The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

République tchèque – Bulgarie : une finale en jeu dans le Groupe 3

 
La République tchèque affrontera la Bulgarie en finale du Groupe 3
 
Samokov, Bulgarie, le 16 août 2014 – La République tchèque défiera la Bulgarie, dimanche dans la finale du Groupe 3 du Grand Prix mondial FIVB, à Samokov. Les joueuses de Carlo Parisi et le pays hôte ne sont qu’à un pas d’accéder au Groupe 2 de la compétition l’année prochaine.

Les Tchèques se sont frayées un chemin en battant difficilement la Croatie 3-2 (26-28, 25-21, 20-25, 25-21, 15-10). Données favorites, elles n’ont pourtant pas eu la mainmise sur le match et les Croates Mia Jerkov et Senna Usic. Les Bulgares, pour leur part, ont disposé du Kazakhstan en quatre manches (25-16, 25-23, 21-25, 25-14) pour se rapprocher de l’élite. Les Kazakhes ont posé des problèmes en attaque, mais la Bulgarie s’est appuyée sur son service efficace pour contrôler l’inventivité de son adversaire. La petite finale se jouera à 16h10 avant le match le plus attendu, à 19h10.

Les Tchèques se qualifient pour la finale
Au terme d’un match mouvementé, où les deux équipes ont connu des hauts et des bas, mais les coéquipières de Helena Havelkova ont finalement arraché leur billet pour la finale. Après une lutte de longue haleine, le tie-break est resté indécis jusqu’à 5-5, mais les Croates ont flanché sous la pression et accumulé les erreurs. Havlickova termine avec 27 points et Havelkova 24 pour les vainqueurs, Senna Usic en a inscrit 17 et Mia Jerkov 16 pour la Croatie.

Points clés
•          La Croatie n’a toujours pas battu d’équipe européenne, après ses défaites contre les Tchèques (deux fois) et les Bulgares. Elle a remporté ses quatre autres rencontres contre le Kazakhstan, le Kenya et l’Australie (deux fois).
•          La Croatie est la seule novice du Groupe 3 à avoir atteint la phase finale, ce que n’ont pas fait l’Australie, le Kenya et le Mexique. Tous groupes confondus, seule la Belgique y est aussi parvenue dans le Groupe 2.
•          La Croatie disputait son premier match en cinq sets en Grand Prix mondial lors de cette demi-finale.
•          La République tchèque a remporté ses sept matchs de la compétition. Lors de son unique participation précédente, elle n’avait remporté que deux matchs sur neuf.
•          Aneta Havlickova est l’attaquante la plus prolifique (140 points) et la plus efficace (122 attaques réussies, 47,47 %) du Groupe 3.
 
L’entraîneur de la République tchèque Carlo Parisi s’est réjoui du résultat : "La victoire est très importante pour nous. On ne peut pas comparer le tour préliminaire et la phase finale. Ce match était le plus dur jusque-là, mais nous devons maintenant nous concentrer sur la suite."

La capitaine Helena Havelkova confirmait ses propos : "C’était très dur pour nous aujourd’hui, les deux équipes avaient un niveau équivalent, mais le cinquième set était le plus important. C’est là que tout s’est joué et je suis heureuse que nous l’ayons remporté. On va maintenant se reposer un peu avant la finale."

 
La Bulgarie doit finir sur une bonne note
La Bulgarie est l’autre finaliste du Groupe 3 du Grand Prix mondial FIVB de volleyball féminin 2014. Les filles de Vladimir Kuzyutkin sont venues à bout du Kazakhstan 3-1 (25-16, 25-23, 21-25, 25-14) et affronteront donc la République tchèque demain, comme les spécialistes l’avaient pronostiqué. Le vainqueur de la finale sera promu dans le Groupe 2 l’année prochaine. Rabadzhieva, Nikolova et Vasileva ont parfaitement lancé la Bulgarie avec des attaques surpuissantes procurant un torrent d’émotion chez les spectateurs de l’Arena Samokov. La puissante Mudritskaya a bien tenté de répliquer, mais elle n’a pas été suffisamment aidée par sa défense.

Points clés
•          Il s’agissait de la toute première opposition entre la Bulgarie et le Kazakhstan.
•          Le Kazakhstan reste sur 19 défaites contre des adversaires européens en Grand Prix mondial et n’a gagné que dix sets sur cette série.
•          La Bulgarie va tenter de prendre la 21e place du classement général devant son public. En 2013, pour sa première participation, elle avait pris la neuvième place.
•          Avec la République tchèque, la Bulgarie est la seule équipe invaincue du Groupe 3.
•          Les sept victoires de la Bulgarie constituent un record national dans la compétition. Les Bulgares s’étaient arrêtées à six succès en 2013.
 
La capitaine bulgare Strashimira Filipova a remercié les supporters à la fin du match : "Nous étions bien préparées pour affronter le Kazakhstan. Nous voulions la victoire à 100 % et je crois que nous avons exploité toutes les occasions qui se sont présentées. Dans le troisième set, nous avons baissé le pied, mais c’est normal dans le volley féminin."

L’entraîneur kazakh a expliqué pour sa part qu’il attendait plus de ses joueuses : "De nos jours, dans le volley féminin, la psychologie est très importante", lance Oleksand Gutor. "Je crois que nous avons perdu la rencontre sur ce plan. Bravo aux Bulgares."




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines