The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Coup d’envoi d’un Grand Prix mondial FIVB record avec cinq équipes novices dans la compétition

 
Les Chinoises et les Brésiliennes debout pour les hymnes nationaux en ouverture de la finale du Grand Prix mondial 2013
 
Lausanne, Suisse, le 24 juillet 2014 – Pas moins de 24 matchs seront disputés en ouverture de la 22e édition du Grand Prix mondial FIVB, qui accueille cette année cinq équipes novices. La plus prestigieuse compétition annuelle de volleyball féminin sera celle de tous les records et mettra aux prises les meilleures équipes sur tous les continents.

Du 25 juillet au 24 août, un nombre record de 28 équipes viseront la couronne de la plus importante épreuve sur le chemin du Championnat du monde FIVB de volleyball féminin. Le Brésil, détenteur du trophée et d’un certain nombre de records dans le tournoi et champion olympique en titre, partira clairement favori, mais la concurrence s’annonce féroce. Cependant, les principaux prétendants n’entreront en compétition que lors de la deuxième semaine, ce qui nous permet de nous concentrer pour le moment sur les autres équipes en lice dans ce Grand Prix mondial FIVB.

On suivra avec une attention toute particulière les performances des cinq pays qui feront leurs premiers pas dans la compétition. Le Kenya sera seulement le deuxième concurrent africain de l’histoire de la compétition, un an après les débuts de l’Algérie. Les autres débutants seront la Belgique, la Croatie, le Mexique et l’Australie. Cela porte à trente le nombre de pays à avoir participé à cette épreuve depuis son lancement en 1993. Tous les novices, à l’exception de la Belgique, joueront dans le Groupe 3, qui réunit les équipes les moins bien classées du tournoi.

La Croatie (24e au classement mondial et triple médaillée d’argent aux Championnats d’Europe) aura l’honneur de disputer le match d’ouverture de la Poule P à Almaty (Kazakhstan) face à la République tchèque (n° 25), le 25 juillet à 09h00 (GMT). Cette poule comprend le Kazakhstan, pays hôte, et les débutantes australiennes. Dans la Poule Q, les novices mexicaines tenteront de profiter du fait de jouer à domicile au Gymnase olympique Juan de la Barrera de Mexico pour prendre l’avantage sur la Bulgarie, favorite de la poule, l’Algérie et le Kenya.

Selon le premier vice-président de la Fédération kenyane de volleyball Martin Makokha, le gouvernement kenyan a fait tout ce qui était en son pouvoir pour permettre à la sélection féminine de réussir : "La Fédération souhaite saisir l’occasion de remercier le gouvernement d’avoir permis à l’équipe nationale de s’entraîner dans la salle couverte". L’objectif est clair : le Kenya cherchera à être la surprise de ce Grand Prix mondial. M. Makokha a enchaîné : "Nous voulons convaincre la FIVB que le Kenya mérite de figurer de façon pérenne dans cette compétition, et la meilleure manière pour y arriver consiste à obtenir de bons résultats."

Au cours des deux week-ends du tour préliminaire, quatre des huit équipes du Groupe 3 se qualifieront pour la phase finale à quatre qui sera disputée à Samokov (Bulgarie) les 16 et 17 août.

Pour leur premier Grand Prix mondial FIVB, les volleyeuses belges tenteront de déjouer les pronostics en venant troubler l’ordre établi. Les médaillées de bronze au Championnat d’Europe se sont préparées pour cette formidable échéance en participant au Tournoi international de Chine féminin 2014 où elles se sont particulièrement illustrées en ne perdant qu’une rencontre (3-1) face à la Chine, favorite du Grand Prix mondial, pour deux impressionnantes victoires 3-0 sur la République dominicaine et la Thaïlande, des équipes de grande tradition de volleyball.

Dans la Poule J qui se dispute à Lima (Pérou), la Belgique affrontera vendredi la Pologne. Les deux équipes se sont déjà rencontrées dans le tournoi de qualification pour le Championnat du monde FIVB féminin, une rencontre qui a permis à la Belgique de se qualifier en gagnant 3-0. Les deux autres équipes de la poule font leur retour dans la compétition : la dernière participation à l’épreuve du Canada remonte à 2003, tandis que le Pérou avait disputé le Grand Prix mondial pour la dernière fois en 2011.

Dans la Poule K, qui réunit les autres équipes du Groupe 2 du tour préliminaire, Porto Rico, le pays hôte, affrontera à Caguas l’Argentine ainsi que deux anciens vainqueurs du Grand Prix : les Néerlandaises (championnes en 2007) et les Cubaines (championnes en 1993 et 2000) se rencontreront vendredi en ouverture de la poule. Quatre des huit équipes du Groupe 2 qualifiées au terme des trois week-ends du tour préliminaire se retrouveront pour la phase finale à quatre qui se disputera les 15 et 16 août à Koszalin (Pologne). Le pays vainqueur du tournoi sera qualifié pour la grande finale de la compétition, qui se jouera du 20 au 24 août à Tokyo dans le Colisée Ariake, qui peut accueillir 10 000 spectateurs. Les japonaises sont déjà qualifiées pour cette grande finale, qui réunira les six meilleures équipes du Grand Prix mondial FIVB et dont les quatre autres participantes seront les quatre meilleures équipes du Groupe 1.

Enfin, le tour préliminaire du Groupe 1 verra s’affronter les douze meilleures équipes au classement mondial : le Brésil, champion en titre et n°1 mondial, les États-Unis, le Japon, la Chine, la Russie, l’Italie, la Serbie, la République dominicaine, l’Allemagne, la Corée du Sud, la Turquie et la Thaïlande seront réparties en trois poules de quatre équipes. Il faudra cependant attendre la deuxième semaine pour les voir entrer en action.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines