The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le Brésil et l’Italie qualifiés pour les demies de la Ligue mondiale

 
Nikolaï Pavlov, le meilleur marqueur russe (18 points), attaque le contre brésilien formé de Lucas et Wallace
 
Florence, Italie, le 17 juillet 2014 – Le Brésil, nonuple vainqueur de la compétition, s’est qualifié pour les demi-finales du Groupe 1 de la Ligue mondiale FIVB de volleyball après son impressionnante victoire 3-1 (26-24, 22-25, 25-23, 25-22) sur la Russie, championne en titre, à Florence jeudi.

Dans la revanche de la finale de l’an dernier, les n° 1 mondiaux ont été trop forts et trop rapides pour une équipe russe étrangement léthargique qui avait battu l’Iran en cinq sets la veille. Wallace a été le plus prolifique côté brésilien avec 23 points au compteur. Le sélectionneur russe Andrey Voronkov a mis cette défaite sur le compte du succès 3-2 (18-25, 25-18, 25-21, 35-37, 15-8) acquis dans la douleur mercredi. Les champions olympiques risquent sérieusement de ne pas passer la Poule I puisque l’Iran n’a plus besoin que d’un point contre le Brésil vendredi pour participer aux demi-finales de la Ligue mondiale pour la première fois de son histoire.

Dans le deuxième match du jour, les États-Unis ont battu l’Australie 3-1 (22-25, 25-18, 25-23, 25-19), envoyant ainsi l’Italie, qui ne jouait pas, en demies. En effet, quel que soit le résultat du match de vendredi contre l’Australie, les Italiens sont sûrs d’être qualifiés. La question est : qui des États-Unis ou de l’Australie les accompagnera ?

À retenir :

•    Le Brésil a remporté la compétition à neuf reprises, l’Italie huit fois.

•    L’Iran et l’Australie font leurs premiers pas en Ligue mondiale.

•    Le Brésil a mis fin à sa série de quatre défaites contre la Russie.

•    Le Brésil a atteint la finale quatre fois lors des cinq dernières éditions de la Ligue mondiale FIVB.

SCORES – SEMAINE 9 / PHASE FINALE

 

N° matchPouleDateHeure localeHeure GMT
ÉquipesRésultatVilleDescriptionConf. de presseStatsPhotos
G1-49I16/0717h3015h30IRI-RUS2-3FlorenceVoirVoirVoirVoir
G1-50H16/0720h4518h30ITA-USA3-0FlorenceVoirVoirVoirVoir
G1-51I17/0717h3015h30RUS-BRA1-3FlorenceVoirVoirVoirVoir
G1-52H17/0720h3018h30USA-AUS3-1FlorenceVoirVoirVoirVoir
G1-53I18/0717h3015h30BRA-IRIVoirFlorence


Voir
G1-54H18/0720h3018h30AUS-ITAVoirFlorence


Voir

Classement

Poule H - Phase finale

Cl.CodeÉquipePointsMatchsDétailsSetsPoints
JGP3-03-13-22-31-30-3GPRatioGPRatio
1ITAItalie311 1     3 MAX76671.134
2USAÉtats-Unis3211 1   1340.7501641611.019
3AUSAustralie 1 1    1 130.33385970.876

Poule I - Phase finale

Cl.CodeÉquipePointsMatchsDétailsSetsPoints
JGP3-03-13-22-31-30-3GPRatioGPRatio
1BRABrésil311  1    313.00098941.043
2RUSRussie2211  1 1 450.8002122071.024
3IRIIran11 1   1  230.6671091180.924


Meilleurs marqueurs
37- Yuan Zhi, Chine - Cuba (28 juin)
36 – Matthew Anderson, États-Unis - Russie (27 juin)
33 – Gavin Schmitt, Canada - Australie (5 juillet)
32 – Matthew Anderson, États-Unis - Serbie (14 juin)
32 – Maurice Torres, Porto Rico - Espagne (8 juin)
32 – Thomas Edgar, Australie - Finlande (7 juin)
31 – Gavin Schmitt, Canada - Australie (20 juin)
31 – Gavin Schmitt, Canada - Belgique (8 juin)
30 – Ivan Zaïtsev, Italie - Brésil (3 juillet)
30 - Amir Ghafour, Iran - Russie (16 juillet, phase finale de la Ligue mondiale)
28 - Rolando Cepeda Abreu, Cuba - Turquie (29 juin – Finale du groupe 3)
28 – Park Chul-Woo, Corée du Sud - Pays-Bas (28 juin)
28 – Michal Winiarski, Pologne - Italie (13 juin)
28 – Jeon Kwang-In, Corée du Sud - République tchèque (5 juin)
28 – Gavin Schmitt, Canada - Finlande (1er juin)
28 – Nemanja Petric, Serbie - Russie (31 mai)
28 – Christian Fromm, Allemagne - Japon (24 mai)
28 – Kunihiro Shimizu, Japon - Allemagne (24 mai)

Meilleurs contreurs
10 – Dmitri Muserski, Russie – États-Unis (27 juin)
8 – Tommi Siirila, Finlande - Belgique (5 juillet)
8 – Pieter Verhees, Belgique - Finlande (4 juillet)
8 – Gil Marcel Keller, Portugal - Pays-Bas (8 juin)
8 – Nicolas Le Goff, France - Japon (31 mai)
8 – Matteo Piano, Italie - Brésil (24 mai)
8 – Jorge Fernandez Valcarel (15 juin)
7 – Sebastian Solé, Argentine - France (29 juin)
7 - Michael Parkinson, Pays-Bas - Corée du Sud (29 juin)
6 – Michal Krisko, République tchèque - Corée du Sud (21 juin)
6 – Artem Volvich, Russie - Serbie (30 mai)
6 – Aidan Zingel, Australie - Finlande (14 juin)
6 – Viktor Yosihof, Bulgarie - Russie (15 juin)
6 – Jukka Lehtonen, Finlande - Belgique (22 juin)
6 – Aidan Zingel, Australie - France (12 juillet – Finale du groupe 2)

Meilleures performances au contre par équipe
23 - Pays-Bas - Corée du Sud (29 juin)
18 – Finlande - Belgique (5 juillet)
18 – États-Unis - Serbie (14 juin)
18 – Portugal - Pays-Bas (8 juin)
17 – Russie – États-Unis (27 juin)
17 – République tchèque - Corée du Sud (21 juin)
17 – Canada - Australie (20 juin)
17 – Espagne - Slovaquie (15 juin)
17 – Turquie - Tunisie (8 juin)
17 – France - Argentine (24 mai)
16 – Allemagne - Japon (28 juin)
16 – Pays-Bas - République tchèque (14 juin)
16 – Espagne - Porto Rico (8 juin)
16 – Italie - Pologne (8 juin)
16 – Turquie - Mexique (7 juin)
16 – République tchèque - Corée du Sud (5 juin)
16 – Iran - Brésil (6 juin)

Meilleurs serveurs
7 – Mikko Oivanen (Finlande) - Belgique (22 juin)
6 – Nimir Abdel-Aziz (Pays-Bas) - Portugal (21 juin)
6 – Alexandre Ferreira (Portugal) - République tchèque (31 mai)
5 - Lubos Kostolani (Slovaquie) - Chine (29 juin – Petite finale du groupe 3)
5 – Yuan Zhi (Chine) - Cuba (28 juin)
5 – Valdir Sequeira (Portugal) - Pays-Bas (21 juin)
5 – Luiz Felipe Fonteles (Brésil) - Pologne (29 mai)
5 – Dick Kooy (Pays-Bas) - Corée du Sud (31 mai)
5 – Nicolas Maréchal (France) - Allemagne (15 juin)

Meilleures performances au service par équipe
14 – Finlande - Belgique (22 juin)
12 - Slovaquie - Chine (29 juin – Petite finale du groupe 3)
12 – Pays-Bas - Portugal (21 juin)
11 – États-Unis - Bulgarie (20 juin)
11 – Bulgarie - Serbie (8 juin)
11 – France - Allemagne (15 juin)
10 – Allemagne - Japon (24 mai)
10 – Finlande - Australie (15 juin)

Meilleurs marqueurs par journée
Semaine 1 :  28 – Christian Fromm, Allemagne - Japon; Kunihiro Shimizu, Japon - Allemagne (24 mai)
Semaine 2 :  28 – Nemanja Petric, Serbie - Russie (31 mai)
Semaine 3 :  32 – Maurice Torres, Porto Rico - Espagne (8 juin); Thomas Edgar, Australie - Finlande (7 juin)
Semaine 4 :  32 – Matthew Anderson, ÉTATS-UNIS - Serbie (14 juin)
Semaine 5 :  31 – Gavin Schmitt, Canada - Australie (20 juin)
Semaine 6 :  37 – Yuan Zhi, Chine - Cuba (28 juin)
Semaine 7 :  30 – Ivan Zaïtsev, Italie - Brésil (3 juillet)
Semaine 8 :  26 - Edgar Thomas, Australie - Pays-Bas (11 juillet)
Semaine 9 :  30 - Amir Ghafour, Iran - Russie (16 juillet)

Plus grand nombre de points par set
Semaine 1 : Allemagne - Japon, 27-29 (24 mai)
Semaine 2 : Brésil - Pologne, 29-27 (29 mai)
Semaine 3 : République tchèque - Corée du Sud, 31-33 (5 juin); Turquie - Cuba, 31-33 (6 juin); Belgique - Canada, 33-31 (8 juin)
Semaine 4 : États-Unis - Serbie (13 juin), Chine - Porto Rico (15 juin) 30-28
Semaine 5 : Russie - Serbie (20 juin) 37-35
Semaine 6 : Chine - Slovaquie (29 juin) 39-37
Semaine 7 : Finlande - Belgique (5 juillet) 29-27
Semaine 8 : Australie - Pays-Bas (11 juillet) 27-25
Semaine 9 : Russie - Iran (16 juillet) 37-35

Plus grand nombre de points par match
Semaine 1 : Allemagne - Japon (24 mai) (25-23, 25-21, 27-29, 23-25, 15-9) – 222 points
Semaine 2 : Canada - Finlande (1er juin) (19-25, 25-21, 25-18, 23-25, 15-11) – 207 points
Semaine 3 : République tchèque - Corée du Sud (5 juin) (31-33, 25-19, 26-24, 26-28, 20-18) – 250 points
Semaine 4 : Pologne - Italie (13 juin) (25-23, 24-26, 26-24, 25-27, 15-10) – 225 points
Semaine 5 : Australie - Canada (20 juin) (25-27, 20-25, 30-28, 25-17, 15-13) – 225 points
Semaine 6 : Corée du Sud - Pays-Bas (28 juin) (31-29, 16-25, 25-23, 30-32, 14-16) – 241 points
Semaine 7 : Finlande - Belgique (5 juillet) (23-25, 29-27, 22-25, 25-23, 15-8) – 222 points
Semaine 8 : France - Australie (12 juillet) (25-20, 22-25, 25-22, 23-25, 16-14) - 217 points
Semaine 9 : Russie - Iran (16 juillet) (18-25, 25-18, 25-21, 35-37, 15-8) - 227 points





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines