The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les investigateurs sur le pont

 
John Howe (à d.), investigateur chez NBC, avec le beach volleyeur canadien Steve Anderson
 
Long Beach, États-Unis, le 23 juillet 2014 – Alors que le Circuit mondial effectue sa seule étape de l'année aux États-Unis, le Grand chelem FIVB de Long Beach, un tournoi mixte doté de 1 000 000 $ attire un public d'un genre nouveau qui se démarque des habituels fans et journalistes désireux d'assister à un tournoi international réunissant les meilleurs joueurs au monde.

Tandis que NBC Sports Group et Universal Sports Network diffuseront 17 heures de compétition aux États-Unis de vendredi à dimanche, le groupe souhaite également glaner un certain nombre d'informations en vue des Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016.

John Howe, qui travaille avec NBC depuis 2011 et avait officié hors caméras à l'occasion de Londres 2012 et des Jeux d'hiver de Sotchi en 2014, est arrivé sur place lundi. Il profitera de la semaine de compétition pour s'entretenir avec les joueurs, les entraîneurs et les officiels présents pour ce 11e tournoi féminin de l'année – le 10e chez les hommes – sur le Circuit mondial FIVB.

"Ce que je préfère dans mon travail, c'est regarder les JO et écouter des histoires sur lesquelles on a passé plusieurs mois", explique Howe, qui a pratiqué le football américain. "Le beach volley est l'un des sports les plus appréciés et les plus regardés lors des JO et la chaîne doit donc s'assurer de fournir une couverture qui va au-delà de la simple annonce de résultats. Il faut avoir des informations sous la main sur chacun des participants afin de proposer la meilleure couverture possible."

NBC assure la diffusion des Jeux d'été aux États-Unis depuis l'édition 1988 et a signé en 2011 un contrat de 4,38 milliards de dollars avec le Comité international olympique afin de continuer à diffuser l'événement jusqu'en 2020. En mai dernier, NBC a obtenu une prolongation de contrat de 7,75 milliards de dollars pour poursuivre l'aventure jusqu'aux JO de 2032.

Forte des ses investissements passés, présents et futurs en ce qui concerne les JO, NBC a perfectionné la couverture des Jeux d'été en proposant plus que des chiffres et des anecdotes sur les athlètes, entraîneurs et officiels américains.

"On essaye de parler à tout le monde avant les JO", précise Howe, 25 ans, arrivé à NBC après avoir terminé major de sa promo en anglais et en espagnol en 2011. "Si on accorde une attention toute particulière aux Américains, on n'en oublie pas les grands sportifs étrangers et on adore découvrir de belles histoires venues d'ailleurs. Il y a peu d'événements semblables aux JO, où le simple fait de participer peut parfois être aussi important que d'y remporter un titre. Les athlètes américains ou étrangers avec lesquels on s'entretient ne repartiront pas tous avec une médaille, mais on espère pouvoir faire partager un maximum d'histoires aux téléspectateurs."

Les personnes qui, comme Howe, doivent effectuer un travail de fond dans l'ombre, sont confrontées à un certain nombre de difficultés comme la barrière de la langue ou la collecte de données en partant de zéro. De plus, Howe ne se limite pas au beach volleyball.

"Nous sommes deux à effectuer ce travail pour l'instant, mais il va falloir une personne supplémentaire à l'approche des JO", précise le natif de New York qui a grandi en Californie du Sud. "J'ai couvert l'athlétisme cette année et je suivrai le championnat américain de natation à Irvine dans quelques semaines. On s'intéresse à tous les sports olympiques, mais j'en saurai plus sur les disciplines que je couvrirai personnellement dans les deux prochains mois."

Quand on lui demande pourquoi NBC Sports passe autant de temps à se documenter sur les sports, les joueurs et les personnalités impliquées, Howe explique que la chaîne se passionne pour les JO. "Nous avons établi des standards de couverture très élevés pour tous les sports. Étant donné que ces disciplines et ces athlètes ne profitent d'une telle couverture que tous les quatre ans, nous voulons véritablement mettre en avant cette compétition d'exception et toutes les magnifiques histoires que l'on découvre lors des JO."

Assister à des événements tels que la Série mondiale ASICS constitue le must pour les investigateurs, mais le travail va bien au-delà du recueil d'informations et du fait de regarder les matchs. Interrogé sur la façon dont les informations sont classées et distribuées, Howe précise que NBC possède une base de données interne mise à jour année après année. "Nous stockons les informations et les biographies en fonction des sports puis nous les publions dans ce que nous appelons des 'manuels du sport' propres à chaque discipline avant les JO. Ces manuels sont distribués en interne au sein de NBC Olympics puis sont utilisés par les équipes de production responsables des sports en question."

Howe s'est dit ravi après avoir passé la journée de mardi à Alamitos Beach. "C'est la première fois que je couvre une compétition de beach volley et ça me plaît énormément. Je n'aurais pas de mal à passer mon temps à travailler sur le sable. Je ne savais pas à quoi m'attendre lors des qualifications de mardi, mais Sinjin Smith m'a un peu éclairé en début de journée. Il m'a expliqué pourquoi c'était important pour les équipes d'atteindre le tour principal et de récolter des points cette année afin d'être directement qualifiées pour le tour principal la saison prochaine, quand les qualifications pour les JO vont débuter. On peut vraiment lire la passion et l'enthousiasme des joueurs sur leurs visages quand ils se qualifient pour le tour principal. C'est rare de voir ça."

Howe s'est également dit satisfait des informations qu'il a pu réunir mardi. "C'était une très bonne première journée. J'ai appris comment le Canada peaufine son programme pour décrocher des médailles à Rio ; le Polonais Michal Kadziola m'a expliqué que lui et son partenaire font équipe depuis le lycée, et Tri Bourne m'a confié qu'il fallait faire un tour à Berlin pour y dégotter le meilleur chocolat au lait. Il y a toute sorte d'histoires passionnantes."

Howe ne cache pas son enthousiasme à l'approche des Jeux de Rio 2016. "Je suis impatient ! Connaissant l'amour des Brésiliens pour le volleyball, je pense que chaque match disputé en 2016 sera particulier. Et ça sera également quelque chose d'assister aux rencontres de beach volley sur la plage de Copacabana."

Après avoir interrogé un joueur étranger mercredi, Howe s'est attardé sur le métier d'investigateur. "Exercer ce métier dans le cadre des JO est exceptionnel. Le tout premier à avoir fait ça, c'est Dick Ebersol, et beaucoup d'autres investigateurs après lui ont eu impact significatif. C'est un privilège de faire partie d'une équipe riche d'un tel héritage, fortement apprécié par l'entreprise."

Alors que la compétition continue mercredi avec les deux premières séries de matchs de poules chez les femmes et la dernière série chez les hommes, la couverture aux États-Unis débutera vendredi à 15h30 (heure locale) sur NBCSN et se poursuivra tout au long du week-end sur NBC, NBCSN et Universal Sports Network. Le temps fort sera la diffusion en direct dimanche de la finale féminine à partir de 15h30 sur NBC.

Le médaillé olympique et commentateur expérimenté Chris Marlowe couvrira les matchs à Alamitos Beach. Il sera accompagné de Kevin Wong, ancien international ayant participé aux JO et sélectionné à trois reprises dans l'équipe All-American. Julie Donaldson sera quant à elle présente au bord des terrains.

Programme (les horaires et les chaînes sont susceptibles de modification)

Vendredi 25 juillet
• Premier tour à élimination directe féminin, NBCSN, 15h.
• 8es de finale masculins, NBCSN, 16h.
• Quarts de finale masculins, Universal Sports Network, 20h.

Samedi 26 juillet
• Quarts de finale féminins, Universal Sports Network, 14h.
• Demi-finale 1 masculine, Universal Sports Network, 15h.
• Demi-finale 1 féminine, NBC, 16h30.
• Demi-finale 2 masculine, Universal Sports Network 21h.
• Demi-finale 2 féminine, Universal Sports Network 22h.
• Demi-finales masculines et féminines, Encore NBCSN, 23h.

Dimanche 27 juillet
• Petite finale féminine, Universal Sports Network, 13h.
• Petite finale masculine, Universal Sports Network, 14h.
• Finale féminine, NBC, 15h30.
• Finale féminine, Encore Universal Sports Network, 20h30.
• Finale masculine, Universal Sports Network, 21h30.
• Finale féminine, Encore NBCSN, 20h.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines