The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Circuit mondial 2014 : le point après 13 tournois

 
Pedro Salgado (à g.) Alvaro Filho ont remporté le tout premier tournoi du Circuit mondial qu'ils disputaient ensemble, en battant Smedins/Samoilovs en finale à Stare Jablonki
 
Lausanne, Suisse, le 24 août 2014 – Suite au retour du beach volley sur les terres polonaises qui avaient accueilli le Championnat du monde l’an dernier, le Circuit mondial FIVB 2014 s’apprête à faire une longue pause.

En effet, un mois complet sépare le Grand chelem de Stare Jablonki du Grand chelem de São Paulo, le tournoi brésilien doté de 800 000 $.

En Pologne, le Brésil a réalisé le doublé pour le deuxième tournoi consécutif, en remportant la médaille d’or dans les deux tableaux. Des duos letton et américain complétaient le podium chez les hommes, tandis que deux paires allemandes s’offraient les 2e et 3e places chez les femmes. Il s’agissait du 13e tournoi du Circuit mondial FIVB 2014, le 9e des 10 Grands chelems mixtes de l’année. Les Auriverde ont remporté leur 173e médaille d’or en 309 tournois FIVB masculins, ainsi que la 134e médaille d’or en 273 tournois FIVB féminins.

Tableau masculin à Stare Jablonki
Dans la compétition masculine, la paire Pedro Salgado/Alvaro Filho a fait forte impression : tête de série n°7 et associés pour la toute première fois en Circuit mondial, les joueurs brésiliens ont disposé en finale des n°1 mondiaux Alexandrs Samoilovs/Janis Smedins en trois sets. S’il s’agit de leur première médaille d’or FIVB en tant qu’équipe, Salgado en compte déjà 14, contre 2 pour Filho. Le bronze est revenu à Jake Gibb/Sean Patterson (États-Unis), vainqueurs en deux sets de Clemens Doppler/Alexander Horst (Autriche). La paire américaine décrochait là sa troisième médaille de bronze pour sa sixième participation aux demi-finales en 20 tournois FIVB.

Tableau féminin à Stare Jablonki
La paire brésilienne Larissa Franca/Talita Antunes disputait seulement son quatrième tournoi ensemble, mais elle glane déjà sa deuxième médaille d’or d’affilée, suite à sa victoire sur Laura Ludwig/Julia Sude (Allemagne) en trois sets. Le match pour la 3e place était également une confrontation germano-brésilienne, dont le duo allemand Katrin Holtwick/Ilka Semmler sortait vainqueur face à Taiana Lima/Fernanda Alves.

Larissa et Talita ont une nouvelle fois dû franchir le tournoi de qualification, mais après huit matchs et autant de victoires, elles ont remporté respectivement leur 48e et 20e médaille d’or en tournois FIVB. Talita décrochait son premier sacre à Stare Jablonki, mais Larissa y est chez elle : il s’agit de sa cinquième breloque dorée consécutive dans ce tournoi, après ses titres en 2009, 2010, 2011 et 2012 avec Juliana Felisberta, avant de prendre une année sabbatique l’an dernier.

Conséquences au classement masculin
Salgado et Filho ont remporté 800 points et 57 000 $ grâce à leur victoire à Stare Jablonki, où ils ont remporté leurs sept matchs, marquant un début de partenariat spectaculaire. Salgado avait débuté la saison au côté d’Emanuel Rego, avec lequel il avait enregistré deux fois la 4e place (Shanghai et Berlin) ainsi qu’une médaille de bronze (La Hague). Filho évoluait pour sa part avec Ricardo Santos depuis 2013 : ensemble, ils ont disputé 19 tournois du Circuit mondial, remportant une fois l’or (Gstaad 2013) et deux fois l’argent (notamment à Stavanger 2014) en six participations au dernier carré.

Conséquences au classement féminin
Larissa et Talita ont seulement pris part à quatre tournois cette saison : elles n’apparaissent donc pas encore dans le Top 25 du classement des points, mais elles occupent déjà la 10e place du classement des gains du Circuit mondial 2014.

Les vainqueurs du Grand chelem de la semaine dernière se sont partagé 57 000 $ dans chaque tableau, les deuxièmes 43 000 $, les troisièmes 32 000 $ et les quatrièmes 24 000 $. 

Destination Brésil
Après Stare Jablonki, le Circuit mondial FIVB 2014 s'offre un mois de pause avant de faire son retour du 19 au 24 août à São Paulo (23-28 septembre), pour un Grand chelem mixte doté de 800 000 $. Il s'agira du dernier des 10 Grands chelems prévus en 2014.

Le point sur les classements - Hommes
Les trois meilleures équipes de chaque tableau aux Grands chelems FIVB reçoivent 800, 720 et 640 points respectivement sur le Circuit mondial FIVB 2014.

Malgré leur 9e place à Stare Jablonki, les Américains Phil Dalhausser/Sean Rosenthal restent leaders avec 5 440 points. Les Lettons Aleksandrs Samoilovs/Janis Smedins sont juste derrière avec 5 290 points, suivis des Brésiliens Alison Cerutti/Bruno Oscar Schmidt (4 970 pts). Les Polonais Mariusz Prudel/Grzegorz Fijalek occupent la quatrième place (4 240 pts) devant les Italiens Daniele Lupo/Paolo Nicolai (4 140 pts) et les Américains John Hyden/Tri Bourne, sixièmes avec 3 920 points.

En termes de gains, la paire Dalhausser/Rosenthal reste en tête avec 318 000 $, devant Alison/Schmidt (230 000 $), Fijalek/Prudel (229 000 $), Samoilovs/J. Smedins (187 000 $) et Lupo/Nicolai (187 000 $).

Le point sur les classements - Femmes
Chez les femmes, les Brésiliennes Juliana Felisberta/Maria Antonelli dominent toujours le classement avec 5 760 points, suivies  de leurs compatriotes Agatha Bednarczuk/Barbara Seixas (5 500 pts), des Américaines Ross/Walsh Jennings (4 940 pts), des Chinoises Fan Wang/Yuan Yue (4 500 pts). La paire allemande Katrin Holtwick/Ilka Semmler  occupe la 5e place avec 4 370 points, devant les Espagnoles Liliana Fernández/Elsa Baquerizo (4 360 pts).

Au classement des gains sur le Circuit mondial FIVB 2014, Ross/Walsh Jennings caracolent toujours en tête avec 265 000 $ devant Juliana/Antonelli (233 375 $), Bednarczuk/Seixas (229 000 $), Holtwick/Semmler (207 000 $) et Fernández/Baquerizo (184 000 $).

Podiums - Hommes
Sur les 12 tournois masculins disputés jusqu’à présent sur le Circuit mondial FIVB 2014, 13 pays ont au moins placé une équipe en demi-finales. Les nations les mieux représentées, avec 10 participations, sont le Brésil (2 médailles d'or, 3 médailles d’argent, 2 de bronze, 3 quatrièmes places) et les États-Unis (4 médailles d’or, 1 d’argent, 4 de bronze, 1 quatrième place). 

L'Allemagne a désormais disputé le dernier carré quatre fois (1 bronze, 3 quatrièmes places). La Pologne (1 médaille d’or, 2 d’argent) et la Suisse (2 médailles de bronze, 1 quatrième place) ont atteint trois fois le stade des demi-finales, tandis que la Russie (1 médaille d’or, 1 d’argent) s'est hissée deux fois dans le dernier carré. L’Australie (bronze), le Kazakhstan (4e), l'Australie (4e), les Pays-Bas (bronze) et le Mexique (bronze) comptent aussi une demi-finale.

Podiums - Femmes
Dans les 13 premiers tournois féminins, 11 pays ont au moins disputé le dernier carré. Le Brésil ouvre la marche avec 17 apparitions en demi-finale (4 médailles d’or, 6 d’argent, 3 de bronze et 4 quatrièmes places) contre 11 pour l'Allemagne (3 ors, 4 argents, 3 bronzes et 1 quatrième place).

La Chine en compte quatre (1 argent, 2 bronzes, 1 quatrième place), à l’instar de la République tchèque (2 ors, 1 bronze, 1 quatrième place), de l’Espagne (1 argent, 3 quatrièmes) et des États-Unis (4 ors). Les Pays-Bas ont placé deux équipes dans le dernier carré (1 bronze, 1 quatrième place), tout comme la Russie (1 argent, 1 bronze) et la Slovaquie (2 bronzes). Suivent ensuite l’Autriche et l'Italie (quatrièmes), avec un représentant dans les matchs à médailles.

Pourcentages de victoires - Hommes
Du côté des pourcentages et statistiques, après 12 épreuves chez les hommes, les Américains Dalhausser/Rosenthal comptent 48 victoires pour 10 défaites (82,8 % de victoires), suivis des Brésiliens Alison Cerutti/Bruno Oscar Schmidt à 44-17 (72,1 %). La troisième place est occupée par les Italiens Paolo Nicolai/Daniele Lupo à 36-14 (72 %), qui devancent les Lettons Samoilovs/J. Smedins (46-18, 71,9 %). Les Américains John Hyden/Tri Bourne occupent la cinquième place à 40-16 (71,4 %) tandis que les Allemandes Jonathan Erdmann/Kay Matysik sont sixièmes à 29-14 (67,4 %). La paire Dalhausser/Rosenthal est celle à avoir engrangé le plus grand nombre de victoires cette saison sur le Circuit mondial masculin, avec 48 succès, soit deux de plus que Samoilovs/J. Smedins et quatre de mieux qu’Alison/Schmidt.

Pourcentages de victoires - Femmes
Dans le tableau féminin après 13 tournois, les Américaines April Walsh/Kerri Walsh ont gagné 45 fois et se sont inclinées à 5 reprises (90 % de victoires) tandis que la nouvelle paire brésilienne Larissa/Talita émarge à 21-4 (84 %) devant les Tchèques Marketa Slukova/Kristyna Kolocova à 36-10 (78,3 %). Les Brésiliennes Juliana/Antonelli (60-20, 75 %) se hissent à la quatrième place devant leurs compatriotes Bednarczuk/Seixas à 49-17 (74,2 %). L’équipe Juliana/Antonelli est celle qui a remporté le plus de rencontres cette saison sur le Circuit mondial avec 60 victoires.

FIVB 2014
Basée à Lausanne en Suisse, la FIVB, instance dirigeante des sports olympiques du beach volleyball et du volleyball, a instauré en 2014 un Circuit mondial proposant des dotations record s’élevant à 10,2 millions de dollars répartis tout au long d'une saison qui traversera 19 sites dans 17 pays d’avril à décembre. Sont prévus 10 tournois du Grand chelem, la toute première phase finale de Grand chelem et 10 tournois Open qui contribuent au développement du beach volley.

Les 10 Grands chelems, tous mixtes, offriront au minimum 800 000 dollars chacun, les gains s’élevant même à un million de dollars pour les tournois de La Haye (Pays-Bas) et Long Beach (États-Unis), un record dans l’histoire des Grands chelems FIVB. 

Les 10 tournois Open prévus en 2014 – sept mixtes, deux masculins et un féminin – proposeront des gains de 75 000 dollars par tableau, soit 150 000 dollars au total pour les tournois mixtes.

Prochaine génération
Dans le cadre des initiatives du président de la FIVB Ary S. Graça F° et de son équipe de la direction, le calendrier international FIVB 2014 de beach volley comporte également quatre Championnats du monde FIVB de jeunes en plus des Jeux olympiques de la jeunesse 2014 à Nankin (Chine, 17-27 août). Le Championnat du monde FIVB M-17 de beach volley (Acapulco, Mexique, 15-20 juillet) fera ses débuts cette année tandis que le Championnat M-23 (Mysłowice, Pologne, 10-15 juin) a fait ses premiers pas en 2013. L’année 2014 sera l’occasion de disputer le 14e Championnat M-21 (Larnaca, Chypre, 23-27 juillet) et le 13e Championnat M-19 (Porto, Portugal, 29 juillet-3 août).

Le premier tournoi FIVB par catégorie d'âge de la saison s'est tenu en juin en Pologne et a vu les locaux Maciej Kosiak/Maciej Rudol s'imposer dans le tableau masculin du Mondial M-23 tandis que les Australiennes Mariafe Artacho/Nicole Laird l'emportaient chez les femmes. Les Suisses Florian Breer/Yves Haussener et les Américaines Morgan Martin/Kathryn Plummer sont entrés dans l'histoire au Mexique en remportant le tout premier Mondial M-17. Les Polonais Michael Bryl/Kacper Kujawiak et les Canadiennes Sophie Bukovec/Tiadora Miric ont remporté l'or à Larnaca pour la 14e édition du tournoi M-21 alors que les Brésiliens Arthur Mariano/George Wanderley et leurs compatriotes Andressa Cavalanti/Eduarda Lisboa se sont imposés dans le 13e Mondial M-19.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines