The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Douze équipes féminines invaincues jeudi à l'Open de Puerto Vallarta

 
Maria Antonelli, ici à la réception, forme avec Juliana Felisl'une des paires invaincues à Puerto Vallarta
 
Puerto Vallarta, Mexique, le 8 mai 2014 — Douze équipes sont encore invaincues au terme de la journée de jeudi à l’Open FIVB mixte de Puerto Vallarta, doté de 150 000 dollars. Trois paires brésiliennes, deux chinoises et allemandes, ainsi qu’une équipe de Grèce, Mexique, Pays-Bas et États-Unis ont en effet remporté leurs deux matchs de la phase de poules, avant la dernière série de rencontres vendredi.

Pour cette troisième étape du Circuit mondial FIVB de beach volley 2014, le tableau féminin se déroulera jusqu’à dimanche dans le complexe construit pour l’occasion à Playa Camarones. Après un début de tournoi passionnant, la journée de vendredi propose un programme tout aussi savoureux, avec trois tours éliminatoires chez les hommes et l’ultime journée de la phase de poules féminine.

Le Circuit mondial FIVB retourne au Mexique pour la première fois depuis 2006. Cette année, les matchs se déroulent sur la pittoresque Playa Camarones, située juste à côté du Sheraton Buganvilias, un hôtel servant également de centre de congrès. Le Mexique a eu l'occasion d'organiser huit étapes du Circuit mondial avec les tournois mixtes d'Acapulco (1999, 2005 et 2006) et de Rosarito (2000). 

Les fans mexicains étaient aux anges jeudi, en voyant la paire Martha Revuelta/Bibiana Candelas (tête de série n° 9) remporter ses deux matchs face à des équipes norvégienne et vénézuélienne. Vendredi, l’équipe fétiche conclura sa phase de poules en affrontant le duo allemand Jana Kohler/Anni Schumacher (n° 8) qui a enregistré une victoire et une défaite jeudi.

Invaincues
En plus de Revuelta/Candelas, plusieurs équipes ont fait carton plein jeudi : Taiana Lima/Talita Antunes (n°1, Brésil), Agatha Bednarczuk/Barbara Seixas (n°2, Brésil), Juliana Felisberta/Maria Antonelli (n°12, Brésil), Chen Xue/Xinji Xia (n°3, Chine), Fan Wang/Yuan Yue (n°5, Chine), Isabel Schneider/Teresa Mersmann (n°6, Allemagne), Julie Sude/Chantal Laboureur (n°7, Allemagne), Ana Gallay/Georgina Klub (n°11, Argentine), Panagiota Karagkouni/Vasiliki Arvaniti (n°16, Grèce), Laura Bloem/Marloes Wesselink (n°15, Pays-Bas) et Heather Hughes/Christal Engle (n°20, États-Unis).

Le Mexique en force 
Le Mexique compte quatre équipes dans le tournoi principal féminin, dont la paire Haydee Lopez/Mayra Santacruz, passée par le tournoi de qualification. Toutes n’ont cependant pas connu la même réussite que Revuelta/Candelas : en effet, Lopez/Santacruz, Stephanie Burnside/Diana Valdez et Paulette Cruz/Vanessa Virgen ont perdu leurs deux premières rencontres de la phase de poules, mais peuvent encore espérer se qualifier pour le tour suivant en cas de résultats positifs vendredi.

Bibiana libérée
L’athlète mexicaine Bibiana Candelas s’est exprimée après les victoires de son équipe jeudi : "Au départ, nous étions très nerveuses car il s’agissait de nos deux premiers matchs dans le tournoi et aussi car nous étions à domicile. Mais nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour espérer obtenir de bons résultats et faire la fierté de notre pays. Je dois être plus présente au contre et aider davantage Martha, qui a très bien joué aujourd’hui. Disputer le Circuit mondial FIVB dans un sport que j’aime tant, c’est un véritable rêve, pour moi."

Triplette brésilienne 
Les trois paires brésiliennes engagées dans le tour principal ont fait forte impression jeudi : non contentes d’avoir chacune remportées leurs deux rencontres, elles cumulaient un impressionnant 12-1 aux sets disputés.

Elles forment d’ailleurs ensemble le podium du championnat national du Brésil : le duo Bednarczuk/Seixas a été sacré devant Juliana/Antonelli, équipe formée cette saison, tandis que Lima/Antunes terminait à la troisième place.

Malgré son expérience, Juliana est enthousiasmée par cette nouvelle aventure. Sept fois championne de la saison du Circuit mondial FIVB, ancienne vainqueur du Championnat du monde FIVB et médaillée de bronze aux JO de Londres 2012, elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. "Nous progressons à chaque match, et c’est bien le plus important à ce stade", confiait-elle. "Maria est une très bonne joueuse, mais son style est très différent de celui de Larissa, avec laquelle j’ai joué pendant tellement d’années. Nous travaillons dur pour nous habituer l’une à l’autre. Du coup, nous sommes très concentrées, mais nous préférons prendre les sets et les matchs un par un, pour essayer de progresser rapidement. C’est d’autant plus important que nous affrontons beaucoup de filles qui jouent ensemble depuis longtemps."

300e rugissante
L'Open FIVB de Puerto Vallarta sera l'occasion d'assister au 300e tournoi FIVB masculin et au 263e tournoi FIVB féminin organisés depuis 1987 et 1992 respectivement.

Deuxième des 10 tournois Open FIVB de 2014, l’Open FIVB de Puerto Vallarta voit les hommes s’affronter du mardi au samedi et les femmes du mercredi au dimanche. Le tournoi commence par des qualifications sur une journée afin de décider des huit derniers qualifiés pour le tour principal à 32 équipes, dans chaque tableau. Elles seront suivies d’une phase de poules puis d’un tour à élimination directe regroupant 24 équipes. Les demi-finales et matchs pour les médailles auront lieu samedi pour les hommes et dimanche pour les femmes dans l'enceinte construite spécialement pour l'occasion à Playa Camarones.

Mexique, terre du beach 
Le Mexique accueillera également l'édition inaugurale du Championnat du monde FIVB de beach volleyball M-17 à Acapulco du 15 au 20 juillet.

Les médaillés d’or de chaque tableau à Puerto Vallarta se partageront 11 000 dollars, les vice-champions 8 000 dollars, les troisièmes 6 000 dollars et les quatrièmes 4 500 dollars. Les finales masculines auront lieu samedi, tandis que les médailles féminines seront attribuées dimanche.

Dotations 
Basée à Lausanne en Suisse, la FIVB, instance dirigeante des sports olympiques du beach volleyball et du volleyball, a instauré en 2014 un Circuit mondial proposant des dotations record s’élevant à 10,2 millions de dollars répartis tout au long d'une saison qui traversera 21 sites dans 18 pays d’avril à décembre. Sont prévus 10 tournois du Grand chelem, la toute première phase finale de Grand chelem et 10 tournois Open qui contribuent à développer le sport.

Les 10 tournois Open prévus en 2014 – sept mixtes, deux masculins et un féminin – proposeront des gains de 75 000 dollars par tableau, soit 150 000 dollars au total pour les tournois mixtes.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines