The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Après trois Grands chelems FIVB consécutifs, le Circuit mondial va souffler pendant une semaine

 
À la faveur de leur médaille d’or remportée à Stavanger (et agrémentée du gain d’une épée viking chacun), Sean Rosenthal (à g.) et Phil Dalhausser remontent à la troisième place du classement du Circuit mondial FIVB 2014
 
Lausanne, Suisse, le 9 juin 2014 — Après la conclusion dimanche à Stavanger du troisième Grand chelem européen disputé en trois semaines dans le calendrier du Circuit mondial 2014, la Fédération Internationale de Volleyball (FIVB) s’offre une semaine de repos bien méritée avant d’enchaîner dès la semaine suivante avec quatre grandes épreuves organisées dans quatre pays différents.

Sur les quatre Grands chelems qui s’annoncent, deux seront dotés de la somme record de 1 000 000 $ tandis que les deux autres seront dotés de 800 000 $. Le Circuit mondial FIVB 2014 reprendra en Suisse du 8 au 13 juillet avec le Grand chelem FIVB de Gstaad, toujours très apprécié du public.

La semaine dernière, le tournoi mixte de Stavanger, quatrième Grand chelem de la saison doté de 800 000 $, a vu la victoire d’une paire américaine chez les femmes comme chez les hommes. Dans le tableau masculin, le Brésil et la Suisse complètent le podium, un honneur qui revient à l’Espagne et à la Slovaquie dans le tableau féminin. Le Grand chelem FIVB de Stavanger était la huitième épreuve inscrite au calendrier du Circuit mondial FIVB et le quatrième tournoi mixte du Grand chelem sur un total de dix Grands chelems disputés dans la saison.

Tableau masculin à Stavanger
À Stavanger, dans le tableau masculin, c’est la paire américaine Phil Dalhausser/Sean Rosenthal qui remporte l’or en battant en deux sets l’équipe brésilienne Alvaro Filho/Ricardo Santos. Pour les deux équipes, il s’agit du premier podium sur le Circuit mondial FIVB 2014. La médaille de bronze revient aux qualifiés suisses Philip Gabathuler/Mirco Gerson, vainqueurs des Kazakhes Alexeï Sidorenko/Alexandr Diatchenko, novices à ce stade de la compétition. Dalhausser/Rosenthal ont disputé ensemble 13 épreuves pour 4 tournois remportés. À titre individuel, il s’agit de la 27e médaille d’or FIVB de Dalhausser et de la 8e pour Rosenthal.

Tableau féminin à Stavanger
Avec cette victoire acquise sur les Espagnoles Liliana Fernández/Elsa Baquerizo en finale du Grand chelem de Stavanger, les Américaines April Ross/Kerri Walsh Jennings remportent leur troisième médaille d’or sur cinq tournois disputés cette saison, ce qui porte à cinq victoires finales en huit tournois disputés ensemble leur exceptionnel bilan général. Dans la petite finale, les Slovaques Natalia Dubovcova/Dominika Nestarcova ont arraché de haute lutte une victoire en trois manches sur les Championnes d’Europe CEV 2014 Marleen Van Iersel/Madelein Meppelink, ce qui constitue leur première médaille depuis qu’elles jouent ensemble et qui offre surtout à la Slovaquie le premier podium de son histoire sur le Circuit mondial FIVB.

À titre individuel, il s’agit de la 15e médaille d’or FIVB de la carrière d’April Ross et de la 49e pour Kerri Walsh Jennings. Sur les cinq épreuves qu’elles ont disputées ensemble cette saison sur le Circuit mondial, les deux partenaires ont remporté l’or à Fuzhou (en Chine), Moscou et Stavanger.

Conséquences au classement masculin
Les vainqueurs du Grand chelem FIVB de Stavanger (les Américains Dalhausser/Rosenthal) participaient à leur cinquième tournoi sur le Circuit mondial FIVB 2014. Ils s’emparent de la troisième place du classement par points et de la première place en termes de gains.

Conséquences au classement féminin
Les Américaines April Ross/Kerri Walsh Jennings profitent de leur victoire au Grand chelem FIVB de Stavanger pour monter à la deuxième place au classement par points, tandis que leurs gains les situent à la première place avec une avance confortable sur leurs poursuivantes.

À Stavanger comme dans les autres Grands chelems FIVB cette année, les médaillés d’or gagneront 57 000 $ par équipe, les deuxièmes 43 000 $, les troisièmes 32 000 $ et les quatrièmes 24 000 $.

Le calendrier
Le Circuit mondial FIVB 2014 était sur une série de trois Grands chelems mixtes de suite, dotés chacun de 800 000 $. Après Moscou il y a trois semaines et Berlin il y a deux semaines, le circuit s’est déplacé à Stavanger la semaine dernière pour achever cette glorieuse trilogie.

Le point sur les classements - Hommes
Les trois meilleures équipes de chaque tableau reçoivent respectivement 400, 360 et 320 points dans les Grands chelems du Circuit mondial 2014.

Les Lettons Aleksandrs Samoilovs/Janis Smedins comptent 2 890 points et sont premiers chez les hommes, suivis des Italiens Daniele Lupo/Paolo Nicolai (2 580 pts), des Américain Dalhausser/Rosenthal (2 400 pts), des Brésiliens Emanuel Rego/Pedro Salgado (2 260 pts) et des Américains John Hyden/Tri Bourne (2 240 pts).

En termes de gains, ce sont les Américains Dalhausser/Rosenthal qui occupent désormais la tête avec 115 000 $, devant les Italiens Lupo/Nicolai (114 000 $), les Lettons Samoilovs/J. Smedins (103 500 $), les Américains Hyden/Bourne (94 800 $) et les Russes Konstantin Semenov/Viatcheslav Krasilnikov (84 200 $).

Le point sur les classements - Femmes
Chez les femmes, les Brésiliennes Juliana Felisberta/Maria Antonelli restent en tête avec 3 120 points, suivies des Américaines Ross/Walsh Jennings (3 060 pts). Elles devancent les Chinoises Fan Wang/Yuan Yue (3 020 pts), les Brésiliennes Agatha Bednarczuk/Barbara Seixas (2 700 pts) et les Chinoises Chen Xue/Xinyi Xia (2 460 pts).

Du côté des gains, les Américaines Ross/Walsh Jennings sont toujours les mieux récompensées avec 159 000 $, devant les Chinoises Fan Wang/Yuan Yue (103 175 $), les Brésiliennes Juliana/Antonelli (101 375 $), les Espagnoles Baquerizo/Fernandez (95 000 $) et les Brésiliennes championnes au nombre de points la saison dernière Talita Antunes/Taiana Lima avec 90 750 $.

Podiums - Hommes
Sur les sept tournois masculins disputés jusqu’à présent sur le Circuit mondial FIVB 2014, onze pays ont au moins placé une équipe en demi-finales. Le Brésil est le pays le mieux représenté avec cinq présences en demi-finale (2 médailles d’argent, 1 de bronze, 2 quatrièmes places). Viennent ensuite avec quatre présences dans le dernier carré la Lettonie (2 médailles d’or, 1 d’argent et une 4e place), l’Italie (2 médailles d’or, 1 d’argent, une 4e place) et les États-Unis (2 médailles d’or, 1 d’argent et 1 de bronze). La Suisse a désormais disputé le dernier carré trois fois (2 médailles de bronze, une 4e place) tandis que l’Allemagne (1 médaille de bronze, 1 quatrième place) et la Russie (1 médaille d’or, 1 d’argent) ont atteint deux fois le stade des demi-finales. Les Pays-Bas, le Mexique (bronze), la Pologne (argent) et le Kazakhstan (4e place) comptent aussi une demi-finale.

Podiums - Femmes
Dans les huit premiers tournois féminins, dix pays ont au moins disputé le dernier carré. Le Brésil mène la marche avec huit équipes en demi-finale (1 or, 4 argents, 1 bronze et deux 4e places), contre six pour l’Allemagne (2 ors, 1 argent, 2 bronzes et une 4e place). La Chine en compte quatre (1 argent, 2 bronzes, une 4e place), les États-Unis trois (trois médailles d’or) tout comme l’Espagne (1 argent, deux 4e places), la République tchèque deux (2 médailles d’or), tout comme la Russie (1 argent, 1 bronze) et les Pays-Bas (1 bronze, une 4e place). Suivent enfin l’Autriche (4e) et la Slovaquie (bronze), avec un représentant chacun dans les matchs à médailles.

Pourcentages de victoires - Hommes
Du côté des pourcentages et statistiques, après sept épreuves chez les hommes, les Italiens Lupo/Nicolai comptent 24 victoires et 6 défaites (80,0 % de victoires), suivis par les Américains Dalhausser/Rosenthal à 22-6 (78,6 %) et les Lettons Samoilovs/J. Smedins à 28-8 (77,8 %), tandis que les Brésiliens Alison Cerutti/Bruno Oscar Schmidt sont à 22-8 (73,3 %). À égalité à la cinquième place, on retrouve les Américains John Hyden/Tri Bourne (25-10) et les Brésiliens Alvaro Filho/Ricardo Santos (15-6). Les 28 victoires des Lettons Samoilovs/J. Smedins constituent le nombre de victoires le plus élevé de la saison.

Pourcentages de victoires - Femmes
Dans le tableau féminin après huit tournois, les Américaines April Walsh/Kerri Walsh Jennings conservent largement la tête avec 29 victoires pour seulement 2 défaites (93,5 % de victoires) tandis que les Brésiliennes Juliana/Antonelli en sont à 37-10 (78,7 %), les Tchèques Slukova/Kolocova à 18-5 (78,3 %) et les Brésiliennes Talita/Lima à 23-7 (76,7 %). À la cinquième place, on retrouve les Brésiliennes Bednarczu/Seixas (26-9 à 74,3 %). Les Brésiliennes Juliana/Antonelli détiennent le plus grand nombre de victoires cette saison (37) sur le Circuit.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines