The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Nouveau départ pour le Portugal en Ligue mondiale

 
Le sélectionneur du Portugal Hugo Silva
 
Lausanne, Suisse, le 28 mai 2014 – Le Portugal s’entraîne dur depuis mardi au Pavilhão Desportivo Municipal de Póvoa de Varzim, le complexe sportif qui accueillera les deux rencontres face à la République tchèque samedi et dimanche en Ligue mondiale FIVB.

L’équipe de Zdenek Smejkal s’est qualifiée directement pour la phase finale du Championnat d’Europe après avoir terminé en tête de la Poule D. Le Portugal d’Hugo Silva, deuxième de la Poule B, affrontera la Slovénie en barrages.  

Pour sa 11e apparition en Ligue mondiale, le Portugal devra se passer de certains joueurs présents lors des éliminatoires pour l’EuroVolley. Hugo Gaspar a été écarté et André Lopes a invoqué des "raisons personnelles et familiales." 

Silva considère que la Ligue mondiale sera l’occasion de renouveler l’effectif : "Miguel Rodrigues a bien joué au cours des qualifications européennes et Joao Oliveira a une opportunité de prouver ce qu’il vaut. Je pense que la Ligue mondiale va l’aider à mûrir."

"Mais ces changements n’influencent pas nos objectifs. Nous devons toujours avoir la volonté de gagner, et cela doit se ressentir à travers nos idées et le travail du staff technique et des joueurs. Nous parlons du Portugal, une équipe qui a une réputation à tenir. Nous ferons tout ce que nous pourrons pour honorer notre pays."

"Bien sûr, il faut être réaliste. Nous allons disputer cette compétition avec des joueurs qui n’ont même pas joué pour leur club. C’est une situation aberrante, mais ces joueurs sont précieux pour nous. Nous sommes conscients également que tout ce processus de reconstruction prendra du temps. Nous rencontrerons des obstacles, mais je suis convaincu que la Ligue mondiale nous aidera à évoluer dans le bon sens."

La République tchèque, qui vient de décrocher son laissez-passer pour le Championnat d’Europe 2015, ne vient pas pour faire de la figuration.  

"Ce ne sera pas facile", admet Silva. "Ils ont gagné leur poule avec une seule défaite. D’après ce qu’on a pu voir, c’est une équipe excellente qui peut aller loin dans la compétition. Je pense que c’est le favori du groupe avec les Pays-Bas."

"Ils sont forts au service et c’est précisément ce qui nous a posé problème contre la Finlande. Les Tchèques aussi ont un bon service, mais je pense que nous avons suffisamment travaillé la réception pour ne pas trop en souffrir. Ils ont d’autres armes, leur taille notamment, ce qui leur offre un avantage en attaque. Nous devrons être forts au contre."  

Vincent Araujo, président de la Fédération portugaise de volleyball, estime que le Portugal a le devoir de montrer son meilleur visage.

"Nous devons continuer à disputer la Ligue mondiale avec le même esprit combatif qui nous caractérise depuis notre première participation en 1999. Mais aujourd’hui, il s’agit de notre 11e participation et nous avons davantage d’expérience et de responsabilités", a-t-il précisé.







 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines