The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La CEV prépare de nouveaux délégués des arbitres en beach volley

 
Les participants au séminaire ont pris la pose à Antalya où se déroule la Coupe continentale de beach volleyball cadet de la CEV
 
Antalya, Turquie, le 17 mai 2014 – Parallèlement à la phase finale de la Coupe continentale de beach volleyball cadet de la CEV 2014, la ville d'Antalya a organisé un séminaire pour délégués des arbitres de la CEV. Cinq nouveaux candidats ont pris part au séminaire : Cesario Rama (Portugal), Pietro Sacco (Italie), Christos Bantianidis (Grèce), Mireia Carreno Goma (Espagne) et Hayrettin Durak.

Jose Casanova, membre de la Commission beach volleyball de la FIVB ; Renato Arena, vice-président de la CEV et président de l'EBVC ; Jan Rek, président de l'ERC et Oana Sarb, membre de l'ERC chargée du beach volley, sont intervenus lors du cours. Les thèmes abordés concernaient le rôle des officiels de la CEV, celui des délégués des arbitres, les ressources et outils utilisés ainsi que l'évaluation arbitrale.

"L'an dernier, nous avons rencontré les délégués des arbitres de beach volley pour effectuer une mise à jour et quelques réglages. Cette année, nous avons invité de nouvelles personnes : les candidats au poste de délégués des arbitres", a expliqué Jan Rek. "Nous sommes heureux de pouvoir compter sur la présence de Jose Casanova, membre de la Commission beach volley de la FIVB. Oana Sarb est présente en sa qualité de responsable du beach volley au sein de l'ERC. Il était également crucial d'avoir l'avis d'experts techniques qui nous ont été communiqués par Renato Arena, président de la Commission beach volley, présent sur place en tant que président du jury de la CEV à l'occasion de la Coupe continentale de beach volleyball cadet. Quant à moi, je suis évidemment heureux d'être ici en tant que président de l'ERC afin de prouver notre volonté d'harmonisation, de démontrer que nous ne formons qu'une seule et même famille et de prouver que nous souhaitons appliquer la même approche en volley comme en beach volley."

"Malheureusement, le beach volley est beaucoup moins bien représenté que le volley dans le domaine de l'arbitrage en termes de Fédérations nationales impliquées", a regretté M. Rek. "Sur les 55 Fédérations membres, 49 comptent des arbitres de volley contre 29 dans le beach volley. Nous souhaitons donc réduire cet écart."

"C'est en partie dû à l'explosion du beach volley suite à la création de la Coupe continentale FIVB", a ajouté Jose Casanova. "Toutes les Confédérations inscrivent davantage de Fédérations nationales, et nous voulons évidemment voir apparaître un nombre plus élevé d'arbitres venus des nouveaux pays impliqués, et davantage de nouveaux délégués des arbitres."

M. Casanova a en outre évoqué l'objectif du séminaire. "Notre mission était principalement de fournir les outils nécessaires aux délégués. Tous ont évidemment engrangé beaucoup d'expérience en tant qu'arbitres internationaux de beach volley. Ils connaissent donc ce sport, possèdent les connaissances nécessaires et savent qu'on leur apporte les outils élémentaires pour leur permettre de démarrer un nouveau rôle. Cela concerne les mises à jour dans l'interprétation des lois du jeu qui doivent leur permettre d'orienter les arbitres lors des tournois. Il s'agit également de leur en apprendre plus sur leur mission au cours des compétitions et sur les relations à tisser avec les différentes personnes concernées par l'arbitrage : arbitres, juges de ligne, marqueurs. Le séminaire aborde aussi tout ce qui concerne l'aspect terrain, à savoir la préparation et l'homologation des terrains ainsi que la formation et la supervision du personnel impliqué. Enfin, l'objectif est également de les préparer à l'évaluation des arbitres lors des tournois et à la rédaction de rapports à l'intention de la CEV concernant le travail effectué par les organisateurs et les arbitres."

"Notre stratégie vise à voir le nombre de Fédérations nationales impliquées dans l'arbitrage de matchs de beach volley augmenter, qu'il s'agisse d'arbitres ou de délégués des arbitres", a confirmé Oana Sarb. "Nous devons faire en sorte que ça se développe autant que possible. Nous voulons que de nouveaux pays et de nouvelles personnes puissent apprécier le beach volley et nous travaillons en ce sens."

"Je suis d'accord pour dire que ce séminaire a été une véritable réussite pour la CEV", a déclaré Renato Arena. "Mais j'espère que nous parviendrons à faire changer radicalement les mentalités pour la suite. Je pense qu'il faut revoir la condition qui permet aux arbitres d'accéder au rôle de délégué des arbitres une fois qu'ils ont pris leur retraite, à partir de 55 ans. J'estime qu'il faut mettre en place un nouveau format autour de l'organisation du beach volley avec une nouvelle génération de délégué des arbitres. J'en ai parlé avec Jose Casanova, et nous sommes tombés d'accord sur ce point. Il faut changer de stratégie et trouver une solution qui permettrait aux délégués des arbitres de commencer à exercer plus tôt."





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo

LATEST NEWS

Latest headlines