8 Zhang Changning, beach volleyeuse il y a deux ans, s’est vite habituée au volley en salle. Elle a glané 18 points sur attaques et deux autres sur contres pour finir meilleure marqueuse. De l’autre côté, la Vietnamienne n°3 Tran Thi Thanh Thuy a empoché 13 points.

"On a des nouvelles joueuses qui sont jeunes dans notre équipe, donc on a eu quelques problèmes de compréhension", a commenté Ding Xia, capitaine de la Chine, en conférence de presse d’après-match.

"Les Chinoises sont plus grandes et plus fortes. Notre équipe a été créée il y a un mois seulement avec beaucoup de nouvelles joueuses. On n’a pas eu suffisamment de temps pour s’entraîner, mais on va s’améliorer au fur et à mesure", a promis Nguyen Thi Xuan, la capitaine du Vietnam.

Corée du Sud 3-0 Iran
Le dernier match de la première journée a été dominé par la Corée du Sud, qui a envoyé sa meilleure équipe dans le tournoi puisqu’elle ne participe pas au Championnat du monde cette année.

Alors que la vedette de l’équipe Kim Yeon-koung est restée sur le banc, la n°13 Park Jeongan l’a remplacée au pied levé et la Corée du Sud s’est facilement imposée en trois sets (25-11, 25-11, 25-13) grâce notamment à ses 20 points, le meilleur total. La meilleure marqueuse iranienne, la n°10 Borhani Esfahani, n’a réussi à inscrire que six points devant la défense impeccable de la Corée du Sud.

Les huit meilleures équipes d’Asie s’affrontent en Coupe féminine de l’AVC qui sert de tournoi qualificatif au Grand Prix mondial FIVB 2015 et de préparation pour les Jeux asiatiques.

Le tour préliminaire sous forme de mini-championnat oppose la Chine, le Vietnam, la Corée du Sud et l’Iran dans la Poule A, puis la Thaïlande, le Kazakhstan, le Japon et Taïpei chinois dans la Poule B.

Programme et résultats (heure locale)
6 septembre
12h Japon - Kazakhstan 0-3 (23-25, 23-25, 18-25)
14h Taïpei chinois - Thaïlande 3-2 (25-21, 25-23, 15-25, 17-25, 15-13)
16h Chine - Vietnam 3-0 (25-16, 25-15, 25-12)
19h30 Corée du Sud - Iran 3-0 (25-11, 25-11, 25-13)
 
7 septembre
12h Taïpei chinois - Japon
14h Chine - Iran
16h Thaïlande - Kazakhstan 
19h30 Vietnam - Corée du Sud
 
8 septembre
12h Kazakhstan - Taïpei chinois
14h Japon - Thaïlande
16h Iran - Vietnam
19h30 Chine - Corée du Sud




 Language(s)
   English
   French

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines