The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les "Orange Girls" sur le toit de l’Europe

 
Madelein Meppelink (à gauche) et Marleen van Iersel ont été sacrées championnes d’Europe sur la plage de Poetto à Cagliari (Italie)
 
Cagliari, Italie, le 7 juin 2014 - Madelein Meppelink et Marleen van Iersel ont été sacrées championnes d’Europe de beach volley 2014. Elles ont parachevé samedi leur superbe parcours sur le sable blanc de Poetto avec une performance spectaculaire en finale, où elles ont dominé les Suissesses Tanja Goricanec et Tanja Hüberli 2-0 (21-17, 21-16).

Il s’agit du deuxième titre européen pour van Iersel, qui avait déjà remporté le Championnat d’Europe de beach volley il y a deux à La Haye aux côtés de son ancienne partenaire Sanne Keizer. La paire suisse, véritable sensation du tournoi cette année, peut se féliciter de cette médaille d’argent, le meilleur résultat pour une équipe helvète depuis la médaille d’or de Simone Kuhn et Nicole Schnyder-Benoit il y a dix ans à Timmendorfer Strand. Les Allemandes Laura Ludwig et Kira Walkenhorst complètent le podium avec une victoire en deux sets (21-12, 21-18) sur leurs compatriotes Victoria Bieneck et Julia Grossner. Tanja Goricanec a reçu le trophée de "joueuse Smart du tournoi" remis par le sponsor de la CEV, la marque automobile Smart, à la joueuse ayant le plus impressionné tout au long de la compétition par son attitude, sa gentillesse et son fair-play.

Les tribunes du court central de la plage de Poetto ont dû être installées samedi soir car une démonstration aérienne avait lieu pendant la journée. Les "Orange girls" Madelein Meppelink et Marleen van Iersel ont paru extrêmement déterminées dès l’entame (6-2). Goricanec et Hüberli se sont accrochées pour revenir au score plusieurs fois à 7-7 puis 10-10, mais elles ont semblé manquer de carburant au moment le plus crucial. À 14 partout, les "Oranje" se sont appuyées sur leur qualité et leur maîtrise pour faire basculer le set en leur faveur (21-17). Soutenues par un petit contingent de fans bataves, Meppelink et van Iersel ont brièvement été menées en début de deuxième manche (3-1) pour reprendre rapidement le contrôle des opérations grâce à leur service notamment. Une fois parvenues à 14-8 en leur faveur, elles n’ont plus jamais regardé en arrière (21-16). La fête pouvait commencer sur la plage de Poetto.

Si leur collaboration n’a débuté que cette saison (van Iersel jouait avec Keizer et Meppelink avec Sophie van Gestel), les deux championnes n’ont pas tardé à frapper un grand coup, offrant aux Pays-Bas leur septième médaille au Championnat d’Europe depuis la création de la compétition en 1994.

"Bien sûr, je suis très heureuse de cette médaille d’or et je voudrais remercier le staff qui a été très présent ici à Cagliari", a déclaré van Iersel, rappelant qu’elle avait dû abandonner le match pour la médaille de bronze la semaine dernière aux Masters de Baden en raison d’une blessure.

La hiérarchie allemande a été rétablie samedi après-midi avec la victoire de Laura Ludwig et Kira Walkenhorst sur leurs compatriotes Victoria Bieneck et Julia Grossner en deux sets. Une médaille de bronze qui ne fait pas complètement oublier la défaite décevante des têtes de série N°1 en demi-finale contre Goricanec/Hüberli. Ludwig peut toutefois être fière de sa septième médaille européenne. Elle était montée sur le podium la première fois en 2007, décrochant l’argent avec Sara Goller à Valence, avant de rafler deux titres en 2008 et 2010, sans oublier l’argent de 2009 et le bronze de 2011 et 2013. Aucune autre joueuse n’a récolté une telle moisson de breloques à l’Euro de beach volley depuis sa création en 1994. Ludwig et Walkenhorst sont donc bronzées pour la deuxième fois consécutive après leur troisième place l’an dernier à Klagenfurt.

Ludwig et Walkenhorst ont facilement plié le premier set (21-12). Menées, elles ont ensuite su revenir au score en deuxième manche pour boucler l’affaire 21-18 sur un smash de Walkenhorst. "Ce matin, on n’a jamais su rentrer dans la partie et les Suissesses ont vraiment très bien joué", commentait Ludwig. "On est déçues car on voulait rééditer notre performance des quarts de finale contre Karla Borger et Britta Büthe. Mais nous n’avons pas su le faire. Ça n’a pas été facile de se reconcentrer après cela, mais on a déjà connu pas mal de hauts et de bas. On tenait quand même à faire un podium. Après tout, il s’agit de l’Euro et on voulait une médaille pour récompenser le staff qui s’est énormément occupé de nous ces jours-ci."






 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines