The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le Hisamitsu Springs sacré champion d'Asie et qualifié au Mondial

 
 
Nakhon Pathom, Thaïlande, le 25 avril 2014 – Le Hisamitsu Springs remporte le Championnat des clubs asiatiques de volleyball féminin devant les superbes quadruples championnes du Bohai Bank Tianjin, après un match haletant en trois sets dans la finale de vendredi.

Les Japonaises du Hisamitsu Springs, seule équipe n’ayant lâché aucun set pour parvenir à cette finale, a relevé un défi conséquent contre Tianjin pour renverser les inébranlables Chinoises 3-0 (25-19, 25-16, 25-19) dans un véritable choc des titans.

Les Japonaises dominent ainsi le Championnat des clubs asiatiques pour la deuxième fois. Après avoir atteint la finale en 2001, elles avaient dû attendre un an pour remporter le titre. La médaille d'or de ce vendredi est donc leur première depuis 12 ans.

Cette victoire leur octroie le prestigieux trophée de SAR la Princesse Maha Chakri Sirindhorn ainsi qu'une des six places du Championnat du monde des clubs FIVB à Zurich, en Suisse, du 7 au 11 mai.

Le club de Tianjin, vainqueur du Championnat en 2012 à Nakhon Ratchasima, en Thaïlande, s'est frotté à la formation impressionnante de Hisamitsu qui alignait cinq des attaquantes de l'équipe nationale du Japon : Miyu Nagaoka, Risa Shinnabe, Nana Iwasaka, Yuki Ishii et Maiko Kano.

Les remarquables contres d'Iwasaka et les solides attaques de Nagaoka ont permis à Hisamitsu de prendre le dessus 20-15 dans le premier set. Tianjin a répliqué fermement grâce aux attaques redoutables de Yin Na et Chen Liyi, mais la défense japonaise s'est montrée inflexible, laissant à son rival peu d'occasions de marquer. Hisamitsu a mis fin au suspens de ce set en le gagnant 25-19.

Le deuxième set a permis aux Japonaises de confirmer leur belle performance avec un excellent travail d'équipe qui leur a donné la manche 25-16.

Acculé 2-0, Tianjin a essayé de se reprendre en s'appuyant sur les attaques de Yin Na et les contres combinés de Wei Qiuyue et Zhang Xiaoting pour reprendre la main 10-7. Mais Hisamitsu a vite retrouvé son rythme, à coup d'attaques puissantes et de services smashés bien placés, jusqu'à conquérir le set 25-19 et le titre.

Les Japonaises ont célébré la victoire par des danses et des larmes de joie. "Je suis très heureuse que mon équipe ait fini par gagner le titre. C'était un match difficile, les filles de Tianjin étaient très fortes. Après avoir concédé les deux premiers sets, elles ont décuplé leurs forces. Heureusement, nous avons assez bien joué pour les battre", raconte, en larmes, l'entraîneure en chef Kumi Nakada.

"Hisamitsu a gagné le Championnat des clubs asiatiques pour la première fois en 2002, mais c'est une autre équipe qui décroche le titre pour la première fois. Je suis donc très, très heureuse. Le Championnat du monde des clubs sera un tournoi très dur, mais nous ferons de notre mieux. Nous nous entraînerons beaucoup plus dur pour nous préparer," a-t-elle ajouté.

Zhetyssu profite de sa taille et de sa puissance pour écarter Taipei 3-0 et prendre la troisième place

L'équipe kazakhe de Zhetyssu, s'appuyant sur les 195 cm d'Alena Omelchenko et la puissance de frappe de l'attaquante Tatyana Pyurova, a profité de son avantage de taille sur un Taipei plus petit pour remporter confortablement le premier set 25-15.

Le deuxième set était plus serré, Taipei jouant avec audace et détermination pour rendre coup pour coup. À 24-24, Zhetyssu a réussi à placer deux points successifs grâce aux attaques dévastatrices d'Alena Omelchenko et a remporté le set de haute lutte, 26-24.

Taipei s'est appuyé sur sa défense dans le troisième set, quand les attaques de Zhetyssu gardaient leur puissance. Alors qu'elles menaient 24-19, à un point seulement de remporter le set et le match, les Kazakhes ont commis une faute directe sur un contre qui a permis à leurs adversaires de réduire l'écart 20-24. Mais Olga Karpova a placé un superbe amorti en milieu de terrain au cours d'un échange palpitant, ce qui a mis un terme à la fête pour Taipei.

Nakhon Ratchasima finit cinquième après sa victoire inattendue 3-2 à domicile sur le Lienvietpostbank

Nakhon Ratchasima a avancé une belle formation pour affronter ses vieilles ennemies du Thong Tin Lienvietpostbank, l'équipe vietnamienne contre laquelle il avait perdu 2-3 en phase de poules
. L'équipe présentait quatre joueuses évoluant actuellement dans l'équipe nationale thaïlandaise : Thaphaphaiphan Chaisri, Thatdao Nuekjang, Pornpun Guedpard et Ajcharaporn Kongyot.

Malgré le soutien de leurs nombreux supporters venus les encourager sur leur terrain, les Thaïlandaises ont fait un mauvais début. Leurs attaquantes du premier rang n'ont pas réussi à pénétrer la défense vietnamienne menée par Bui Thi Nga et Nguyen Linh Chi et ont concédé le premier set 25-21.

Nakhon Ratchasima a retrouvé ses esprits dans les sets suivants grâce à la rapidité de Thatdao et à la puissance d'Ajchaporn à l'attaque. Le Lienvietpostbank lui a pourtant tenu tête avec les frappes agressives de Do Thi Minh en latéral. Les Thaïlandaises ont alors rassemblé leur courage pour déferler sur leurs opposantes et s'emparer des deuxième et troisième sets 25-18, 25-20.

Avec un avantage de 2-1, Nakhon Ratchasima s'est à nouveau placé en tête au début du quatrième set 11-8, mais les Vietnamiennes sont revenues à leur hauteur 14-14 avant de les dépasser et récupérer le set 25-19.

Le set décisif a mis Nakhon Ratchasima à rude épreuve, talonné par les visiteuses qui ont rétabli l'égalité 11-11. La combativité des Thaïlandaises s'est pourtant avérée payante puisqu'elles ont remporté le set 15-11, le match et la cinquième place.

Le Matin Varamin repousse le PLDT en quatre sets spectaculaires et se classe septième

Le Matin Varamin (Iran), qui a fait montre d'un travail d'équipe et d'une forme améliorés, a pu compter sur la force des attaques de Maedeh Borhanie. Le premier set a été dur, chaque camp attaquant à tour de rôle. Les Philippines, sous l'égide de l'ancienne attaquante cubaine Regla Maritza Bell Mackenzie et des 197 cm d'Alyja Daphne Santiago, a lancé un défi conséquent à ses rivales bien organisées. Mais le Matin Varamin a prouvé que sa victoire 3-2 sur le Lienvietpostbank n'était pas un coup de chance et a gagné le premier set 25-22.

Il y a trouvé la confiance nécessaire pour continuer sur sa lignée victorieuse en remportant le deuxième set 25-16. Le PLDT a fait un retour efficace dans le troisième set, qu'il s'est adjugé 25-18. Mais le Matin Varamin a poursuivi son bon travail dans la quatrième manche qu'il a obtenu 25-20 en même temps que le match et la septième place.

Le président de l'Association thaïlandaise de volleyball, Somporn Chaibangyang, a présidé la remise des médailles et la cérémonie de clôture.

Résultats finaux

Neuvième et dixième places : KSEB (Inde) b. VAS (Singapour) 3-0 (25-12, 25-17, 25-8)

Septième et huitième places : Matin Varamin (Iran) b. PLDT (Philippines) 3-1 (25-22, 25-16, 18-25, 25-20)

Cinquième et sixième places : Nakhon Ratchasima (Thaïlande) b. Thong Tin Lienvietpostbank (Vietnam) 3-2 (21-25, 25-18, 25-20, 19-25, 15-11)

Petite finale : Zhetyssu (Kazakhstan) b. Taipei (Taipei chinois) 3-0 (25-15, 26-24, 25-20)

Finale : Hisamitsu Springs (Japon) b. Bohai Bank Tianjin (Chine) 3-0 (25-19, 25-16, 25-19)

Classement des équipes

1. Hisamitsu Springs (Japon)

2. Bohai Bank Tianjin (Chine)

3. Zhetyssu (Kazakhstan)

4. Taipei (Taipei chinois)

5. Nakhon Ratchasima (Thaïlande)

6. Thon Tin Lienvietpostbank (Vietnam)

7. Matin Varamin (Iran)

8. PLDT (Philippines)

9. KSEB (Inde)

10. VAS (Singapour)

Récompenses individuelles

Meilleur attaquant extérieur : Yuki Ishii (Hisamitsu Springs, Japon)

Deuxième meilleur attaquant extérieur : Chen Liyi (Bohai Bank Tianjin, Chine)

Meilleur attaquant ailier : Li Ying (Bohai Bank Tianjin, Chine)

Meilleur libéro : Marina Storozhenko (Zhetyssu, Kazakhstan)

Meilleur passeur : Chizuru Kotoh (Hisamitsu Springs, Japon)

Meilleur contreur central : Kanako Hirai (Hisamitsu Springs, Japon)

Deuxième meilleur contreur central : Lyudmila Anarbayeva (Zhetyssu, Kazakhstan)

Meilleur joueur : Miyu Nagaoka (Hisamitsu Springs, Japon)





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines