The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Atanasijević : un talent hors du commun en quête de médailles

 
Atanasijević espère aider la Serbie à remporter une médaille d'or en Championnat du monde cet été
 
Lausanne, Suisse, le 19 juin 2014 – Les deux Championnats du monde FIVB seront les temps forts de l’année. Avant la course au titre masculin en Pologne (du 30 août au 21 septembre) et féminin en Italie (du 23 septembre au 12 octobre), FIVB.org vous présente plusieurs stars du parquet. Dans ce septième volet, focus sur Aleksandar Atanasijević, jeune fer de lance d'une équipe serbe en pleine réussite.

Enfant, Aleksandar Atanasijević a joué au handball et au basket avant d'opter pour le volley. Un choix heureux que le jeune homme surnommé "Bata" ne regrette pas. "J'ai rencontré mes meilleurs amis grâce au volley. Je suis convaincu d'avoir fait le bon choix."

Atanasijević ne tarde pas à se faire remarquer : en 2009 il remporte le Championnat du monde cadet avec la Serbie et il est désigné Meilleur jeune joueur du monde.

L'équipe A lui ouvre les bras dès 2010. "J'étais ravi, j'en rêvais depuis mes débuts dans le volley. J'étais nerveux mais tout s'est rapidement mis en place grâce à l'aide des joueurs plus expérimentés." En 2011, Atanasijević remporte le Championnat d'Europe avec la sélection serbe. Deux ans plus tard, il décroche le bronze et le titre individuel de meilleur marqueur à l'EuroVolley 2013.

À 22 ans seulement, Atanasijević est déjà considéré comme l'un des meilleurs attaquants à l'échelle mondiale. Quel est donc le secret de sa réussite ? Outre sa maîtrise du ballon et sa détente, le jeune joueur affiche un optimisme à toute épreuve, ce qui constitue pour certains un véritable atout. Atanasijević est connu pour son humour et son sourire dont il ne se défait pratiquement jamais, que ça soit sur le terrain ou en dehors. "La vie est belle. Il faut en profiter", affirme l'intéressé. Cette joie de vivre se retrouve d'ailleurs dans sa façon de jouer : compétiteur acharné, Atanasijević semble constamment prendre du plaisir sur le parquet.

Selon lui, les matchs disputés avec la sélection serbe ont toutefois une saveur particulière. "Je suis extrêmement fier de pouvoir représenter mon pays. La Serbie est ma patrie et passera toujours devant tout le reste."

Voyager aux quatre coins du monde fait également partie du lot des stars internationales. Cette semaine, Atanasijević a d'ailleurs dû parcourir les 12 000 km qui séparent Sourgout (Russie) de Chicago où ses coéquipiers et lui affrontaient les États-Unis en Ligue mondiale FIVB. Avec 100 points inscrits à mi-parcours en phase préliminaire (six matchs), le Serbe s'impose – une fois de plus – comme l'un des meilleurs marqueurs de la planète. 

Batać marche sur les traces du puissant Ivan Miljkovic en sélection : comme l'ancienne vedette du volleyball, le natif de Belgrade porte le n°14 que ce soit en club ou en équipe nationale. Une façon de rendre hommage à un joueur qu'il admire depuis toujours. "Ivan Miljkovic est probablement le meilleur volleyeur de tous les temps. C'est mon modèle."

D'un point de vue sportif, l'influence de Miljkovic ne fait aucun doute. Mais dans la vie de tous les jours, les parents d'Atanasijević jouent également un rôle clé. "Mes parents m'ont appris pourquoi et comment respecter et apprécier un certain nombre de choses. Ils ont toujours fait ce qu'il fallait. Je n'ai jamais ressenti de pression par rapport à quoi que ce soit. Ils m'ont appris à faire mes propres choix et que l'école compte autant que le sport. Ils ont toujours dit qu'il était important de faire des études." Atanasijević était d'ailleurs à deux doigts de suivre des études de médecine – ses parents sont docteurs – mais il a finalement choisi de se tourner vers le droit afin de pouvoir associer études et sport.

Aleksandar Atanasijević a depuis plusieurs années la chance de vivre de sa passion pour le volley et les meilleurs clubs du monde se l'arrachent. Après avoir évolué avec le Partizan Belgrade, il a tenté l'aventure à l'étranger avec le Skra Belchatow. Le Serbe y a vécu deux saisons pleines de 2011 à 2013, remportant notamment la Coupe et la Super Coupe de Pologne, une médaille d'argent en Ligue des champions et une médaille de bronze en Championnat du monde FIVB des clubs.

En 2013, Atanasijević, rejoint le Sir Safety Perugia, son club actuel. Ses capacités exceptionnelles à la finition contribuent amplement au succès du club italien, deuxième du championnat, et lui permettent de décrocher le prestigieux trophée Gazzetta devant des joueurs tels qu'Ivan Zaytsev et Robertlandy Simon. "Le championnat italien est exceptionnel. On dit que le championnat russe est le meilleur au monde mais je ne suis pas d'accord. Peut-être que les meilleurs volleyeurs évoluent en Russie, mais on parle de joueurs isolés, d'individualités hors du commun. Si on parle d'équipes, alors le championnat italien est le meilleur, et de loin. Le budget des clubs augmente chaque année et les fans sont de plus en plus nombreux à venir nous voir jouer. Je pense que le championnat italien a renoué avec sa gloire passée."

Le joueur s'est fixé une mission avant de retourner à Pérouse : permettre à la Serbie de décrocher une médaille au Championnat du monde FIVB durant lequel il fêtera ses 23 ans, le 4 septembre. "C'est un de mes plus grands rêves", déclare Bata. "Le premier sur la liste, c'est de remporter les JO avec la Serbie." Et aucun de ces objectifs ne semble hors de portée. Après tout, la devise de ce joueur d'exception n'est autre que "ne jamais abandonner".




 Language(s)
   English
   French
   Spanish
   Polish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines