The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Flüggen et Fuchs s'offrent une place en quarts de finale

 
Lars Flüggen et Sebastian Fuchs se sont imposés comme la révélation du tournoi en se qualifiant pour les quarts de finale du Championnat d'Europe CEV de beach volleyball
 
Cagliari, Italie, le 6 juin 2014 – Lars Flüggen et Sebastian Fuchs s'affirment doucement mais sûrement comme la sensation du tableau masculin dans ce Championnat d'Europe CEV de beach volleyball 2014. La paire allemande a en effet enchaîné deux victoires vendredi pour se hisser en quarts de finale de la compétition organisée sur la plage de Poetto.

Il s'agit d'une performance pour le moins remarquable quand on sait que les deux joueurs se sont associés peu avant le début du tournoi à la suite de la blessure de Sebastian Dollinger, le partenaire habituel de Flüggen. De son côté, Fuchs avait déjà eu l'occasion de goûter au très haut niveau, notamment lors de sa brève association avec le champion olympique en titre Julius Brink sur le Circuit mondial la saison passée.

Vendredi après-midi, les Allemands ont battu la paire italienne Andrea Tomatis et Alex Ranghieri 2-0 (30-28, 21-18) au grand dam du public local. Flüggen et Fuchs sont parvenus à s'adapter au vent qui balayait Cagliari et à écarter plusieurs balles de manche pour s'offrir une place en quarts de finale face aux têtes de série n°1 Janis Smedins et Aleksandrs Samoilovs.

Très serré, le premier set conclu sur le score de 30-28 est devenu le plus long de ce Championnat d'Europe. Les deux équipes étaient également au coude à coude lors du deuxième acte mais le duo allemand est parvenu à creuser l'écart en fin de set pour s'adjuger une nouvelle victoire 2-0 après celle obtenue face aux Suisses Sébastien Chevallier et Alexei Prawdzic.

"On a gardé la tête froide à l'issue d'une première manche très accrochée", a expliqué Flüggen qui a régalé le public par son jeu défensif spectaculaire. "On a mis notre stratégie en place et on a réussi à jouer comme on l'avait prévu."

Le deuxième tour de la phase à élimination directe a en revanche été fatal aux champions du monde 2013 Alexander Brouwer et Robert Meeuwsen, ce dernier tout juste revenu à la compétition après six semaines d'absence en raison d'une blessure. Les Néerlandais ont en effet subi en trois sets (21-17, 17-21, 15-13) la loi de la paire autrichienne Clemens Doppler et Alexander Horst.

"Nous n'avons pas préparé ce tournoi dans les meilleures conditions, mais on espérait quand même bien figurer ici", a déclaré Brouwer. "Nous sommes déçus d'avoir perdu, d'autant que l'on menait 7-3 dans le tie-break. On a mieux joué que la semaine dernière à Baden et on a hâte de disputer les prochains tournois".

Les Pays-Bas peuvent néanmoins se consoler avec la qualification de Jon Stiekema et Christiaan Varenhorst, tombeurs des Autrichiens Tobias Winter et Lorenz Petutschnig en deux sets (21-13, 21-11) et 29 petites minutes de jeu.

De leur côté, les Lettons Janis Smedins et Aleksandrs Samoilovs ont fait forte impression à l'occasion de leur victoire 2-0 (21-12, 23-21) sur la paire russe Konstantin Semenov/Viacheslav Krasilnikov. Particulièrement efficaces dans le premier set, les Baltes ont confirmé leur statut de favoris pour le titre.

Médaillés de bronze l'an passé, les Polonais Grzegorz Fijalek et Mariusz Prudel continuent eux aussi leur petit bonhomme de chemin grâce à un succès en deux sets (21-10-21-14) face aux Suisses Philip Gabathuler et Mirco Gerson 2-0. Vainqueurs des Baden Masters, Fijalek/Prudel comptent bien se qualifier pour les demi-finales de dimanche.

Également favoris pour la médaille d'or, les Italiens Paolo Nicolai et Daiele Lupo ont écarté sans trop de difficulté leurs compatriotes Matteo Cecchini/Matteo Martino 21-16, 22-20 et sont désormais la seule équipe locale encore en lice.

Quant aux tenants du titre Pablo Herrera et Adrian Gavira, ils comptent bien conserver leur couronne européenne remportée l'an passé à Klagenfurt. Ils l'ont d'ailleurs prouvé vendredi en battant facilement le duo allemand Finn Dittelbach et Eric Koreng 2-0  (21-18, 21-10).

La hiérarchie a en revanche été bousculée lors de la rencontre 100 % allemande du jour puisque les médaillés de bronze de l'année dernière Kay Matysik et Jonathan Erdmann se sont inclinés 21-19, 21-15 face à Alexander Walkenhorst et Stefan Wundscheif.

"Ce n'est pas évident d'évoluer avec un vent pareil mais nous avons trouvé la solution la plus adaptée", a précisé Windscheif. "Les principaux points forts de nos adversaires sont la constance et la régularité de leur jeu, mais ça devient un inconvénient dans de telles conditions puisqu'il faut savoir improviser. Nous avons trouvé le meilleur moyen de jouer en prenant tout ça en compte, et ça nous a permis de gagner."

Les quarts de finale se dérouleront samedi.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines