The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Statistiques du Grand Prix mondial : Le Brésil vise le doublé

 
Le Brésil convoite un nouveau doublé au Grand Prix mondial cette année
 
Lausanne, Suisse, le 24 juillet 2014 – Le Brésil, champion en titre, tentera de réussir le doublé face notamment à la Chine et au Japon, qui ont participé jusqu’ici à toutes les éditions du Grand Prix mondial FIVB de volleyball.

Le Brésil se retrouve pour la quatrième fois à défendre un titre de champion du Grand Prix mondial acquis l’année précédente, après avoir réussi cet exploit en 2005, 2006 et 2009. Les Auriverdes possèdent le record de victoires dans l’épreuve avec neuf succès et ont été finalistes ces six dernières saisons.

Les puissances du volleyball que sont la Chine et le Japon sont les deux seules sélections à avoir participé à toutes les éditions du Grand Prix mondial. Les deux équipes se sont qualifiées l’année dernière pour le Tour final, avec à la clé une place de finaliste pour la Chine et une sixième place au général pour le Japon. Le Brésil et les États-Unis n’ont manqué qu’une édition de la plus importante compétition féminine annuelle.

Dans l’histoire du Grand Prix mondial, seules six sélections – le Brésil, les États-Unis, la Russie, Cuba, la Chine et les Pays-Bas – ont remporté la couronne du Grand Prix mondial. Le Brésil et les États-Unis ont dominé la dernière décennie en remportant respectivement six et trois titres. Le dixième titre attribué sur cette période est revenu aux Pays-Bas.

Dix équipes supplémentaires participent à l’édition 2014 du Grand Prix mondial, puisque 28 équipes sont inscrites en compétition cette saison contre 18 en 2013. Cinq équipes feront leurs premiers pas dans la compétition (l’Australie, la Belgique, la Croatie, le Kenya et le Mexique), ce qui porte à trente le nombre total de pays ayant participé au Grand Prix mondial depuis sa création. Cette année, le Kenya sera l’un des deux représentants de l’Afrique dans la compétition et la deuxième équipe africaine à y participer après les débuts l’an dernier de l’Algérie.

Points à retenir

•     Le tour intercontinental du Grand Prix mondial est divisé en trois groupes.

•     Le Groupe 1 comprend 12 équipes : le Brésil, champion en titre, les États-Unis, le Japon, la Chine, la Russie, l’Italie, la Serbie, la République dominicaine, l’Allemagne, la Corée du Sud, la Turquie et la Thaïlande.

•     Le Groupe 2 comprend huit équipes : la Pologne, le Pérou, Porto Rico, les Pays-Bas, l’Argentine, le Canada, Cuba et la Belgique.

•     Le Groupe 3 comprend également huit équipes : le Kenya, l’Algérie, le Kazakhstan, la Croatie, la République tchèque, le Mexique, la Bulgarie et l’Australie.

•     Les matchs des Groupes 2 et 3 seront disputés les premiers du 25 au 27 juillet dans quatre villes différentes : Lima (Pérou, Poule J), Carolina (Porto Rico, Poule K), Almaty (Kazakhstan, Poule P) et Mexico (Mexique, Poule Q).

•     La Poule J réunit la Belgique, le Canada, le Pérou et la Pologne, tandis que la Poule K rassemble l’Argentine, Cuba, les Pays-Bas et Porto Rico.

•     Les débutantes belges ont réalisé la meilleure saison de leur histoire en 2013, puisqu’elles ont remporté la médaille de bronze au Championnat d’Europe en battant la Serbie et la médaille d’argent en Ligue européenne de volleyball en ne s’inclinant qu’en finale face à l’Allemagne.

•     Le Canada disputera le Grand Prix mondial pour la deuxième fois après ses débuts dans la compétition en 2003.

•     Ce sera la troisième participation du Pérou en Grand Prix mondial. Le pays n’a jusqu’ici enregistré qu’une victoire dans la compétition.

•     La Pologne participe à l’épreuve pour la onzième fois consécutive.

•     L’Argentine a disputé 27 matchs de Grand Prix mondial pour seulement quatre victoires, toutes en cinq manches face à la République dominicaine, Cuba, l’Allemagne et le Kazakhstan.

•     Cuba est la sélection la plus expérimentée de son groupe avec huit médailles à son palmarès : deux d’or, quatre d’argent et deux de bronze.

•     Les Pays-Bas sont l’un des deux seuls pays du groupe avec Cuba à compter une médaille d’or au Grand Prix mondial dans son palmarès ; les Néerlandaises ont remporté trois de leurs quatre derniers matchs dans la compétition, avec une seule défaite concédée face aux Brésiliennes.

•     Porto Rico a joué 36 matchs de Grand Prix mondial avec cinq victoires à la clé.

•     La Poule P comprend le Kazakhstan, l’Australie, la République tchèque et la Croatie, tandis que la Poule Q réunit l’Algérie, la Bulgarie, le Kenya et le Mexique.

•     Le Kazakhstan participera pour la cinquième fois à la compétition. Son meilleur classement, une 10e place, remonte à sa première participation.

•     L’Australie est le premier représentant océanien dans l’histoire du Grand Prix mondial.

•     Pour sa deuxième participation, dans la Poule P, la République tchèque compte dans ses rangs la joueuse la plus jeune du tournoi, Michaela Mlejnkova (17 ans).

•     Les novices croates ont été médaillées d’argent au Championnat d’Europe en 1995, 1997 et 1999.

•     L’Algérie participe pour la deuxième fois au Grand Prix mondial et tentera de remporter pour la première fois un match dans la compétition.

•     La Bulgarie participe également pour la deuxième fois au Grand Prix mondial et possède un bilan positif de six victoires pour trois défaites ; elle sera automatiquement qualifiée pour la phase finale à quatre du Groupe en tant que pays hôte.

•     Les débutantes kényanes possèdent le meilleur palmarès des Championnats d’Afrique avec huit tires et une médaille d’argent.

•     Le Mexique fera ses débuts dans la compétition à domicile la première semaine. Toutes les joueuses sélectionnées évoluent dans le championnat mexicain.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines