The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Stats à gogo : Circuit mondial FIVB de beach volley, 26 mai

 
Découvrez les statistiques du Circuit mondial FIVB 2014 de beach volley après quatre tournois féminins et trois épreuves masculines avant l’Open d’Anapa en Russie
 
Lausanne, Suisse, le 26 mai 2014 – Après quatre tournois féminins et trois masculins, la FIVB vous propose encore plus de statistiques à propos du Circuit mondial FIVB 2014 de beach volley.

Cette semaine, le Circuit mondial poursuit sa route avec l’Open mixte d’Anapa, en Russie, doté de 150 000 $. Les hommes ont pu se reposer pendant deux semaines tandis que les femmes ont bénéficié d’une semaine de repos avant de disputer le très populaire Open FIVB de Prague en République tchèque, la semaine dernière.

Nous continuons à vous proposer un menu alléchant sur le Circuit mondial de beach volley. Voici donc quelques succulentes statistiques à dévorer cette semaine après les quatre premiers tournois féminins et trois événements masculins de 2014 :

•    L’Europe dominatrice – Les quatre équipes demi-finalistes de l’Open FIVB de Prague venaient de la Confédération européenne (CEV). La dernière fois que les Européennes ont réussi cet exploit sur le Circuit mondial FIVB, c’était en 2012 à l’Open FIVB d’Aland en Finlande. Les Allemandes Katrin Holtwick/Ilka Semmler, médaillées d’argent à Prague, gagnaient en finale contre les Espagnoles Elsa Baquerizo/Liliana Fernandez, tandis que les Russes Ekaterina Khomyakova/Ukolova décrochaient le bronze face aux Suissesses Simone Kuhn/Nadine Zumkehr. L’Europe a aussi placé deux autres équipes aux cinquièmes places. Ainsi, c’était la neuvième fois que six équipes féminines européennes terminaient parmi les huit meilleures d’un événement du Circuit mondial FIVB.

•    Deux équipes allemandes en demi-finales – Les Allemandes Katrin Holtwick/Ilka Semmler et Laura Ludwig/Kira Walkenhorst ont participé au dernier carré, ce qui permet à l’Allemagne de compter 15 demi-finalistes en 19 tournois du Circuit mondial FIVB depuis le début de l’année 2013, autant que le Brésil chez les femmes. C’était aussi la troisième fois de suite que l’Allemagne plaçait deux équipes dans le dernier carré après le Grand chelem de Xiamen et l’Open de Durban de l’an dernier. Seul le Brésil (10 fois) et la Russie (une fois) ont placé deux équipes en demi-finales lors des deux dernières saisons. C’est aussi la cinquième fois en tout pour l’Allemagne, les deux dernières occurrences se produisant au Grand chelem FIVB de Moscou en 2009 et au Grand chelem FIVB de Marseille en 2008.

•    Première médaille d’or pour les Tchèques – Une équipe de République tchèque avait atteint les demi-finales d’un tournoi du Circuit mondial FIVB à 12 reprises avant l’Open FIVB de Prague, mais n’était jamais sortie vainqueur. La dernière fois, c’était la saison dernière quand Kristyna Kolocova/Marketa Slukova, médaillées d’or à Prague cette année, atteignaient le dernier carré du Grand chelem de Berlin. Les Tchèques ont connu davantage de succès en petite finale, s’imposant quatre fois sur 12 sur le Circuit mondial FIVB. Eva Celbova/Sona Novakova remportaient notamment la médaille de bronze la plus récente de cette nation en juillet 2004 au tournoi de Majorque. Cette année, peut-être que l’absence du Brésil a joué en la faveur des Tchèques puisqu’auparavant, celles-ci s’étaient fait battre par des Brésiliennes 10 fois sur 12 en demi-finales, par des Cubaines une fois et par Katrin Holtwick/Ilka Semmler une fois. Cette année, ces même Allemandes ont succombé aux Tchèques en finale.

•    Fin de série pour les Chinoises – Les Chinoises Xinyi Xia/Chen Xue ont terminé 9es à l’Open FIVB de Prague. Il s’agit de leur meilleur classement dans ce tournoi, mais il met fin à la série de cinq podiums de suite pour la Chine sur le Circuit mondial FIVB, depuis le tournoi de Phuket l’année dernière.  

•    Les qualifiées en difficulté en phase de poules – Pour la troisième fois en quatre événements cette saison, seules trois équipes passées par les qualifications ont réussi à sortir de la phase de poules pour participer à la phase à élimination directe à 24 équipes. L’année dernière, en revanche, les huit équipes passées par les qualifications s’étaient qualifiées pour l’élimination directe d’un tournoi du Circuit mondial FIVB pour la première fois. C’était au Grand chelem de Corrientes, avant que six équipes ne rééditent l’exploit quatre autres fois, aux Grands chelems de Shanghai, de La Haye, de Berlin et de Xiamen.

•    Pourcentages des qualifications masculines – Après les trois tournois masculins du Circuit mondial FIVB 2014, voici quelques chiffres sur les Confédérations et pays qui ont vu des équipes participer aux tournois qualificatifs et une ou plusieurs des huit équipes se qualifier pour le tour principal. Globalement chez les hommes, l’AVC a vu 28,57 % (quatre sur 14) de ses équipes se qualifier pour le tour principal, la CEV 30,95 % (13 sur 42), la CSV 57,14 % (quatre sur sept) et la NORCECA 37,50 % (six sur 16). Par nation, la Chine (AVC) a vu 50 % (deux sur quatre) de ses équipes se qualifier, l’Allemagne (CEV) 50 % (deux sur quatre), le Brésil (CSV) 60 % (trois sur cinq) et les États-Unis (NORCECA) 80 % (quatre sur cinq).

•    Pourcentages des qualifications féminines – Après les quatre tournois féminins du Circuit mondial FIVB 2014, voici les pourcentages : l’AVC a vu 19,05 % (quatre sur 21) de ses équipes se qualifier, la CEV 35,29 % (18 sur 51), la CSV 100 % (quatre sur quatre) et la NORCECA 54,55 % (six sur 11). Par nation, le Japon (AVC) a qualifié 40 % (deux sur cinq) de ses équipes, l’Allemagne (CEV) 100 % (quatre sur quatre), le Brésil (CSV) 100 % (deux sur deux) et le Mexique (NORCECA) 100 % (trois sur trois).

DOTATION

Basée à Lausanne en Suisse, la FIVB, instance dirigeante des sports olympiques du beach volleyball et du volleyball, a instauré en 2014 un Circuit mondial proposant des dotations record s’élevant à 10,2 millions de dollars répartis tout au long d'une saison qui traversera 21 sites dans 18 pays d’avril à décembre. Sont prévus 10 tournois du Grand chelem, la toute première phase finale de Grand chelem et 10 tournois Open qui contribuent à développer le sport.

Les 10 Grands chelems, tous mixtes, offriront au minimum 800 000 dollars chacun, les gains s’élevant même à un million de dollars pour les tournois de La Haye (Pays-Bas) et Long Beach (États-Unis), un record dans l’histoire des Grands chelems FIVB. 

Les 10 tournois Open prévus en 2014 – sept mixtes, deux masculins et deux féminins – proposeront des gains de 75 000 dollars par tableau, soit 150 000 dollars au total pour les tournois mixtes.

PROCHAINE GÉNÉRATION

Dans le cadre des initiatives du président de la FIVB Ary S. Graça F° et de son équipe de la direction, le calendrier international FIVB 2014 de beach volley comporte également quatre Championnats du monde FIVB de jeunes en plus des Jeux olympiques de la jeunesse 2014 à Nankin (Chine, 17-27 août). Le Championnat du monde FIVB M-17 de beach volley (Acapulco, Mexique, 15-20 juillet) fera ses débuts cette année tandis que le Championnat M-23 (Myslowice, Pologne, 10-15 juin) a fait ses premiers pas en 2013. L’année 2014 sera l’occasion de disputer le 14e Championnat M-21 (Larnaka, Chypre, 23-27 juillet) et le 13e Championnat M-19 (Porto, Portugal, 29 juillet-3 août).





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines