The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Fernanda et Lima au top à La Haye

 
Les Brésiilennes Fernanda Alves (à gauche) et Taiana Lima ont décorché la lune aux dépens des Allemandes dimanche au Grand chelem Transavia de La Haye.
 
La Haye, Pays-Bas, le 20 juillet 2014 - Taiana Lima, accompagnée cette année de Fernanda Alves, a conservé son titre au Grand chelem FIVB de La Haye, offrant du même coup le Brésil à son cinquième titre féminin consécutif sur le sable de Scheveningen.

Fortes de leur succès 2-1 (21-16, 16-21, 15-12) en 55 minutes dimanche sur les Allemandes Katrin Holtwick et Ilka Semmler (N°8), les Brésiliennes (N°11) ont raflé la médaille d’or au Grand chelem Transavia, doté d’$1 000 000, dès leur deuxième tournoi ensemble sur le Circuit mondial FIVB. Fernanda (29 ans) participait à son sixième tournoi international, tandis que sa partenaire (30 ans) se rapproche de la barre des 100 compétitions FIVB.

Lima s’était déjà imposée à La Haye en 2013 en compagnie de Talita Rocha. Les deux jeunes femmes avaient terminé premières du classement mondial sur la lancée de leurs cinq titres. Après le Grand chelem de Berlin le mois dernier, Talita a décidé de changer de partenaire pour évoluer aux côtés de la légendaire Larissa Franca. Les deux joueuses se sont classées neuvièmes cette semaine.

De son côté, Lima a misé sur Fernanda, avec qui elle a terminé neuvième la semaine dernière au Grand chelem FIVB de Gstaad. Mardi en qualifications, Lima et Fernanda ont d'abord dû résister aux assauts d’un duo de vieilles routardes du circuit venues de Finlande pour accéder au tour principal. Elles ont ensuite terminé deuxièmes de leur poule après s’être inclinées en trois sets face à Antonelli et Juliana au terme d’une bataille épique de 70 minutes.

"Nous avons joué neuf matchs cette semaine", explique Fernanda. "Nous sommes éreintées, mais heureuses. Je vais dormir toute la journée demain ! "Pendant la partie, Lima a dit ceci : 'quoi qu’il arrive, on gagnera ou on perdra ensemble.’ La dynamique est bonne et on donne tout ce qu’on a. Tout ceci est nouveau pour moi. J’ai joué dix ans en indoor puis la CBV (Confederação Brasileira de Voleibol) m’a demandé de passer au beach. Le défi me stimulait. Et je ne regrette pas mon choix !"

Les Brésiliennes ont reçu un chèque de $72 000, la plus grosse cagnotte jamais encaissée par Fernanda. Les finalistes allemandes quittent Scheveningen avec un chèque de $50 000. Lors de la petite finale dimanche, les Brésiliennes Maria Antonelli et Juliana Felisberta (N°6) ont empoché le bronze et $40 000 en dominant les Tchèques Kristyna Kolocova et Marketa Slukova, têtes de série N°3, sur le score de 2-0 (21-13, 21-14) en 35 minutes.

À une manche partout en finale, Fernanda et Lima ont pris le meilleur départ dans le set décisif (7-4) avant de se faire rejoindre aussitôt (7-7). Les Sud-américaines ont ensuite mis un coup d’accélérateur (11-8) pour ne plus jamais lâcher leur avantage.

Holtwick et Semmler visaient un deuxième sacre consécutif après leur succès de la semaine dernière au Grand chelem FIVB de Gstaad, acquis à l’occasion de la première finale 100 % allemande depuis la création du Circuit mondial en 1992, contre Karla Borger et Britta Buthe.

"Cela s’est joué à peu de choses
", a déclaré Semmler (28 ans). "Je pense qu’elles ont fait la différence sur deux actions. Nous avons eu de bonnes opportunités au contre. En fin de partie, elles ont très bien servi et nous n’avons pas su nous mettre en position de remporter les échanges. Elles ont serré la défense et enchaîné les points. On s’est beaucoup battues et on a eu l’occasion de revenir dans le troisième set. C’est une belle médaille d’argent, mais ça fait mal d’avoir perdu."

Il s’agissait de la douzième finale de l’histoire du Circuit mondial FIVB entre une paire brésilienne et une paire allemande. La nation auriverde a de la marge avec un bilan de 11V-1D. Au total, 132 des 270 tournois féminins ont échu à des tandems venus du Brésil. Les Allemandes ont remporté cinq tournois depuis la création du Circuit mondial FIVB en 1992, pour 28 finales disputées, contre 243 pour le Brésil.

Après La Haye, le Circuit mondial prendra pour la deuxième année consécutive la direction de la Californie à l’occasion du Grand chelem de Long Beach, doté lui aussi de 1 000 000 $. Au mois d’août, le plateau reviendra en Europe pour les tournois de Klagenfurt (Autriche, du 29 juillet au 3 août) et Stare Jablonki (Pologne, du 19 au 24 août).






 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines