The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les entraîneurs s'attendent à un Mondial des clubs relevé

 
Les huit entraîneurs se préparent une concurrence féroce à Belo Horizonte
 
Belo Horizonte, Brésil, le 4 mai 2014 – Tout est prêt à Belo Horizonte pour l’ouverture du Championnat du monde FIVB des clubs masculins, qui sera la scène d’environ une semaine de matchs palpitants. Les entraîneurs des huit équipes participantes se sont réunis dimanche soir pour la conférence de presse officielle, au cours de laquelle ils ont tous déclaré s’attendre à une compétition très relevée.

Après la réunion technique organisée à l’hôtel Mercure de Belo Horizonte pour explorer les détails techniques du tournoi, les entraîneurs ont pris la parole pour souligner chacun la qualité des équipes engagées au Brésil.

Igor Arbutina, entraîneur d’Al-Rayyan : "Nous sommes fiers de participer à ce tournoi. Ayant reçu une invitation, nous avons décidé de bâtir une bonne équipe, car il s’agit d’une magnifique opportunité pour notre club. Nous souhaitons représenter le Qatar de la plus belle des manières, alors nous avons mis toutes les chances de notre côté pour réaliser de belles performances. Nous visons les demi-finales, mais notre objectif principal sera de pratiquer du beau jeu face à tous nos adversaires."

Boris Kolcins, entraîneur adjoint du Belogorie Belgorod : "Notre parcours pour atteindre ce tournoi a été très compliqué. Nous avons d’abord dû remporter le championnat de Russie, qui n’est pas simple. Ensuite, nous sommes devenus champions d’Europe, ce qui est encore plus compliqué. Et c’est seulement à l’issue de ce titre que nous avons pu savourer notre qualification. Mais pour nous, le seul résultat satisfaisant sera la première place. Cela nous rajoute un peu de pression, mais nous sommes toujours prêts à relever le défi."

Foued Kamoun, entraîneur de l’Espérance : "Nous sommes présents ici en qualité de champions d’Afrique, donc nous allons essayer de représenter fièrement notre continent, car nous en sommes actuellement la meilleure équipe. Nous sommes conscients que notre niveau est loin de celui de l’élite internationale, mais nous ferons tout notre possible. Et nous sommes certains d’engranger beaucoup d’expérience en affrontant les meilleures équipes au monde."

Javier Gaspar, entraîneur des Guaynabo Mets : "Notre objectif est tout simplement de pratiquer notre meilleur jeu à chaque match, quel qu’en soit le résultat. Cette tactique a plutôt bien fonctionné pour nous par le passé. Nous essayons de maintenir un niveau élevé pour forcer nos adversaires à se dépasser. Ainsi, nous n’avons pas de regrets à avoir s’ils nous battent. Ce tournoi va être une expérience formidable. Nous sommes très heureux d’être ici et de représenter Porto Rico : les mots nous manquent pour exprimer notre joie."

Daniele Bagnoli, entraîneur du Matin Varamin : "Notre équipe a beaucoup changé depuis notre sacre au championnat d’Asie : nous avons intégré bon nombre de joueurs de l’équipe d’Iran A’. Nous ne nous sommes donc pas fixé d’objectif, d’autant que nous figurons dans une poule extrêmement difficile. Mais nous sommes habitués à nous battre sur chaque point, du début à la fin du match. C’est l’une de nos plus fortes caractéristiques et nous sommes bien déterminés à l’honorer ici, au Brésil."

Marcelo Méndez, entraîneur de Sada Cruzeiro : "Ce tournoi est de plus en plus difficile. Belgorod est une très bonne équipe, Al-Rayyan a recruté plusieurs grands joueurs, sans compter les autres équipes, comme Trentino, UPCN et Matin Varamin, qui sont en grande forme. Ce sera un véritable défi d’atteindre le dernier carré. Toutes les équipes brillent dans leur championnat respectif, donc la barre est placée encore plus haut, cette année."

Roberto Serniotti, entraîneur de Trentino : "Nous avons été très agréablement surpris de recevoir une invitation pour disputer ce tournoi. Lors de notre dernière participation, nous avions vécu un tournoi fantastique, non seulement grâce à l’excellente organisation, mais aussi grâce à nos résultats. Nous avons aujourd’hui le même objectif : finir dans les deux premières places de notre poule pour disputer les demi-finales. Mais je pense que ce sera encore plus difficile cette année, car le niveau est très élevé."

Fabián Armoa, entraîneur de l’UPCN : "Nous arrivons au Brésil avec de grandes ambitions, car nous souhaitons faire encore mieux que l’année dernière. Nous sommes confiants et en bonne forme. C’est très important dans un tournoi disputé par autant de stars : nous sommes fiers d’être présents et espérons réaliser le meilleur parcours possible. Toutes les équipes sont en forme et les meilleurs joueurs du monde sont présents : cette édition pourrait bien être la plus relevée de l’histoire." 




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines