The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le Circuit mondial fait son grand retour à Gstaad

 
Tous trois médaillés d'or en Suisse, le Brésilien Alvaro Filho (à g.) qui évolue actuellement aux côtés de Ricardo Santos, ainsi que les Américains Phil Dalhausser (au centre) et Sean Rosenthal feront partie des favoris au Grand chelem FIVB de Gstaad
 
Lausanne, Suisse, le 6 juillet 2014 – Après une semaine de coupure, le Circuit mondial FIVB reprend ses droits en Suisse, où se trouve le siège de la Fédération internationale de volleyball (FIVB), à l'occasion du Grand chelem mixte de Gstaad doté de 800 000 dollars.

C'est la quatorzième année de rang que la Suisse accueille un tournoi masculin dans le cadre du Circuit mondial et la quinzième pour un événement féminin. Tous se sont déroulés à Gstaad qui avait également organisé les Championnats du monde FIVB de beach volleyball en 2007. Un terrain construit spécialement pour l'occasion sera de nouveau installé dans le pittoresque village des Alpes suisses, plus haute destination du Circuit mondial. Ce tournoi est le premier d'une série de quatre Grands chelems organisés dans quatre pays différents : Suisse, Pays-Bas, États-Unis et Autriche.

Considéré comme l'un des deux événements les plus cotés du Circuit mondial, le Grand chelem FIVB de Gstaad est le cinquième des dix tournois du Grand chelem prévus en 2014. Le tableau féminin débute mardi alors que les hommes feront leur entrée en lice mercredi. Les qualifications auront lieu sur une seule journée, à savoir mardi pour les femmes et mercredi pour les hommes afin de déterminer les huit duos par tableau à prendre part au tour principal à 32 équipes. Le tour principal comprenant plusieurs poules sera suivi d'une phase à élimination directe à 24 équipes. Le tournoi prendra fin dimanche avec les finales masculines.

Au total, 86 duos masculins issus de 30 pays différents sont inscrits à Gstaad contre 81 paires féminines issues de 31 pays. Les équipes ont été sélectionnées par leurs fédérations nationales respectives.

Les leaders du Circuit mondial
Les trois équipes les mieux classées de chaque tableau lors des Grands chelems FIVB 2014 obtiennent respectivement 800, 720 et 640 points.

Après sept tournois masculins et huit tournois féminins cette saison, les leaders par points et par gains proviennent de cinq pays différents : Brésil, Chine, États-Unis, Italie et Lettonie. L'ensemble des équipes à dominer les classements par points et par gains sera présent à Gstaad.

Les Lettons Aleksandrs Samoilovs/Janis Smedins possèdent 2 890 points et dominent actuellement le classement masculin. Ils devancent les Italiens Daniele Lupo/Paolo Nicolai (2 580 pts), les Américains Dalhausser/Rosenthal (2 400), les Brésiliens Emanuel Rego/Pedro Salgado (2 260) et une autre équipe américaine composée de John Hyden et Tri Bourne (2 240). Au classement des gains, Dalhausser/Rosenthal sont en tête avec 115 000 $, devant Lupo/Nicolai (114 000 $), Samoilovs/J. Smedins (103 500 $), Hyden/Bourne (94 800 $) et les Russes Konstantin Semenov/Viacheslav Krasilnikov (84 200 $).

Chez les femmes, les Brésiliennes Juliana Felisberta/Maria Antonelli restent en tête du classement par points avec 3 120 unités. Elles devancent les Américaines April Ross/Kerri Walsh Jennings (3 060) les Chinoises Fan Wang/Yuan Yue (3 020) les Brésiliennes Agatha Bednarczuk/Barbara Seixas (2 700) et les Chinoises Chen Xue/Xinyi Xia, cinquièmes avec 2 460 points. Au classement des gains, A. Ross/Walsh Jennings sont les mieux placées avec 159 000 $. Suivent Fan Wang/Yuan Yue (103 175 $), Juliana/Antonelli (101 375), les Espagnoles Elsa Baquerizo/Liliana Fernandez (95 000 $) et les Brésiliennes Talita Antunes/Taiana Lima (90 750 $), leaders du classement par points la saison passée.

Quatre à la suite
Le Grand chelem FIVB de Gstaad, organisé en Suisse du 8 au 13 juillet, donne le coup d'envoi d'une série de quatre Grands chelems consécutifs sur le Circuit mondial 2014 avec à la clé une dotation record de 3,6 millions de dollars. Après les Alpes suisses, le Circuit mondial fera escale au Grand chelem Transavia disputé dans trois villes néerlandaises du 15 au 20 juillet, mais basé à La Haye. Suivront les tournois de Long Beach aux États-Unis du 22 au 27 juillet puis de Klagenfurt, en Autriche, du 29 juillet au 3 août).

Si les Grands chelems de Gstaad et Klagenfurt seront dotés de 800 000 $ chacun – la dotation habituelle pour un tournoi de ce type – ceux disputés aux Pays-Bas et aux États-Unis donneront lieu à des gains record avec 1 million $ à la clé. À La Haye comme à Long Beach, les médaillés d'or de chaque tableau recevront 70 000 $, les médaillés d'argent 52 000 $, les médaillés de bronze 40 000 $ et les équipes classées quatrièmes 30 000 $.

La délégation suisse
En tant que pays hôte, la Suisse possède trois équipes automatiquement qualifiées pour le tour principal dans chaque tableau. Chez les hommes, les locaux pourront compter sur Sebastian Chevallier/Alexei Strasser, Philip Gabathuler/Mirco Gerson et Mats Kovatsch/Jonas Kissling. Chez les femmes, ils pourront encourager Isabelle Forrer/Anouk Verge-Depre, Tanja Goricanec/Tanja Huberli et Nadine Zumkehr/Joana Heidrich.

Par ailleurs, les Suisses présenteront au moins une équipe masculine (Fabio Berta/Gabriel Kissling) et deux paires féminines (Nina Betschart/Nicole Eiholzer ainsi que Kim Huber/Saskia Seghers) en phase de qualification. Les réservistes du tableau masculin sont Bernhard Beyeler/Manuel Sutter, Marco Krattiger/Nico Beeler et Andres Sutter/Roman Sutter. Chez les femmes, l'équipe réserviste est composée de Sarah Leeman et Anja Licka.

Les anciens médaillés
En 2013, la paire nouvellement formée par le jeune Alvaro Filho et le légendaire Ricardo Santos s'était imposée à Gstaad. Chez les femmes, l'or était revenu aux Chinoises Chen Xue/Xi Zhang. Assez peu présentes lors des tournois FIVB l'an passé, les olympiennes avaient toutefois remporté le Championnat du monde FIVB de beach volleyball à Stare Jablonki (Pologne).

Les États-Unis avaient en revanche été à l'honneur à l'occasion du Mondial 2007. Phil Dalhausser/Todd Rogers s'étaient emparés de l'or avant de remporter les Jeux olympiques de 2008 dans la foulée alors que les exceptionnelles Misty May-Treanor et Kerri Walsh Jennings avaient ajouté l'or mondial à celui olympique obtenu à Athènes en 2004. Deux autres titres olympiques allaient suivre à Pékin en 2008 et Londres en 2012.

Statistiques
En comptant la saison 2013, la Suisse a accueilli 27 étapes du Circuit mondial FIVB (13 tournois masculins de rang et 14 tournois consécutifs chez les femmes). Toutes ont été organisées à Gstaad. Le Brésil domine les débats dans les deux tableaux. Chez les hommes, les Auriverde ont décroché 17 médailles et devancent donc les États-Unis (7), l'Allemagne (6), la Suisse (3) ainsi que l'Argentine, l'Australie, l'Italie, les Pays-Bas, la Russie et l'Espagne (1 chacun).

Chez les femmes, les Brésiliennes ont raflé 18 médailles. Elles font mieux que les États-Unis (11), la Chine (8), ainsi que l'Australie, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas et la Suisse (1 chacun).

Le retour de Juliana
Après une année de break sur le Circuit mondial en 2013, la célèbre beach volleyeuse brésilienne Juliana Felisberta Silva a repris du service aux côtés de la talentueuse et expérimentée Maria Antonelli. Juliana a évolué sur le Circuit brésilien la saison passée suite au départ à la retraite de son ancienne partenaire, la légendaire Larissa Franca avec qui elle avait remporté le classement par points à sept reprises sur le Circuit mondial entre 2005 et 2012 (un record), le Championnat du monde FIVB de beach volleyball en 2011 et le bronze aux JO de Londres. Juliana/Antonelli ont dû démarrer au stade des qualifications avant de se hisser au tour principal de cinq tournois cette saison. Elles devront à nouveau prendre part à la phase de qualification à Gstaad.

Non contentes de dominer le classement 2014 par points et de pointer à la troisième place du classement des gains, Juliana/Antonelli présentent un bilan de 37 victoires pour 10 défaites sur le Circuit cette année. Les Brésiliennes ont par ailleurs décroché trois médailles d'argent (Fuzhou, Puerto Vallarta, Berlin). En 2013, Antonelli avait évolué aux côtés d'Agatha Bednarczuk et avait terminé la saison à la cinquième place.

Dotation
Les médaillés d'or du Grand chelem FIVB de Gstaad se partageront 57 000 $, les médaillés d'argent 43 000 $, les médaillés de bronze 32 000 $ et les équipes classées quatrièmes 24 000 $. Les demi-finales et les matchs pour les médailles auront lieu samedi chez les femmes et dimanche chez les hommes.

Le Grand chelem de Gstaad est le 305e tournoi FIVB masculin depuis le lancement du Circuit en 1987 et le 269e tournoi féminin depuis 1992, année où des épreuves féminines ont été inscrites au calendrier du Circuit mondial.

Présentation
Gstaad est un village pittoresque situé en Suisse allemande, et plus précisément dans le canton de Berne, au sud-ouest du pays. Situé dans les Alpes suisses, il fait partie de la commune de Gessenay et est réputé pour son importante station de ski, prisée des classes aisées et de la jet-set internationale. Gstaad compte quelque 3 200 habitants à l'année et se hisse à 1 050 mètres (3 445 pieds) au-dessus de la mer ce qui en fait l'étape la plus élevée du Circuit mondial FIVB.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines