The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Stats à gogo : Circuit mondial FIVB de beach volleyball 2014, 24 août

 
Pour leur 4e tournoi ensemble seulement, Larissa Franca (à g.) et Talita Antunes remportent leur 2e médaille d'or d'affilée sur le Circuit mondial 2014 et intègrent le Top 10 des gains
 
Lausanne, Suisse, le 24 août 2014 – Au terme d’une nouvelle étape en Pologne couronnée de succès, à l’occasion du Grand chelem FIVB de Stare Jablonki, le tournoi mixte doté de 800 000 $, le Brésil s’est adjugé la médaille d’or dans les deux tableaux pour le deuxième tournoi d’affilée. La Fédération internationale de volleyball (FIVB) a offert au monde une nouvelle compétition spectaculaire.

Le Circuit mondial FIVB de beach volley 2014 va désormais faire une pause d’un mois, avant de revenir pour le dernier Grand chelem de l’année 2014, du 23 au 28 septembre à São Paulo (Brésil).

Voici une nouvelle fournée de statistiques pour briller en société, à l’issue du 12e tournoi masculin et du 13e tournoi féminin de la saison.

•    Les Brésiliennes dominent toujours les Allemandes : le Brésil a une nouvelle fois battu l’Allemagne en finale, lors de la victoire de Larissa Franca/Talita Antunes face à Laura Ludwig/Julia Sude en trois sets (21-14, 19-21, 16-14) et 53 minutes. Les équipes brésiliennes ont remporté 12 des 13 finales entre les deux nations en finales dans le Circuit mondial féminin. Seule la paire Stephanie Pohl/Okka Rau a remporté un tel duel, en disposant de Maria Antonelli/Vanilda Leao en 63 minutes à l’Open FIVB de Marseille 2008 (21-17, 20-22, 15-9). Ludwig avait déjà été battue quatre fois par des équipes brésiliennes : avec Sara Goller contre Juliana Felisberta/Larissa (Open d’Espinho 2007, Open de Brasilia 2010, Grand chelem de Gstaad 2010) et avec Kira Walkenhorst face aux sœurs Salgado (Grand chelem de Moscou 2013).

•    Encore deux paires allemandes sur le podium : l’Allemagne a placé deux équipes dans le dernier carré d’un tournoi du Circuit mondial à sept reprises, suite au Grand chelem polonais où Laura Ludwig/Julia Sude et Katrin Holtwick/Ilka Semmler ont remporté respectivement les médailles d’argent et de bronze. Les quatre premières fois (Marseille 2008, Moscou 2009, Xiamen 2013, Durban 2013), une seule paire était montée sur le podium. Il s’agit pourtant de la troisième fois en 2014 que deux équipes allemandes repartent avec une médaille, après Holtwick/Semmler (argent) et Ludwig/Kira Walkenhorst (bronze) à l’Open de Prague en mai, puis Holtwick/Semmler (or) et Karla Borger/Britta Buthe (argent) au Grand chelem de Gstaad en juillet.

•    Les Canadiennes Bansley et Pavan encore cinquièmes : Heather Bansley et Sarah Pavan doivent commencer à se demander quand elles atteindront enfin le dernier carré. Elles ont chuté au dernier obstacle à Stare Jablonki (contre Laura Ludwig/Julia Sude en 3 sets), après avoir fait de même à Gstaad (face à Kristyna Kolocova/Marketa Slukova, également en 3 sets) et à Prague (contre Ludwig/Kira Walkenhorst en 2 sets). Cela avait déjà été le cas l’an dernier, à Long Beach (face à Taiana Lima/Talita Antunes). Le Canada a seulement placé une équipe dans le dernier carré d’un tournoi du Circuit mondial : Guylaine Dumont/Annie Martin, quatrièmes à l’Open de Stavanger 2004.

•    Deux paires allemandes qualifiées : l’Allemagne a rejoint la Russie et le Canada dans le club très fermé des pays à avoir qualifié deux paires féminines issues du tour qualificatif pour le tour principal d'un tournoi du Circuit mondial 2014, grâce à Chantal Laboureur/Anni Schumacher et Victoria Bieneck/Julia Grossner. La Russie y est parvenue à trois reprises cette saison (Berlin, Stavanger, Klagenfurt), contre deux fois pour le Canada. Les deux nations comptaient trois représentants à chaque fois au tour qualificatif, alors que l’Allemagne n’en présentait que deux à Stare Jablonki.

•    Nouveau doublé brésilien : le Brésil a remporté la médaille d’or chez les hommes comme chez les femmes pour le deuxième tournoi d’affilée. La paire Larissa Franca/Talita Antunes s’est imposée  à Klagenfurt comme à Stare Jablonki, alors que dans le tableau masculin, le duo Alison Cerutti/Bruno Oscar Schmidt l’a emporté en Allemagne, imité par Alvaro Filho/Pedro Salgado en Pologne. C’est la 40e fois que le Brésil remporte les deux médailles d’or d’un tournoi du Circuit mondial. Les Auriverde ne sont pas étrangers à ces séries : ils ont enchaîné deux doublés consécutifs à deux reprises, trois doublés d’affilée une fois et cinq doublés de rang une fois (Marseille, Montréal, Saint-Pétersbourg, Paris en juin-juillet 2006).

•    Entame de rêve : le duo brésilien Pedro Salgado/Alvaro Filho a remporté la médaille d’or pour son premier tournoi du Circuit mondial en tant qu’équipe. Avant cela, Alvaro jouait avec Ricardo Santos (depuis début 2013) et Pedro Salgado avec Emanuel Rego (depuis début 2014). La paire Salgado/Filho est la 13e équipe à remporter un tournoi du Circuit mondial FIVB pour son premier tournoi. La dernière en date était Phil Dalhausser/Sean Rosenthal (États-Unis) lors de la première manche de la saison 2013, à l’Open de Fuzhou. Salgado avait déjà réalisé cet exploit avec Harley Marques, en mai 2007 à l’Open de Shanghai. Cela ne s’était plus reproduit jusqu’à Dalhausser/Rosenthal en 2013.

•    Encore des médaillés issus des qualifications : l’équipe américaine Jake Gibb/Casey Patterson est devenue la huitième paire masculine de l’année 2014 à remporter une médaille dans le Circuit mondial après avoir débuté sa campagne au tour qualificatif. Cette saison établit un nouveau record dans ce domaine, mais Gibb n’avait plus disputé les éliminatoires depuis 2010 (déjà à Stare Jablonki, avec Sean Rosenthal) et ce n’était plus arrivé à Patterson depuis 2011 (à… Stare Jablonki, au côté de Brad Keenan). Gibb/Rosenthal avaient accroché la 5e place en 2010 ; Patterson/Keenan avaient terminé à la 41e place en 2011.

•    Meilleur classement de l’année pour l’Autriche : le duo autrichien Clemens Doppler/Alexander Horst est reparti sans médaille après avoir atteint le dernier carré à Stare Jablonki, mais il s’agit tout de même du meilleur résultat d’une équipe autrichienne depuis exactement un an. La saison passée au Grand chelem de Moscou, Horst et Lorenz Petutschnig avaient terminé à la quatrième place après avoir perdu la petite finale. L’Autriche espérait égaler son record historique, une médaille d’argent décrochée par Doppler/Horst à Stare Jablonki 2012.

•    Meilleur résultat de Reinder Nummerdor depuis Londres : depuis sa 4e place aux Jeux olympiques de Londres 2012 (avec Richard Schuil), Reinder Nummerdor est à la peine. L’an dernier, avec le même partenaire, il a terminé deux fois à la 9e place, deux fois à la 17e et une fois à la 25e. Cette saison, il a lentement pris ses marques avec un nouveau partenaire, Steven van de Velde : deux fois 25e, la paire ne s’est pas qualifiée pour le Grand chelem de Gstaad. Désormais associé à Christiaan Varenhorst (médaillé de bronze à Fuzhou 2014 avec Jon Stiekema), il a terminé à la 5e place à Stare Jablonki : vainqueur de sa poule, la nouvelle paire néerlandaise a ensuite chuté face aux Autrichiens Clemens Doppler/Alexander Horst au 3e tour à élimination directe (21-18, 21-18).

Prochaine génération
Dans le cadre des initiatives du président de la FIVB Ary S. Graça F° et de son équipe de direction, le calendrier international FIVB 2014 de beach volley comporte également quatre Championnats du monde FIVB de jeunes en plus des Jeux olympiques de la jeunesse 2014 à Nankin (Chine, 17-27 août). 

Le premier tournoi FIVB par catégorie d'âge s'est tenu en juin en Pologne du 10 au 15 juin et a vu les locaux Maciej Kosiak/Maciej Rudol s'imposer dans le tableau masculin du Mondial M-23 tandis que les Australiennes Mariafe Artacho/Nicole Laird l'emportaient chez les femmes. Les Suisses Florian Breer/Yves Haussener et les Américaines Morgan Martin/Kathryn Plummer sont entrés dans l'histoire au Mexique en remportant le tout premier Mondial M-17. Les Polonais Michael Bryl/Kacper Kujawiak et les Canadiennes Sophie Bukovec/Tiadora Miric ont remporté l'or à Larnaca (Chypre) alors que la 13e édition du Mondial M-19 disputée à Porto (Portugal) a vu le Brésil s'imposer chez les garçons (Arthur Mariano/George Wanderley) comme chez les filles Andressa Cavalanti/Eduarda Lisboa).




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines