The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Duels continentaux en quarts de finale du tableau féminin

 
Les Américaines Skylar Caputo (au centre) et Zana Muno face à la Lettone Tina Graudina dimanche lors des 8es de finale des Jeux olympiques de la jeunesse
 
Nankin, Chine, le 24 août 2014 – L'Argentine sera opposée au Brésil, son grand rival sud-américain, en quarts de finale des Jeux olympiques de la jeunesse, Nankin 2014, tandis que le Canada devra se mesurer aux États-Unis dans une affiche entre grosses cylindrées nord-américaines.

Les Argentines ont écarté la Turquie 2-0 (21-9, 21-18) dimanche après-midi au Nanjing Sports Park Complex. Tenue à 18-18 dans le deuxième set, l'Albiceleste est parvenue à inscrire trois points consécutifs synonymes de victoire.

"À ce moment-là du match, tout ce qu'on voulait, c'était en finir", assure l'Argentine Irene Varasio. "On a tout donné."

De son côté, le Brésil a pris le meilleur sur Porto Rico en deux sets (21-16, 21-12) sur le court central.

La tâche s'annonce compliquée pour les Argentines face à des Brésiliennes qui pourront notamment compter sur Ana Patricia Silva Ramos. Forte de ses 193 cm, la plus grande joueuse du tournoi a parfaitement su exploiter sa taille pour mettre à mal ses adversaires. Par ailleurs, sa coéquipière Eduarda Lisboa – médaillée d'or au Championnat du monde FIVB de beach volley M-19 il y a quelques semaines à Porto (Portugal) – reste sur une série de 16 victoires consécutives.

"Il ne faudra pas se focaliser sur elles, mais jouer comme on sait le faire", explique Varasio.

Dimanche toujours, les États-Unis ont battu la Lettonie au tie-break (21-14, 19-21, 15-13).

"C'est génial", s'est réjoui Zana Muno. "On a l'impression d'avoir enfin montré ce qu'on vaut après plusieurs matchs poussifs en poule."

Malgré le gain du deuxième set par les Lettones, les Américaines ont parfaitement réagi en remportant cinq des six premiers points marqués dans la manche décisive.

"Elles ont beaucoup mieux joué dans le deuxième set, mais on a réussi à les stopper", se félicite Skylar Caputo.

Au tour suivant, la paire américaine sera opposée aux jumelles canadiennes Megan et Nicole McNamara, médaillées de bronze chez les M-19. Les deux sœurs ont validé leur ticket pour les quarts en se défaisant de la Thaïlande en deux sets secs (21-17, 21-12).

L'Autriche sera également présente à ce stade de la compétition grâce à sa victoire 2-0 (21-19, 21-7) sur l'Uruguay.

"On est très heureuses", a déclaré Julia Radl. "On a fait du bon boulot et on a joué notre jeu."

Les Autrichiennes devront donc se mesurer à la Russie, tombeuse de l'Italie 2-0 (21-16, 21-17) après avoir remporté la Poule F sans concéder la moindre défaite.

"Ça sera compliqué", reconnaissait Mona Geblbauer. "Il va falloir bien servir et ne pas les craindre."

L'Allemagne, médaillée d'argent à Porto, a su rebondir après avoir concédé le premier set face à la Suisse, finalement battue 2-1 (20-22, 21-16, 15-12). Les Allemandes affronteront la République tchèque, vainqueur du Paraguay 2-0 (21-15, 23-21).





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines