The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

À Cuba, la relève est assurée avec Melissa Vargas

 
À seulement 14 ans, Melissa Vargas (3e en partant de la gauche) a déjà tout d’une grande
 
La Havane, Cuba, le 12 mai 2014 - Melissa Vargas a presque l’air ailleurs sur la photo où elle pose avec son trophée de meilleure joueuse. Pourtant, la jeune fille de 14 ans a joué un rôle clé lors du succès cubain 3-0 (25-18, 25-20, 25-13) sur Trinité-et-Tobago durant le tournoi qualificatif de la NORCECA pour le prochain Championnat du monde FIVB féminin.

Vargas et Jennifer Alvarez ont été les fers de lance de l’attaque cubaine. Vargas a également été désignée meilleure pointue et meilleure complète, un véritable exploit pour une joueuse de 14 ans. Une surdouée considérée par beaucoup comme l’héritière des "Morenas del Caribe", surnom donné à la fameuse génération dorée qui monta sur le podium lors des JO de Barcelone 1992, d’Atlanta 1996 et de Sydney 2000 et qui remporta le Championnat du monde en 1978, 1994 et 1998.  

L’arrivée de Vargas au sein de la sélection et ses performances phénoménales ont insufflé une lueur d’espoir à Cuba. Son coach Juan Carlos Gala a salué sa prestation lors de la victoire en finale synonyme de qualification au Mondial, la douzième consécutive pour la nation caribéenne.  

"Melissa était affûtée au service", a déclaré le sélectionneur. "Nous avons atteint notre objectif, aller en Italie."  

Cuba devrait être versé dans le Groupe D aux côtés du Japon, de la Chine, de la Belgique, de l’Azerbaïdjan et d’une autre équipe à définir issue des éliminatoires NORCECA. Un groupe compliqué, mais les nouvelles "Morenas del Caribe", avec leur terreur de 14 ans, veulent prouver qu’il faudra compter avec elles à l’avenir.

"Nous avons travaillé très dur pour atteindre notre objectif, à savoir gagner la compétition sans perdre le moindre set", analyse la capitaine cubaine Rosanna Giel. "Maintenant, à nous de bosser encore plus dur pour faire quelque chose au Mondial."

Plusieurs joueuses de la génération des "Morenas del Caribe" étaient présentes lors de la cérémonie de remise des prix. Regla Torres, élue meilleure volleyeuse du XXe siècle par la FIVB en 2001, et ses anciennes camarades Mireya Luis et Yumilka Ruiz, bien connues des fans, ont assisté à la consécration de Vargas.  

Si ces joueuses ont dominé le volleyball mondial pendant plusieurs décennies, force est de constater que la sélection féminine cubaine a perdu de son lustre. Mais les signes d’un renouveau sont peut-être là. Le volley reste un sport très populaire dans l’île et le public tient sa nouvelle coqueluche avec l’éclosion de Vargas.







 Language(s)
   English
   French
   Spanish
   Italian

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines