The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La Commission médicale européenne s’engage dans l’information et la lutte contre le dopage

 
Les membres de la Commission médicale européenne (CME) présidée par M. Manfred Holzgraefe
 
Luxembourg, le 1er février 2014 – La Commission médicale européenne (CME), présidée par Manfred Holzgraefe, a conclu un mois de janvier bien animé du côté des instances de la CEV en organisant sa réunion annuelle à Luxembourg, samedi.

M. Holzgraefe a fourni à ses collègues les dernières informations glanées lors de la réunion de la Commission médicale de la FIVB à laquelle il a participé à Lausanne avec deux autres membres de la CME, Sergio Avila España (ESP) et Sergio Cameli (ITA).

Le président de la CME a également résumé les décisions les plus importantes récemment prises par le Conseil d’administration de la CEV, et a poursuivi la réunion en évoquant le programme antidopage de la FIVB "Real Winner – We play it clean" (Vrai gagnant, restons propre) qui a été dispensé cette année aux joueurs et au staff de toutes les équipes participant aux Coupes d’Europe et au troisième tour des qualifications au Championnat du monde.

M. Holzgraefe a également passé en revue la liste actualisée des substances et méthodes interdites, ainsi que les autorisations d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) publiées par l’Agence mondiale antidopage (AMA) pour l’année 2014. Les membres de la Commission ont ensuite résumé les activités qu’ils ont chacun entreprises l’année dernière et plus spécifiquement lors de tournois de la CEV auxquels ils ont assisté et où des contrôles antidopage ont été effectués.

En 2014, les officiels participant aux compétitions de la CEV devront également fournir un certificat de santé (formulaire M-7), conformément aux normes établies par la FIVB.

La Commission médicale européenne collabore avec la Commission européenne de l’arbitrage (ERC) afin de vérifier l’état de santé des arbitres internationaux et de s’assurer que toutes les personnes nommées pour arbitrer sont en bonne santé. "Il s’agit de l’une des tâches principales que nous a confiées le Conseil de la CEV, et avec nos amis et collègues de la Commission d’arbitrage, nous avançons dans le bon sens et aidons à améliorer la santé des arbitres", a expliqué M. Holzgraefe.

La CME et l'ERC travaillent main dans la main afin d’identifier les outils permettant de tester les capacités physiques et psychologiques des arbitres, chose que les Commissions aimeraient mettre en place dès cette année. La CME va également poursuivre sa lutte contre le dopage. "Nous devons rester vigilants et continuons à informer les joueurs, ainsi que leurs entraîneurs et le staff médical, des dernières mises à jour des règlements de l’AMA", a déclaré le président de la CME. "Le volleyball est un sport propre et équitable, et nous souhaitons en préserver l’image. Toutes les mesures entreprises doivent nous aider à lutter contre le dopage et à renforcer le message positif que les gens associent déjà à notre sport", a conclu M. Holzgraefe.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   Medical home page

LATEST NEWS

Latest headlines