The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les médaillés de l'an dernier tremblent devant des débutants portoricains

 
Le Portoricain Christian Encarnacion et son partenaire Kevin Joel Rodriguez se sont défendus plus qu'honorablement face aux Autrichiens Petutschnig et Winter
 
Myslowice, Pologne, le 11 juin 2014 – Les Portoricains Kevin Joel Rodriguez et Christian Encarnacion ont fait des débuts impressionnants mercredi au Championnat du monde FIVB de beach volley M-23 à Myslowice.

La jeune paire a pris par surprise une avance de trois points dans le premier set contre les médaillés de bronze de l'année dernière, les Autrichiens Lorenz Petutschnig et Tobias Winter. Ils ont finalement essuyé une défaite 2-0 (21-19, 21-12) mais leur performance contre les têtes de série n°2 reste prometteuse.

"Je suis très fier de venir ici pour la première fois pour représenter Porto Rico. Nous avons bien joué, mais il faut plus se concentrer", a confié Rodriguez, 19 ans, après son premier match de poule au tour principal. À l'instar de son partenaire, le bloqueur Encarnacion, âgé de 20 ans, il a fait preuve d'une grande maîtrise technique.

D'après l'entraîneur Angel "Cholo" Pena, ancien international de beach volley, tous deux sont très doués techniquement. Ils se débrouillaient déjà bien en volleyball, même si Rodriguez a fait ses débuts sur le sable lors de festivals dans son enfance. "À Porto Rico, les joueurs sont rarement grands, alors nous nous concentrons sur la technique."

Avec une excellente défense et de redoutables balles liftées à angle fermé, les Portoricains ont réussi à prendre les devants 18-15 dans le premier set. Les Autrichiens ont profité d'un temps mort pour se reprendre et remporter le set 21-19.

"Nous étions sous pression parce qu'il fallait marquer des points pour rester en tête", a expliqué Rodriguez. "Nous avons perdu de la concentration et la nervosité a fait le reste." Pour Encarnacion, "c'est quand même fantastique de venir ici pour représenter notre pays à un si haut niveau."

Même s'ils n'ont pas pu éviter de se laisser distancer dans le second set, l'entraîneur Cholo a vu leur potentiel : "Je leur ai dit que même si nous nous sommes préparés à venir ici, c'est leur première compétition internationale de beach volley. Les Autrichiens sont forts et l'Autriche fait beaucoup en direction de ses jeunes joueurs. Ils doivent penser que si nous progressons encore ne serait-ce qu'un peu, nous pourrions gagner contre certaines équipes de la poule."

Porto Rico avait, dans les débuts de la FIVB, un tournoi national très disputé qui a progressivement perdu de son aura d'année en année. La Fédération nationale et le Comité Olympique s'efforcent maintenant de revivifier le beach volley en se concentrant sur les jeunes. Ainsi, en mai, les équipes représentant Porto Rico aux compétitions juniors et aux Jeux olympiques de la jeunesse cette année ont suivi des stage de formation.

Pour l'entraîneur Cholo, "c'est un retour à une époque passée où c'était énorme, le tournoi comptait beaucoup, comme l'AVP. Ces dix dernières années, les choses se sont détériorées. Oui, nous avons toujours un tournoi national, mais il est dans le creux de la vague. Nous nous tournons vraiment vers les jeunes. Il y a chaque été de nouveaux tournois qui se lancent."

La délégation nationale compte maintenant dix garçons et huit filles. À Myslowice, Gabriela Roman et Lina Bernier sont dans le tournoi féminin. "Notre principal défi à présent est de faire passer les jeunes du parquet au sable. Nous espérons que ces joueurs reviendront à la maison avec une expérience riche et en parleront avec les autres jeunes pour les motiver."

Cholo espère voir ses protégées devenir des modèles à l'avenir, comme Roberto "Rafu" Rodriguez l'est pour Rodriguez et Encarnacion. Mais Rafu ne se produit qu'aux tournois nationaux et continentaux, après une saison en Circuit mondial FIVB en 2006.

Porto Rico a été représenté pour la première fois aux épreuves de beach volley des Jeux olympiques par un illustre duo, Raúl Papaleo et Ramon Hernandez, qui ont fini 19es à Athènes en 2004. Leur entraîneur était alors... Angel "Cholo" Pena.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines