The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

L'Espagne mélange les générations pour retrouver son âge d'or

 
L'Espagne revient en Ligue mondiale après six ans d'absence
 
Madrid, Espagne, le 3 juin 2014 – Dix-neuf après sa première participation à la Ligue mondiale FIVB, l'Espagne se prépare à ses matchs du week-end à Porto Rico.

L'équipe de Fernando Munoz revient après six ans d'absence de la compétition pour affronter la Slovaquie vendredi 6 juin, puis la Chine samedi 7 et les locaux dimanche 8 à la halle des sports Guillermo Angulo Coliseum, à Carolina.

Les débuts des Espagnols dans la compétition le 19 mai 1995 marquaient l'ouverture de leur âge d'or. L'équipe entraînée par l'Argentin Raul Lozano s'était mesurée à la superpuissance brésilienne au Palau Municipal de Barcelone.

Le départ fut impressionnant. Lozano avait déclaré avant le match : "Nous n'avons pas l'intention de faire des miracles, mais nous voulons que ce tournoi aide toute l'équipe à progresser." En effet, après 6 victoires en 12 matchs, l'équipe se retrouve à une place des phases finales. Rafael Pascual est élu meilleur marqueur et troisième meilleur serveur au tour intercontinental.

"Nous sommes devenus la révélation de la Ligue mondiale cette saison-là", a reconnu Lozano l'année suivante. "Il n'y a pas de hasard en sport. L'équipe espagnole a très bien joué, était concentrée et voulait vraiment gagner."

D'hier à aujourd'hui

L'entraîneur actuel, Munoz, faisait partie du staff en 1995 parmi les assistants de Lozano, alors que l'actuel entraîneur adjoint Carlos Carreno était dans l'équipe de 1995 en tant que contreur central et faisait les premiers pas d'une carrière riche de 371 apparitions internationales.

"C'est incroyable comme le temps passe", a remarqué Munoz. "C'était génial de faire partie de l'équipe qui a débuté en Ligue mondiale, a tenu bon face à des adversaires comme les États-Unis, le Brésil et Cuba et est passée à deux doigts de la phase finale à six pendant le dernier match du tour intercontinental.

"Depuis, j'ai participé à cinq Ligues mondiales et j'ai eu la chance de connaître une fois la phase finale, mais cette expérience unique reste extrêmement précieuse pour moi."

Comme en 1995, l'équipe se caractérise aujourd'hui par sa jeunesse. Il y a dix-neuf ans, Rafael Pascual et Jesus Garrido, tous deux âgés de 25 ans, étaient les étoiles montantes de l'équipe, alors que Miguel Angel Falasca, Juan José Salvador et Carlos Carreno, entre 20 et 22 ans, avaient intégré le groupe après leur médaille d'argent au Championnat d'Europe cadets trois ans plus tôt.

Cette fois-ci, Guillermo Hernan, 31 ans, et Manuel Sevillano, 32 ans, seront les plus expérimentés et les seuls rescapés de l'équipe légendaire qui avait gagné le Championnat d'Europe en 2007. On trouvera à leurs côtés un groupe de joueurs prometteurs qui ont remporté le Championnat d'Europe cadets il y a quatre ans.

"Pour nous, ce tournoi est l'occasion de nous développer en tant qu'équipe et de faire notre retour parmi l'élite internationale", a déclaré le capitaine Hernan. "En rencontrant des adversaires de si haut niveau, nous aurons la situation idéale pour montrer que nous progressons."

"J'espère juste que cette nouvelle participation à la Ligue mondiale sera aussi enthousiasmante et productive qu'il y a 19 ans. Ce sera difficile pour nous, mais nous ne lâcherons rien si nous voulons atteindre notre but", a ajouté Munoz.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines