The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les Pragoises Kolocova et Slukova en finale chez elles

 
Les Tchèques Kristyna Kolocova et Marketa Slukova atteignent leur première finale sur le Circuit mondial
 
Prague, République tchèque, le 25 mai 2014 – Avec le soutien sans concession du public, les Tchèques Kristyna Kolocova et Marketa Slukova se sont qualifiées pour la finale de l’Open féminin de Prague comptant pour le Circuit mondial FIVB, dimanche. Elles disputeront leur toute première finale face aux Allemandes Katrin Holtwick et Ilka Semmler.

Les Pragoises Kolocova et Slukova, plus connues sous les noms de Kiki et Maki, ont atteint le match ultime en écartant les sœurs autrichiennes Doris et Stefanie Schwaiger 2-1 (16-21, 21-16, 17-15) au terme d’un match haletant.

Leurs meilleurs résultats jusque-là sur le Circuit mondial étaient une quatrième place au Grand chelem de Berlin 2013 et une cinquième place aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

"C’est incroyable, je suis si heureuse. C’est la première fois que nous avons la chance de jouer à Prague et nous arrivons en finale", a constaté Slukova. "Ce sera notre première finale, et même notre première médaille. Enfin !"

Les Tchèques, qui ont l’habitude d’entrer en douceur dans leurs matchs, ont concédé le premier set face aux sœurs Schwaiger. Il s’agissait de la toute première manche perdue depuis le début de la semaine. Mais la paire locale se reprenait et servait mieux dans le deuxième acte. Slukova expédiait quelques aces et Kolocova sauvait des ballons à la limite du possible. "Après le premier set, on s’est dit qu’on n’avait rien à perdre", relate Slukova. "Si on n’y allait pas minantenant, ce serait trop tard. Donc on a réfléchi à ce qui pourrait gêner Doris et Stefanie."

À 9-9, les Tchèques ont commencé à se détacher et ont mené la danse jusqu’à la fin du set. À 20-16, Doris ne parvenait pas à contrôler le service de Slukova et offrait un tie-break aux filles du pays.

Dans la manche décisive, les deux équipes se rendaient coup pour coup. Les sœurs Schwaiger s’offraient une première balle de match à 13-14, puis les Tchèques à 15-14 et une seconde à 16-15. Kolocova mettait finalement terme à la discussion d’une balle astucieusement placée au centre du terrain.

"On a fini par suivre la tactique élaborée par notre entraîneur", explique Kolocova. "Il va nous demander pourquoi on a attendu la balle de match pour l’écouter…" Slukova, pour sa part, a tenu a remercier la foule : "C’est incroyable. C’est quelque chose qu’on ne vivra nulle part ailleurs. Ils nous ont vraiment encouragés, c’est grâce à eux que nous avons remporté le troisième set."

Holtwick/Semmler battent Ludwig/Walkenhorst
La première demi-finale de la journée avait pourtant réservé moins de suspens. Le duel 100 % allemand entre Holtwick/Semmler et Laura Ludwig/Kira Walkenhorst avait débuté avec dix minutes de retard, en raison d’un malaise de Walkenhorst.

La contreuse de 1m84 éprouvait une gêne dans les lombaires et ne se montrait pas à son niveau habituel. Holtwick et Semmler en profitaient pour dominer les débats et ne laissaient pas la moindre chance aux championnes de Shanghai grâce à d’excellentes mises en jeu.

Dans la deuxième partie du match, Holtwick et Semmler prenaient d’entrée quatre points d’avance. Leurs compatriotes égalisaient à 11-11, mais se faisaient à nouveau distancer jusqu’à 19-17. La chance était aussi du côté de Holtwick, dont le service touchait la bande du filet et retombait de l’autre côté, offrant une balle de match. Elle décrochait un nouvel ace pour plier la partie 21-19, 21-17.

"C’est une grosse victoire", lançait Semmler. "On n’avait rien à perdre, on avait le sentiment de pouvoir les battre aujourd’hui parce qu’on avait vraiment bien joué hier. On a servi dur, c’est ce qui nous a permis de gagner."

C’est la première fois que les deux femmes battent leurs compatriotes : "C’est fou, on est doublement gagnantes, parce qu’on met fin à notre série de défaites contre elles. On n’a pas très bien démarré l’année, donc c’est un soulagement d’être en finale ici, c’est important."

La finale à Prague sera leur première depuis leur médaille d’argent à Berlin l’année dernière. Elles disputeront leur quatrième finale du Circuit mondial en huit saisons côte à côte. Elles comptent pour le moment un titre, trois médailles d’argent et cinq de bronze.

Sur le Circuit mondial, Holtwick et Semmler ont déjà battu Kolocova et Slukova trois fois, pour une défaite. Mais les Tchèques auront le soutien du public : "Mieux vaut ça que pas de public du tout", tempère toutefois Semmler.

Le match pour le bronze opposera Ludwig/Walkenhorst et les sœurs Schwaiger à 14h, suivi de la finale une heure plus tard. Comme pour les demi-finales, les rencontres se dérouleront dans le stade de Stvanice pouvant accueillir 8 000 spectateurs et seront retransmises à la télévision nationale.

Les vainqueurs de l’Open de Prague se partageront 11 000 $, les médaillées d’argent 8 000 $, les troisièmes 6 000 $ et les quatrièmes 4 500 $.

Page d'accueil de l'Open FIVB de Prague
Tour principal de l'Open FIVB de Prague
Résultats des poules de l'Open FIVB de Prague
Qualifications de l'Open FIVB de Prague
Compte Twitter du Circuit mondial FIVB




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines