The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La famille du volleyball pleure Eugenio George Lafita

 
Eugenio George Lafita avec l’une de ses protégées, Yumilka Ruiz, au Championnat du monde FIVB 2010
 
La Havane, Cuba, le 31 mai 2014 – Le meilleur entraîneur féminin FIVB du XXe siècle, Eugenio George Lafita, s’est éteint vendredi à 81 ans des suites d’une longue maladie.

Le Cubain fut l’architecte des nombreux succès de la sélection nationale féminine dans les années 1980 et 1990, décrochant notamment l’or aux Jeux olympiques de Barcelone 1992, d’Atlanta 1996 et de Sydney 2000, puis le bronze à Athènes 2004. Il a également régné sur la Coupe du Monde FIVB de volleyball au Japon en 1989, 1991, 1995 et 1999, sans oublier les médailles d’argent en 1977 et 1985. Il faut ajouter à son bilan une médaille d’or en Coupe des Grands Champions FIVB 1993 et une d’argent en 1997 ainsi que deux médailles d’or et quatre d’argent en Grand Prix mondial FIVB.

"Eugenio George restera dans nos mémoires comme l’un des grands entraîneurs et grands hommes du volleyball", a déclaré le président de la FIVB, Ary S. Graça F°. "Il a inspiré de nombreux entraîneurs à travers le monde. À une époque où le poste d’entraîneur était en pleine évolution technologique, il a prouvé que le travail et le dévouement permettaient d’obtenir de grands succès. Toute la famille du volleyball pense à ses proches et à la Fédération cubaine."

"L’une des meilleures manières d’honorer la mémoire de Lafita est de reprendre les mots qu’il a prononcés aux Jeux olympiques de Pékin en 2008 : ‘mon objectif dans la vie est d’éduquer. Avec le volleyball, je n’ai pas seulement entraîné des équipes et remporté des médailles, j’ai œuvré au développement social, à l’éducation et au divertissement’."

George Lafita, qui a également été membre de la Commission des entraîneurs de la FIVB et des Commissions des entraîneurs et technique de la NORCECA, œuvrait encore comme responsable des équipes féminines de Cuba lors du Grand Prix mondial FIVB 2013. En janvier 2014, il a reçu le Collier d’or de la NORCECA, qui récompensait son engagement pour le volley à Cuba, en NORCECA et dans le monde.

En 1987, après sa victoire aux Jeux panaméricains d’Indianapolis, George Lafita s’était également vu remettre une médaille des mains de Fidel Castro.

Ses funérailles se sont déroulées dimanche à La Havane.

Biographie
Eugenio George est né à Baracoa, Cuba, le 29 mars 1933. Il débute sa carrière dans le volleyball en 1947, au gymnase Pepe Barrientos de Luyano, dans la banlieue de La Havane.

En tant que joueur, il représente la sélection cubaine qui participe aux Jeux panaméricains de Mexico (1955) et Chicago (1959), aux Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes à Kingston, Jamaïque (1962) et au Championnat du monde FIVB de volleyball masculin à Paris (1956).

Sa carrière d’entraîneur commence en 1963 avec l’équipe cubaine junior, où il pose les fondations de l’équipe senior qui remportera l’or aux Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes de San Juan, Porto Rico (1966).

George Lafita prend les rênes de la sélection féminine en 1968 et obtient de nombreux succès, dont huit titres de suite aux Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes (1970-1988) et sept titres aux Jeux panaméricains (1971-1995).

Il conduit "les Brunes des Caraïbes" à trois titres olympiques de suite aux Jeux de Barcelone (1992), Atlanta (1996) et Sydney (2000).

Sous la houlette de George Lafita, les Cubaines s’emparent aussi du Championnat du monde FIVB en Union soviétique (1978), au Brésil (1994) et au Japon (1998), de la Coupe du Monde FIVB au Japon (1989, 1991, 1995 et 1999) et du Grand Prix mondial FIVB de Quezon (Philippines, 1993) et Hong Kong (2000).




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines