The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La deuxième édition de la Coupe continentale CEV débute ce week-end en Slovénie

 
Les joueurs slovènes en lice pour la Coupe continentale CEV de beach volley 2014/2016 lors de la conférence organisée à Ljubljana peu avant le début du tournoi organisé à Portoroz
 
Portoroz, Slovénie, le 12 juin 2014 – La Coupe continentale CEV de beach volley retourne en Slovénie après que la petite ville de Zrece a accueilli la phase sous-régionale il y a quatre ans.

Le premier tour de la compétition organisée ce week-end marque le lancement de la seconde édition de la Coupe continentale CEV de beach volley qui offre une chance supplémentaire aux équipes engagées de se qualifier pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016. Les duos slovènes devront se mesurer à des formations belges, nord-irlandaises, norvégiennes et écossaises.

Une conférence de presse a été organisée à Ljubljana peu avant le début du dernier mini camp d'entraînement regroupant les équipes locales. L'ensemble des joueurs slovènes a reconnu que la Norvège était la grande favorite du tournoi et que la Belgique constituerait le principal adversaire des hôtes dans la lutte pour la deuxième place qualificative pour le troisième tour de la Coupe continentale prévu en 2015. Les autres équipes tenteront de valider leur ticket pour les JO en passant par le second tour programmé en août et septembre prochains.

La Slovénie possède des informations limitées sur l'Irlande du Nord et l'Écosse qui participent pour la première fois à la compétition. Seul Lynne Beattie – membre de l'équipe de Grande-Bretagne aux Jeux de Londres 2012 – est bien connue des locaux puisque la joueuse écossaise a défendu les couleurs du club slovène de Calcit Kamnik.

Le secrétaire général de la Fédération slovène de volleyball Gregor Humerca est impatient d'assister au coup d'envoi du tournoi. "C'est un grand honneur pour nous d'accueillir à nouveau la Coupe continentale CEV de beach volley ici en Slovénie. Il s'agit d'événements très importants pour un petit pays comme le nôtre puisqu'ils contribuent entre autres à faire connaître ce sport auprès des jeunes. Nous cherchons constamment à donner sa place au beach volley dans le panorama sportif national. Le volley s'est déjà fait un trou ces dernières années et nous espérons désormais qu'il en sera de même pour le beach volley."

Andrej Tot et Tomislav Smuc tenteront de montrer la voie aux Slovènes à Portoroz. Tous deux gravitent depuis de nombreuses années autour du beach volley mais feront leurs premiers pas en tant qu'entraîneurs de la sélection nationale pour l'occasion. "Nos joueurs travaillent dur, ils jouent bien et nous avons décidé de ne pas effectuer de changement particulier dans leur façon de s'entraîner. Nous sommes essentiellement là pour les encourager et pour travailler les aspects tactiques. Nous espérons évidemment qu'ils se qualifieront pour le troisième tour", explique Smuc.

Champion du monde M-19 en 2005, Nejc Zemljak devra évoluer sans son ancien partenaire Tine Urnaut mais se réjouit à l'idée faire équipe avec Jernej Potocnik. "Je suis heureux de pouvoir représenter la Slovénie sur la scène internationale. Nous avons remporté les éliminatoires nationaux qui étaient très disputés du début à la fin. Même si nous n'avions plus joué ensemble depuis 2010, la mayonnaise a vite pris et nous avons trouvé des automatismes rapidement. Comme l'a expliqué Tomislav, l'objectif est de se qualifier directement pour le troisième tour. Nous ferons de notre mieux pour y parvenir. Il faudra d'abord battre la Belgique puis voir comment les choses vont évoluer."

L'un des joueurs belges justement, Aljosa Urnaut, entretient un lien tout particulier avec la Slovénie, puisque son grand-père Adolf et son père Andrej ont évolué en sélection slovène de volleyball. Son oncle Tine Urnaut est d'ailleurs l'actuel capitaine de l'équipe nationale.

Chez les filles, les meilleures joueuses des dernières années manqueront à l'appel puisque les sœurs Simona et Erika Fabjan ainsi qu'Andreja Vodeb ont pris leur retraite.

Tamara Borko a pris une année sabbatique et Sara Sakovic ainsi qu'Ana Skarlovnik font équipe avec de nouvelles partenaires, à savoir Kaja Turk et Jelena Pesic respectivement. Cette dernière renoue avec le beach volley après avoir donné naissance à deux enfants. "J'étais très heureuse quand Ana m'a proposé de jouer avec elle", indique Pesic. "Même si nous n'avons pas eu le temps de nous entraîner beaucoup ensemble, nous venons de remporter notre match de qualification national pour la Coupe continentale, ce qui prouve que nous sommes sur la bonne voie. Personnellement, je ne sais pas grand-chose des autres équipes mais je pense que l'on peut se qualifier pour le troisième tour."

La Norvège s'appuiera sur des joueurs d'expérience avec les paires Iver Andreas Horrem/Geir Eithun et Janne Kongshavn/Victoria Faye Kjølberg.

La compétition débutera samedi matin à 8h45 à Portoroz.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines