The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Ligue mondiale : présentation de la deuxième semaine

 
Le deuxième match de la Russie contre la Serbie, prévu dimanche à Belgrade, a été avancé à Nis vendredi
 
Lausanne, Suisse, le 28 mai 2014 – Après une première semaine pleine de surprises en Ligue mondiale FIVB, la Russie, championne olympique, s’apprête à entrer en lice. Elle affrontera la Serbie vendredi et dimanche pour le compte du tour intercontinental de la 25e édition du tournoi.

"Notre objectif est d’atteindre le tour final à six et d’affronter l’élite. C’est indispensable pour engranger de l’expérience et de bons réflexes en match", a indiqué le latéral Maxim Mikhaylov avant le premier gros choc de la Russie cette saison.

Le duel face à la Serbie, samedi 31 mai au Cair Sports Centre de Nis, a été sélectionné comme Match de la semaine FIVB. La rencontre aura lieu à 20h, heure locale (18h GMT). Le Match de la semaine FIVB permet aux chaînes de télévision de diffuser gratuitement un match par semaine de la plus grande compétition masculine annuelle de la FIVB.

Le deuxième match entre les deux équipes, initialement prévu dimanche à Belgrade, a été avancé à Nis vendredi.

Ce changement de programme fait suite à une demande de la Fédération serbe de volleyball formulée auprès de la FIVB après les inondations causées par la rivière Save, les plus dévastatrices qu’ait connues le pays depuis plus de 100 ans. Le PIONIR Sports Hall de Belgrade, qui devait accueillir le deuxième match, sert actuellement de lieu de refuge et d’hospitalisation d’urgence pour les personnes déplacées.

Vu la gravité de la situation, un seul des deux matchs amicaux contre l’Iran a pu être organisé à l’issue du stage de préparation mené conjointement par les deux équipes. La victoire de la Serbie 3-2 a apporté du baume au cœur au public local. Dans un geste de solidarité, les joueurs iraniens ont fait un don pour les victimes des inondations.

"Je tiens à remercier les joueurs et le staff iraniens qui ont collecté une importante somme d’argent pour nos habitants touchés par les inondations", a déclaré Igor Kolakovic, sélectionneur de la Serbie. "Nous pouvons encore progresser et je suis certain que nous allons hausser notre niveau de jeu face à la Russie."

L’Iran, sous la coupe de son nouveau sélectionneur Slobodan Kovac, est prêt à défier pour la première fois l’élite du volley en Ligue mondiale. Un programme compliqué l’attend toutefois avec deux duels contre l’Italie, vendredi à Trieste et dimanche à Vérone. La Squadra Azzurra est sur un nuage après ses deux succès 3-1 au Brésil.

"On a étonné beaucoup de monde, y compris nous-mêmes. Je pense que depuis trois ou quatre ans, l’Italie a retrouvé le respect de ses fans et de ses adversaires. Certains pensent que nous avons encore beaucoup de chemin, mais sans vouloir paraître prétentieux, je considère que nous pouvons rivaliser avec les meilleures équipes du monde", clame le passeur Dragan Travica.
L’Italie est d’ores et déjà qualifiée pour le tour final de la Ligue mondiale FIVB, du 16 au 20 juillet à Florence, en sa qualité de pays hôte.

Battu deux fois en première semaine par l’Italie, le Brésil cherchera à se rassurer face à la Pologne, hôte du Championnat du monde FIVB masculin.

"Nous allons devoir revoir notre copie lors des prochains matchs. On va mettre la dose à l’entraînement et je sais qu’on va beaucoup mieux jouer", annonce le capitaine brésilien Bruno Rezende. Attention toutefois à ne pas sous-estimer la Pologne, vainqueur de la Ligue mondiale FIVB en 2012, qui aura à cœur de briller sous les ordres de son nouveau stratège Stéphane Antiga en vue du Mondial à la maison.

Dans la Poule C, la Belgique est devenue la quatrième nation novice en Ligue mondiale à remporter ses deux premiers matchs, la semaine dernière contre l’Australie. Elle ne jouera pas cette semaine, contrairement au Canada, qui va fêter sa récente qualification pour le Championnat du monde FIVB de volleyball masculin avec deux matchs à domicile contre la Finlande samedi et dimanche à Calgary. Le Canada s’était qualifié pour la phase finale l’an dernier, où il avait dominé la Russie à la surprise générale.

L’Argentine tentera de refaire surface dans la Poule D après ses deux défaites inaugurales contre la France. L’équipe de Julio Velasco affrontera l’Allemagne à Salta samedi et dimanche. Les Allemands ont enregistré pour leur part deux succès face au Japon en première semaine. Dans la dernière affiche de la poule, la France recevra le Japon samedi et dimanche à Montpellier.

Dans les débuts de la Poule E, le Portugal affrontera la République tchèque et les Pays-Bas se rendront en Corée du Sud. Les meilleures équipes des poules C, D et E disputeront un tournoi à quatre le week-end du 11 au 13 juillet à Sydney (Australie) pour déterminer les équipes qualifiées pour la phase finale. Outre l’Italie, pays hôte, les deux meilleures équipes des super poules A et B accèderont au tour final. Ce format est inédit, tout comme le nombre d’équipes participantes (28).







 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines