The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La Ligue mondiale reprend avec les équipes du Groupe 3

 
La troisième semaine sera marquée par l’entrée en lice des équipes du Groupe 3
 
Lausanne, Suisse, le 5 juin 2014 – La Ligue mondiale FIVB bat son plein après deux premières semaines pleines d’intensité. La troisième semaine marque l’entrée en lice des Poules G et F du 6 au 8 juin.

Le Brésil jouera de nouveau, cette fois face à l’Iran dans la Poule A. Les deux sélections, qui ne se sont encore jamais affrontées, seront chacune dos au mur après des débuts compliqués dans la compétition. Le Brésil a déjà perdu trois matchs au tour intercontinental face à l’Italie et la Pologne, tandis que l’Iran a lui aussi perdu ses deux premières rencontres devant l’Italie.

Cette dernière tentera de poursuivre sur sa lancée contre la Pologne après quatre succès en autant de rencontres dans la Poule A. Les Azzurri, qui restent sur cinq succès en six confrontations avec les Polonais, n’ont plus aligné six victoires de rang en Ligue mondiale depuis le début de l’édition 2011. De son côté, la Pologne reste sur sept défaites en 12 matchs depuis son unique titre décroché en 2012.

Dans la Poule B, on assistera à deux duels entre équipes au bilan inversé (2V-0D et 0V-2D). À Long Beach, les États-Unis devront vaincre leur bête noire, la Russie, pour enchaîner. Depuis 1994, les États-Unis n’ont glané qu’une seule victoire face aux Russes en huit confrontations en Ligue mondiale. La Russie, tenante du titre, a démarré sa campagne avec deux revers contre la Serbie et tentera d’éviter une troisième défaite de rang, ce qui ne lui est plus arrivé depuis 1997.

La Bulgarie tentera de se rassurer avec la réception de la Serbie à Sofia. Les Bulgares restent sur trois succès consécutifs face à la Serbie au tour intercontinental, depuis un revers 3-2 en mai 2003. La Serbie, vainqueur de ses deux premiers matchs contre la Russie, tentera d’aligner trois victoires pour la première fois depuis 2010, où elle avait remporté ses cinq premières rencontres du tour intercontinental.

La Belgique et le Canada s’affronteront pour la première fois en Ligue mondiale. Les Belges ont démarré leur campagne avec deux succès sur l’Australie tandis que le Canada est également invaincu avec deux victoires au compteur. L’Australie et la Finlande, défaites la semaine dernière, auront à cœur de se refaire une santé. Les deux nations ne se sont encore jamais croisées.

Dans la Poule D, on suivra avec attention le duel entre le Japon et l’Argentine, qui reste sur quatre succès en quatre matchs contre les Nippons en Ligue mondiale. Les Sud-américains s’appuieront sur l’efficacité offensive de Facundo Conte, troisième meilleur marqueur du Groupe 2 après deux journées de compétition. La semaine dernière, le Japon a "fêté" la  centième défaite en trois sets de son histoire en Ligue mondiale contre la France. Il tentera donc de rebondir grâce à son trident d’attaquants placés dans le top 5 des meilleurs marqueurs du Groupe 2.

Leader de la Poule D, la France devra en découdre avec l’Allemagne dans une affiche inédite en Ligue mondiale. L’Allemagne, deuxième, tentera de ravir sa première place à la France.

Crédités d’une victoire et une défaite pour leur entrée en lice dans la Poule E la semaine dernière, la République tchèque et la Corée croiseront le fer pour la première fois en Ligue mondiale. Les Tchèques espéreront connaître la même réussite que face au Japon, qu’ils ont battu quatre fois en quatre rencontres en Ligue mondiale. La République tchèque fêtera le 20e match de son histoire en Ligue mondiale. En cas de  succès, elle comptera 12 victoires sur ses vingt premiers matchs, une performance réalisée par seulement sept nations. En face, la Corée reste sur une série de trois victoires et une défaite en Ligue mondiale, face aux Pays-Bas, et sur une séquence de trois victoires en quatre déplacements, également en Ligue mondiale.

Dans l’autre duel de la Poule E, les Pays-Bas et le Portugal se mesureront pour la troisième et quatrième fois dans la compétition après un statu quo (1-1) l’an dernier. Les Pays-Bas ont été tenus en échec (1-1) lors de leurs deux dernières réceptions en Ligue mondiale, face au Portugal en juin 2013 et contre la Corée la semaine dernière. Le Portugal, qui a disputé ses six derniers matchs à la maison, évoluera loin de ses bases pour la première fois depuis son voyage aux Pays-Bas l’année dernière.

Les équipes du troisième groupe lanceront leur campagne dans les Poules F et G.

Trois formations, la Turquie, le Mexique et la Tunisie, effectueront leur baptême du feu en Ligue mondiale dans la Poule F. Au classement mondial, la Tunisie (13e) est la mieux cotée des trois, le Mexique et la Turquie pointant respectivement au 22e et au 45e échelon mondial.

Dans la Poule F, Cuba défiera la Turquie pour la première fois de son histoire dans une compétition internationale majeure, tandis que le Mexique et la Tunisie s’expliqueront cette semaine à Mexico et la semaine prochaine à Tunis.

Dans la Poule G, l’Espagne est de retour en Ligue mondiale après cinq saisons d’absence face à la Slovaquie. Lors de son dernier rendez-vous en 2009, l’Espagne s’était imposée en cinq sets lors du Championnat d’Europe. Enfin, la Chine défiera Porto Rico après trois ans d’absence en Ligue mondiale.

Ligue mondiale : présentation statistique de la troisième semaine






 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines