The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Kondensat-Zhaikmunay, Matin Varamin, Al-Rayyan et Baic Motor dans le dernier carré

 
Yosleyder Cala Gerardo au contre face à Kheeno Franco (PLDT Home TVolution)
 
Manille, Philippines, le 14 avril 2014 – Les Kondensat-Zhaikmunay (Kazakhstan), Matin Varamin (Iran), Al-Rayyan (Qatar) et Baic Motor (Chine) ont tous validé leur billet pour les demi-finales du Championnat des clubs asiatiques de volleyball masculin PLDT Home Fibr 2014 lundi au Mall of Asia Arena.

Les Kazakhs ont dominé le South Gas Clubs Sports en trois sets (25-21, 25-16, 25-20). Diminués par la fatigue liée au camp d'entraînement qui a précédé la compétition et aux longues heures de voyage pour se rendre jusqu'en Philippines, les Irakiens n'ont pas réussi à déployer toute leur puissance en attaque.

Vitaliy Vorivodin a dominé les débats au filet avec 14 points dont 12 attaques gagnantes, un contre et un ace. Ses coéquipiers Anton Kuznetsov (13 pts), Mikhail Ponomarenko (11) ont également contribué au succès du Kondensat-Zhaikmunay qui atteint le dernier carré pour la première fois de son histoire après avoir terminé cinquième en 2013.

Les Kazakhs se sont montrés particulièrement réalistes aussi bien en attaque (44-30) qu'en défense (8 contres à 0) face à une équipe irakienne à la peine.

"C'est très important pour nous de nous imposer ici. Nous n'avons pas baissé la garde et sommes restés concentrés jusqu'au bout", s'est félicité le capitaine kazakh Roman Khandrolin.

Côté irakien, seul le Bulgare Aleksandaron Ananiev Metodi (14) a inscrit plus de quatre points pour le South Gas Club.

"Nous avons très très mal joué", regrettait l'entraîneur irakien Khalaf Abdul Sa Alaa. "Je ne sais pas à quoi c'est dû. J'imagine que nous étions simplement fatigués."

Les joueurs du Matin Varamin ont dû se passer de leur capitaine et passeur Mir Saeid Marouf L (malade) au moment d'affronter le Taipei chinois dans le deuxième quart de finale. Les Iraniens n'étaient pas au bout de leurs peines puisqu'un autre de leurs piliers, Pourya Fayazi, devait les quitter en cours de match après s'être blessé au genou gauche.

Le Matin Varamin parvenait toutefois à prendre le meilleur sur son adversaire au terme de quatre sets très disputés (24-26, 25-21, 27-25, 25-22) pour s'offrir une place en demi-finale. Menés 17-22 dans la quatrième manche, les Iraniens trouvaient les ressources nécessaires pour enchaîner les points et éviter un cinquième set décisif face à une équipe du Taipei chinois composée de cinq internationaux et emmenée par Huang Chien-Feng, auteur de 22 points.

"On ne s'attendait pas du tout à affronter une équipe aussi forte, et ça nous a rendus nerveux, surtout dans le premier set. Mais on a fait en sorte de se ressaisir physiquement et mentalement", analysait l'entraîneur italien du Matin Varamin, Daniele Bagnoli.

Mostafa Sharifat a été le plus efficace côté iranien avec 14 réalisations, dont dix attaques et quatre contres. Il fait légèrement mieux que son capitaine Seyed Mohammad Mousavi E. et que Mojtaba Mirzajanpour (13 pts chacun).

Finaliste de la dernière édition, Al-Rayyan n'a pas eu à forcer son talent face aux Philippins du PLDT Home TVolution battus en trois sets (25-17, 25-14, 25-21) après une heure et onze minutes de jeu.

Les Qataris ont notamment pu compter sur l'international italien Cristian Savani, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Londres et auteur de 19 points dont 17 attaques gagnantes. Mohamed Alhachdadi et Cala Gerardo Yosleyder ont également joué une part active dans la victoire en inscrivant dix points chacun.

"Je suis très satisfait de mes joueurs, mais nous aurons encore des choses à prouver au prochain tour", temporisait le coach croate des Qataris Igor Abutina.

Al-Rayyan a dominé son adversaire dans tous les compartiments du jeu, que ça soit en attaque (41-19), au contre (10-2) ou au service (6-2) alors que l'Australien Cedric Legrand a terminé meilleur marqueur côté philippin avec neuf petits points.

Le Baic Motor s'est fait peur en début de match en concédant le premier set face au Zahraa Al Minaa. Mais Liang Chunlong et Wang Chen inscrivaient 32 points à eux deux et sonnaient la révolte côté chinois pour permettre aux leurs de s'imposer 3-1 (23-25, 25-12, 25-22, 25-16) et de s'offrir une place en demi-finale.

Le capitaine du Baic Motor Wout Wijismans et son coéquipier Frederic Winters ajoutaient 12 et 11 points au compteur chinois tandis que Bruno Furtado, Arthur Al Zayek et Jhonlenn Baretto inscrivaient respectivement 16, 14 et 11 points en vain pour Zahraa Al Minaa.

Les représentants de l'Empire du Milieu ont pu compter sur les 31 fautes directes des Iraniens tout en se montrant particulièrement efficaces au filet avec 48 attaques gagnantes.

Dans le dernier carré, le Kondensat-Zhaikmunay devra se mesurer aux vice-champions en titre d'Al-Rayyan jeudi tandis que l'autre demi-finale opposera le Baic Motor au Matin Varamin, sacré en 2013.

Dans les matchs de classement de la 9e à la 12e place, les Turkmènes du Migrasiya ont battu en quatre sets les Vietnamiens du Long Gia Lai 25-20, 24-26, 25-19, 25-22.

Arslan Yazgulyyev a terminé meilleur marqueur de la rencontre (24 pts) et a notamment inscrit les quatre aces de son équipe. Son partenaire Dawut Nuryyev n'était pas en reste avec 23 réalisations alors que Bahram Rozmetov contribuait à hauteur de 14 points pour le Migrasiya.

Dans le match pour la neuvième place, les Turkmènes affronteront l'Alnasr Sports Club (Émirats Arabes Unis), tombeur de Sohar (Oman) en trois sets 25-18, 25-18, 25-15.

Mohamed Chikhi a fini meilleur réalisateur du côté des vainqueurs avec 15 points dont deux contres et deux aces. Il fait légèrement mieux que son partenaire Amer Almarzooqi, auteur de dix points, alors que seuls cinq joueurs ont contribué à faire bouger le tableau d'affichage côté omanais.

Dans les matchs de classement de la 13e à la 16e place, les Japonais de l'Oita Msiyoshi Weisse Adler ont écarté le Green Dragon (Hong Kong) 3-0 (25-23, 25-19, 25-22) alors que l'Amoa NCD (Papouasie-Nouvelle-Guinée) a effacé un retard de deux sets pour battre la Mongolie 3-2 (19-25, 22-25, 25-20, 25-20,15-10).





 Language(s)
   English
   French

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines