The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les entraîneurs préparent le choc entre Cuba et Trinité-et-Tobago

 
Les entraîneurs des équipes féminines (de gauche à droite) Henry Delfina (CUR), Francisco Cruz (TTO), Juan Carlos Gala (CUB) et Frédéric François (HAI)
 
La Havane, Cuba, le 14 mai 2014 – Si les entraîneurs de Cuba et de Trinité-et-Tobago apportent leurs dernières retouches à leurs équipes avant le choc qui les oppose, leurs homologues de Curaçao et Haïti vont simplement tenter d’obtenir le meilleur résultat possible dans la Poule Q du tournoi de qualification NORCECA comptant pour le Championnat du monde FIVB de volleyball féminin.

À l’issue de la réunion technique générale organisée à l’hôtel Bella Habana et dirigée par Bertha Cuadra, la responsable du Comité de contrôle, les entraîneurs ont fait part de leurs impressions et ont affiché leurs objectifs pour le tournoi qui se déroule de mercredi à samedi au Ciudad Deportiva Coliseum.

Francisco Cruz, entraîneur de Trinité-et-Tobago
"Après huit ans de participation, notre objectif premier ici est de nous qualifier. Ce ne sera pas simple, bien au contraire. Nous sommes ici pour nous battre. Le prochain tour sera encore plus dur. Notre équipe et celle de Cuba auront du mal à s’imposer ici, face à des formations défensives capables de contrarier notre jeu. Lors du dernier tournoi NORCECA, par exemple, nous avons perdu contre le Mexique parce que nous avons été muselés par leur défense."

Juan Carlos Gala, entraîneur de Cuba
"Notre objectif fondamental est de nous qualifier pour le Mondial et l’équipe en est capable. Ma seule inquiétude est que nous n’avons pas pu nous entraîner suffisamment pour cette compétition, même si notre équipe a pu échanger quelques balles avec une équipe masculine. Je pense vraiment que mes filles vont progresser d’ici au match contre Trinité, une équipe expérimentée qui se connaît depuis plusieurs années et dont certaines joueuses évoluent en Europe. J’ai beaucoup de respect pour elles, mais nous sommes prêts. Leurs entraîneurs sont tous les deux Cubains, ils nous connaissent bien, mais nous aussi on les connaît. Notre job est de trouver la bonne tactique pour nous adapter à leur style."

Frédéric François, entraîneur de Haïti
"Nous avons cinq joueuses de moins de 15 ans et qui n’ont joué qu’aux îles Vierges en 2012. Nous allons leur permettre d’acquérir de l’expérience face à de bonnes équipes de NORCECA. C’est une préparation idéale pour le tournoi CAZOVA à Trinité-et-Tobago en juillet. On sait que Cuba et Trinité sont les deux favoris et qu’ils seront difficiles à battre, mais nous allons faire de notre mieux."

Henry Delfina, entraîneur de Curaçao
"Nous sommes prêts à jouer le prochain tour de qualification, qui sera un barrage à Trinité. C’est ça notre objectif. La compétition va être très relevée, les équipes ici sont assez homogènes. Ce sera un grand combat."




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines