The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les États-Unis et le Panama bien partis dans la Poule O des éliminatoires féminins

 
La défense du Panama au filet a été la clé de la victoire contre le Honduras
 
Colorado Springs, États-Unis, le 15 mai 2014 – Les États-Unis et le Panama se sont imposés, jeudi après-midi, pour leur premier match de la Poule O des éliminatoires NORCECA, comptant pour le Championnat du monde FIVB féminin, qui se déroule au centre d’entraînement olympique de Colorado Springs.

Les Américaines ont profité de leur grande taille pour se défaire du Guatemala en trois sets (25-10, 25-18, 25-11). Sous l’impulsion de leur capitaine Kelly Reeves, auteure de 12 points, 10 des 12 joueuses entrées en jeu ont inscrit au moins un point, Katie Slay se démarquant avec 10 unités. Les Guatémaltèques ont résisté avec Stefany Bolanos, 12 points dont 4 aces, et Blanca Recinos, 7 points. Les Américaines ont dominé leurs adversaires avec 9 contre à 2 et 11 services gagnants à 6.

"C’est la première fois que nous jouions en compétition cette saison et nous étions assez impatientes", indique la capitaine américaine Kelly Reeves. "On avait un peu la frousse dans la première manche, mais ensuite la machine était lancée."

De son côté, le Panama est venu à bout du Honduras 25-17, 20-25, 25-13, 25-16 dans le duel d’Amérique centrale. Les Panaméennes Katherine Taju et Joanna Arroyo ont totalisé 17 points chacune, devant les 12 d’Angela Evans. En face, Tessa Flores et Estela Duron n’ont pas dépassé les six unités.

Le Panama a su compenser sa maladresse (38 fautes directes) avec une bonne efficacité au contre (11-4). "On est venues ici avec un objectif, et je suis convaincue qu’on peut aller au bout", prévient la capitaine panaméenne Joanna Arroyo. "On a eu six mois d’entraînement avant cette rencontre, donc on est heureuses de ce succès."




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines