The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Premier titre pour la Pologne grâce à Fijalek et Prudel

 
Grzegorz Fijalek et Mariusz Prudel ont offer à la Pologne sa première médaille d’or sur le Circuit mondial FIVB.
 
La Haye, Pays-Bas, le 20 juillet 2014 - Grzegorz Fijalek et Mariusz Prudel verront désormais leurs noms inscrits au livre d’or du Circuit mondial FIVB : ils sont devenus les deux premiers Polonais à s’adjuger une médaille d’or sur le circuit grâce à leur succès sur les Américains Phil Dalhausser et Sean Rosenthal en finale du Grand chelem Transavia de La Haye, doté d’$1 000 000 et présenté par la Fondation Bas Van de Goor.

Têtes de série N°6 au début du tournoi, Fijalek et Prudel ont décroché sept victoires de rang lors de la neuvième escale du Circuit mondial FIVB 2014, avec en apothéose un succès 2-1 (21-18, 13-21, 15-13) en 59 minutes sur la paire américaine, tête de série N°1. Grâce à ce résultat, Fijalek et Prudel vont pouvoir se partager un chèque de $72 000. Dalhausser et Rosenthal devront se contenter de $52 000.

C’est la deuxième victoire de la saison pour le duo Polonais face au tandem Dalhausser/Rosenthal, qui aurait pu devenir la première équipe depuis le Circuit mondial FIVB 2011 à remporter trois tournois d’affilée. Les Yankees s’étaient en effet imposés lors des deux derniers Grands chelems en Norvège et en Suisse. Ils restaient d’ailleurs sur une séquence de 20 victoires de rang avant de subir la loi des Polonais, qui ont mieux démarré le tie-break pour mener 7-4 puis 12-8. Dalhausser a ramené son équipe à 12-11, mais Fijalek et Prudel ont su serrer le jeu au service pour emporter le morceau et s’imposer pour la première fois en quatre finales.

"C’est un résultat historique pour la Pologne", a déclaré Fijalek. "Cela fait des années qu’on progresse ici à La Haye. C’est une étape importante en vue du Championnat du monde l’année prochaine. Il y avait beaucoup de fans venus de Pologne et ça fait vraiment plaisir. C’était une réelle source de motivation pour nous."

Fijalek est revenu sur le retour des Américains à 12-11 au troisième set : "On a pris un temps mort et on s’est dit qu’il fallait nous concentrer. Et ça a fonctionné ! Je ne peux pas vous révéler toute notre tactique en détail, mais on les avait déjà battus cette saison et on savait comment nous y prendre. Dans le premier set, on a eu de la chance sur un ou deux services. Au deuxième set, la roue a tourné et ils ont réussi deux ou trois aces. Mais nos trois points d’avance nous ont permis de tenir jusqu’au bout. Au tie-break, on a pris les points un par un et ça a marché. On débouchera le champagne pendant notre vol pour Los Angeles car nous n’avons malheureusement pas le temps de trinquer avec notre fan club polonais ici."

Prudel n’a pas cherché à dissimuler sa joie : "C’est notre première médaille d’or et je suis ravi. On ne gagne que de deux points mais ça rend la victoire encore plus savoureuse. On a produit un jeu de grande qualité avec beaucoup de régularité pendant ce tournoi. On est restés concentrés jusqu’à la fin. Il y avait beaucoup de fans de Pologne, mais aussi des amis qui vivent ici aux Pays-Bas. Quand on jouait, j’avais l’impression d’être en Pologne !"

Dalhausser s’est montré beau joueur. "Les Polonais ont très bien joué avec de gros points au troisième set. Trois de leurs services ont également flirté avec le filet." Rosenthal a également félicité Fijalek et Prudel : "C’est une grande équipe et on les a chatouillés plusieurs fois. Ils ont joué un peu plus de matchs que nous. J’ai fait pas mal de passes approximatives et quelques services ratés. Ils ont très bien joué et méritent leur titre."

Dans la petite finale 100 % brésilienne, Emanuel et Salgado (N°8) ont gagné 2-1 (12-21, 21-16 et 15-11) en 51 minutes face à Alison Cerutti et Bruno Oscar Schmidt (N°3) au Beach Stadium de La Haye sur la plage de Scheveningen. Avec cette victoire, Emanuel et Salgado ont encaissé un chèque de $ 40 000 contre $30 000 pour les vaincus.

Plus tôt dans la journée, les Brésiliennes Fernanda Alves et Taiana Lima ont dominé les Allemandes Katrin Holtwick et Ilka Semmler 2-1 en finale féminine. Les Brésiliennes Maria Antonelli et Juliana Felisberta ont raflé le bronze à la faveur d’un succès 2-0 (21-13, 21-14) en 35 minutes sur les Tchèques Kristyna Kolocova et Marketa Slukova.

Après La Haye, le Circuit mondial prendra pour la deuxième année consécutive la direction de la Californie à l’occasion du Grand chelem de Long Beach, doté lui aussi de 1 000 000 $. Au mois d’août, le plateau reviendra en Europe pour les tournois de Klagenfurt (Autriche, du 29 juillet au 3 août) et Stare Jablonki (Pologne, du 19 au 24 août).







 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines