The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le Brésil et les États-Unis se préparent à un quadruple affrontement

 
Le Brésil et les États-Unis se sont disputé la médaille d'or aux Jeux olympiques de Londres 2012
 
Colorado Springs, États-Unis, le 2 juillet 2014 – La Coupe de volleyball des États-Unis affichera 10 athlètes olympiques quand l'équipe nationale féminine américaine, deuxième du classement, recevra les Brésiliennes, premières, dans une série de quatre matchs en Californie et à Hawaï.

La Coupe de volleyball des États-Unis, qui peut donner une bonne idée de la finale olympique qui se disputera à Rio de Janeiro en 2016, s'ouvrira le 5 juillet au Bren Center du campus de la California University à Irvine, à 19 heures (heure locale). Les séries investiront le Galen Center du campus de la University of Southern California à 17 heures le 6 juillet. Les équipes se rendront ensuite à Honolulu pour les rencontres des 11 et 12 juillet à 19 heures au Stan Sheriff Center de l'université d'Hawaï.

"Le Brésil vient défier les États-Unis sur leur terrain. Se battre contre le numéro 1 mondial c'est une occasion phénoménale pour notre programme et nos supporters", s'est enthousiasmé Karch Kiraly, entraîneur en chef de l'équipe nationale féminine américaine.

L'équipe affichera 17 joueuses différentes pour au moins l'une des quatre sélections, dont les olympiennes Foluke Akinradewo, Nicole Davis, Jordan Larson-Burbach et Courtney Thompson. Kiraly alignera une sélection différente pour chaque match, sauf à Hawaï.

Certaines joueuses seront présentes à chacune des quatre rencontres, à savoir les passeuses Alisha Glass et Thompson, les libéros Davis et Kayla Banwarth, les complètes Larson-Burbach et Cassidy Lichtman, les contreuses centrales Rachael Adams et Lauren Gibbemeyer et enfin Kelly Murphy.

À Irvine, les complètes seront Larson-Burbach, Kristin Hildebrand, Hill et Lichtman. Les contreuses centrales Adams, Akinradewo, Gibbemeyer et Lauren Paolini contribueront au premier match aux côtés des pointues Alix Klineman et Murphy. On verra au rôle de libéro Banwarth et Davis, et Glass et Thompson comme passeuses.

Les heureuses élues pour le second match seront Larson-Burbach, Hildebrand, Lichtman et Kelsey Robinson (complètes), Adams, Tori Dixon, Gibbemeyer et Paolini (contreuses centrales), Klineman et Murphy (pointues), Glass et Thompson (passeuses) et Banwarth et Davis (libéros).

Pour les deux matchs qui se joueront à Hawaï, Kiraly alignera les passeuses Glass et Thompson, les libéros Banwarth et Davis, les complètes Larson-Burbach, Hill, Lichtman et Robinson, les contreuses centrales Adams, Akinradewo, Dixon et Gibbemeyer et les pointues Nicole Fawcett et Murphy.

Le Brésil a désigné parmi ses 16 joueuses sélectionnées six olympiennes, dont Fabiana Claudino et Thaisa Menezes (contreuses centrales), Jaqueline Carvalho Endres (Jaque) (complète) et Sheilla Castro (pointue), toutes doubles championnes olympiques. Il faut aussi noter  la présence de la contreuse centrale Adenizia Silva et de la complète Fernanda Rodrigues (Fe Garay), qui ont contribué à la médaille d'or brésilienne aux Jeux de 2012.

L'entraîneur en chef du Brésil, José Roberto Lages Guimarães, dit Zé Roberto, a accompagné les équipes masculine et féminine pour décrocher l'or olympique, un exploit dont il le seul à pouvoir se vanter. Son équipe masculine avait en effet atteint le sommet du podium aux Jeux de Barcelone en 1992, puis, sous sa houlette, les dames ont remporté les Jeux de Pékin en 2008 et ceux de Londres en 2012.

L'équipe féminine américaine a été défaite par le Brésil lors des finales des deux dernières éditions des Jeux d'été. Étrangement, elle n'a jamais gagné de médaille d'or à une grande compétition de volleyball (Jeux olympiques, Championnat du monde FIVB, Coupe du monde FIVB), alors que son pendant masculin aligne trois titres olympiques à son palmarès.

En cette deuxième année du cycle olympique, l'équipe américaine espère se qualifier pour les Jeux. En 2013, ses jeunes joueuses avaient totalisé 25 victoires pour 6 défaites, dont 13 succès sur des équipes classées parmi les dix meilleures du monde. Les Américaines devront faire de leur mieux non seulement pour se placer parmi les 12 équipes qui valideront leur ticket pour les Jeux olympiques à partir des qualifications en 2015, mais aussi en 2016 si elles comptent vaincre enfin leurs traditionnelles rivales, les Brésiliennes, qui évolueront à domicile à Rio.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines