The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

L'Hisamitsu Springs et Tianjin en tête de leur groupe au Championnat des clubs asiatiques

 
Risa Shinnabe (Hisamitsu) face aux Thaïlandaises de Nakhonratchasima
 
Nakhon Pathom, Thaïlande, le 21 avril 2014 – Parfaitement lancé, l'Hisamitsu Springs a pris le meilleur sur Nakhonratchasima, club hôte, tandis que le Bohai Bank Tianjin n'a laissé aucune chance au KSEB lors de la dernière journée de la phase de groupes lundi. Japonaises et Chinoises terminent donc en tête de leur poule respective lors de la 17e Coupe de la Princesse, le Championnat des clubs asiatiques de volleyball féminin qui se dispute au gymnase municipal de Nakhon Pathom.

Le championnat annuel est organisé du 17 au 25 avril avec dix équipes et permettra de connaître le nom du représentant du continent asiatique pour le Championnat du monde FIVB des clubs féminins, qui se disputera du 7 au 11 mai à Zurich (Suisse). L’Asie est le dernier continent à n’avoir pas désigné son représentant, alors que l’Europe et l’Amérique du Sud viennent de livrer leur verdict et qu’une wild card a été délivrée pour compléter le plateau. Le club hôte du Volero Zurich est automatiquement qualifié et sera rejoint par cinq autres équipes dont le Sesi-SP (champion d’Amérique du Sud), le Dinamo Kazan (champion d’Europe) et le Molico Osasco (invité par les organisateurs).

Hisamitsu Springs – Nakhonratchasima
Les joueuses de l'Hisamitsu Springs sont toujours en course pour atteindre leur objectif ultime : permettre au Japon de décrocher une médaille d'or qui lui échappe depuis plusieurs saisons à l'échelle continentale. Sacrées en 2002 et auréolées du titre de championnes nationales cette saison, les Nippones ont aligné une équipe solide composée notamment de Risa Shinnabe, Yuki Ishii et Kanako Hirai dans un match prenant qui les opposait à Nakhonratchasima dans la Poule A.

Miyu Nagaoka s'est affirmée comme le principal atout de l'Hisamitsu en inscrivant 16 points, tous sur attaques gagnantes, pour terminer meilleure marqueuse. Avec dix unités, Huttaya Bamrungsuk a été la plus efficace côté thaïlandais.

"C'était un match serré, surtout dans le troisième set", a reconnu l'entraîneur japonais Kumi Nakada. "Nous avons pris plaisir à disputer cette rencontre car les supporters thaïlandais ont encouragé les deux équipes du début à la fin. Mes joueuses ont bien travaillé, mais nos adversaires ont également proposé de bonnes choses, notamment en attaque et à la réception. J'ai fait tourner mon effectif sur ce match, car je souhaite que les joueuses gagnent en expérience en vue des rencontres compliquées qui nous attendent."

Le coach de Nakhonratchasima, Suthichai Chanbunchee, s'est lui aussi exprimé à l'issue du match. "Je suis satisfait du niveau de mes joueuses. Les différents entraîneurs spécifiques ont travaillé avec elles sur leurs qualités individuelles et elles ont totalement répondu à mes attentes. Nous aurons encore beaucoup à apprendre lors de notre prochain match contre le Taipei chinois. Je n'ai pas encore analysé leur jeu, mais je suis certain qu'on peut rivaliser techniquement. Il faudra travailler beaucoup plus sur notre réception et nos schémas offensifs. Je suis sûr que l'on pourra proposer de belles choses contre le Taipei."

Matin Varamin - Thong Tin Lienvietpostbank
Dans l'autre match de la Poule A, les Iraniennes du Matin Varamin sont revenues de loin pour battre le Thong Tin Lienvietpostbank dans un match serré conclu en 116 minutes sur le score de 3-2 (25-23, 16-25, 25-21, 15-25, 15-9).

Les deux formations ont jeté toutes leurs forces dans la bataille, alternant le gain des sets à coup d'attaques rapides et de contres solides. Après avoir vu les Vietnamiennes revenir à 2-2, les Iraniennes ont offert une prestation de haut vol dans un tie-break passionnant qu'elles ont dominé de bout en bout.

Maedeh Borhane a inscrit 24 points pour le Matin Varamin, alors que Do Thi Minh a enchaîné les smashes pour en marquer 30 en vain pour le Thong Tin Lienvietpostbank.

Bohai Bank Tianjin - KSEB
Sacrées à quatre reprises, les Chinoises ont frappé fort pour leur dernier match de la Poule B en dominant de a tête et des épaules les Indiennes du KSEB, balayées en trois petits sets 25-8, 25-7, 25-10.

Dans un match relativement aisé, les vice-championnes de Chine ont néanmoins décidé d'aligner un effectif impressionnant comprenant Chen Liyi, Yin Na et Wang Jiamin. Comme il l'avait annoncé, l'entraîneur Wang Baoquan souhaitait en effet tester son équipe sur cette rencontre afin d'évaluer la forme de ses joueuses et leur capacité à remporter le titre.

"Si elles avaient évolué en deçà de leur niveau habituel au cours de ce match, je pense que l'Hisamitsu Springs aurait ensuite été assuré de nous battre et de remporter l'or", expliquait Wang. "C'est ce que voulaient éviter les joueuses et ce qui explique leur performance exceptionnelle dans cette rencontre à sens unique."

Du côté, des marqueuses, Zhang Xiaoting a montré la voie à Tianjin avec 13 points contre sept pour Purayil Puthiya (KSEB).

Zhetyssu - Taipei
Toujours dans la Poule B, le Taipei chinois a donné des sueurs froides au Zhetyssu qui avait aligné plusieurs internationales kazakhes dont ses deux tours de contrôle Alena Omelchenko (1m95) et Lyudmila Anarbayeva (1m92), ainsi que les puissantes Tatyana Pyurova et Olga Karpova en vue de ce match crucial.

Les Kazakhes ont mis à profit leur taille en multipliant les attaques puissantes et les contres face à une équipe du Taipei accrocheuse.

Avec 20 points, Alena Omelchenko a dominé les débats au filet pour le Zhetyssu tandis que Chen Wan-Ting en inscrivait 14 pour le Taipei.

PLDT - VAS
Emmenées par l'ancienne super star cubaine Bell Mackenzie Regla Maritza, la pointue Rachel Anne Daquis et Santiago Alyja Daphne, les Philippines du PLDT ont dominé le VAS. Inexpérimentées, les Singapouriennes se sont bien sans parvenir à concrétiser leurs efforts.

Véritable fer de lance du PLDT, Bell Mackenzie Regla Maritza inscrivait 23 points dont 16 attaques gagnantes et cinq aces. De son côté, Chan Zhen Jolly en marquait sept pour le VAS.

Les leaders
À l'issue de la phase de groupes, les Japonaises de l'Hisamitsu Springs  terminent en tête de la Poule A avec un bilan parfait de neuf points et trois victoires en autant de matchs.

Nakhonratchasima est deuxième avec quatre points (1 victoire, 2 défaites) en devançant le Thong Tin Lienvietpostbank et le Matin Varamin, qui ont obtenu respectivement trois et deux points pour finir troisième et quatrième.

Le Bohai Bank Tianjin a dominé les débats dans la Poule B. Les Chinoises ont en effet engrangé 15 points en enchaînant cinq victoires sans concéder le moindre set. Le Zhetyssu est deuxième avec 12 points (4 victoires, 1 défaite) suivi du Taipei qui a récolté neuf points (3V, 2D). Les Philippines du PLDT terminent quatrièmes avec six points (2V, 3D) tandis que le KSEB et le VAS ferment la marche.

L'ensemble des équipes sera au repos mardi. Les quarts débuteront mercredi dès 12h00 (heure locale). L'Hisamitsu Springs affrontera le PLDT avant de laisser place aux rencontres Bohai Bank Tianjin-Matin Varamin, Nakhonratchasima-Taipei et Thong Tin Lienvietpostbank-Zhetyssu.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines