The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Retour gagnant pour les repêchées Larsen et Metter au Mondial M-23

 
Les repêchées Kelley Larsen (photo) et Betsi Metter ont enregistré deux victoires de suite au tour principal
 
Myslowice, Pologne, le 11 juin 2014 – Une défaite en qualifications, inscription sur la liste des réservistes, repêchage au dernier moment et deux victoires au tour principal : voici 24 heures dans la peau des Américaines Kelley Larsen et Betsi Metter au Championnat du monde FIVB de beach volley M-23 à Myslowice.

Les Américaines, qui disputent leur premier tournoi international, ont dû attendre jusqu’à la dernière seconde pour savoir que le Nigeria devait déclarer forfait. Les Africaines étaient bloquées à la douane de l’aéroport et ont dû attendre un long moment pour savoir si elles allaient obtenir leur visa.

"On ne savait pas trop ce qui se passait jusqu’au tirage au sort, on ne savait pas si on allait jouer ou non", explique Larsen. "Mais on s’était préparées, quelles que soient les circonstances. Je pense que ça nous a bien aidées, on pensait à notre match."

Metter : "On était déçues après notre défaite en qualifications, mais être réserviste, c’est mieux que rien. On a saisi notre chance et on est ici aujourd’hui. On était prêtes comme si on allait jouer. On avait 75 % chance d’y être et ça a marché."

Non seulement les filles ont pu disputer le tournoi, mais elles ont battu les Polonaises Gruszczynska/Baran, têtes de série n°1, sur le court central. Si Gruszczynska a remporté le Mondial M-21 à Umag l’année dernière avec Katarzyna Kociolek, cela n’a pas empêché les Américaines de s’imposer 2-0 (25-23, 21-12), devant un public acquis à la cause des Polonaises.

"On était tellement motivées et excitées de jouer, ça s’est vu dans notre jeu", explique Larsen. "On a travaillé très dur, on a continué à se battre et on a gagné."

Dans leur deuxième match de la journée, elles s’imposaient à nouveau en deux sets (21-16, 21-10) sur les Finlandaises Lahti/Parkkinen. Metter : "On a bien passé et on s’est bien parlé. Kelley a été superbe en contres, c’était facile d’être derrière."

"C’était une superbe journée", conclut Larsen. "Au début, on ne savait pas si on allait jouer, ensuite on a battu les têtes de série n°1 avant de se débarrasser des Finlandaises sur ce terrain. C’est donc énorme pour nous, on est heureuses comme tout. Maintenant, on va dormir, se restaurer et se préparer pour demain."

Les repêchés polonais moins chanceux
Chez les hommes, les Polonais Kacper Kujawiak et Dawid Popek ont également été placés sur la liste d’attente, tout comme cinq équipes perdantes en qualifications. Kujawiak et Popek remplaçaient finalement l’équipe masculine nigériane, au dernier moment eux aussi.

"Je suis très heureux", a déclaré Popek. "C’est une chance énorme pour nous. Hier, on a plutôt bien joué contre le Danemark, mais on a perdu donc on veut une nouvelle chance. Ils nous ont donné 70 % de chance. Ce n’était pas facile d’attendre, mais on voulait vraiment jouer."

Contrairement aux Américaines, cependant, ils n’ont pas encore réussi à s'imposer au tour principal. Les Polonais se sont inclinés 2-1 (21-18 ,19-21, 15-10) face aux Brésiliens Allison/Guto Carvalhaes, têtes de série n°3, puis 2-1 (19-21, 21-15, 15-13) face aux Suisses G.Kissling/Beeler.

Pourtant, ils ont eu l’occasion de remporter les deux rencontres. "On a été mauvais à la réception", trouve Popek. "C’était notre premier tournoi ensemble et on est tous les deux des défenseurs donc on a dû faire beaucoup de réglages. On va continuer de faire de notre mieux et on verra bien."





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines