The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La Belgique en fête : les féminines et les masculins qualifiés pour le Mondial pour la première fois en 36 ans

 
Les équipes féminine et masculine de Belgique ont disputé le Championnat du monde FIVB de volleyball pour la dernière fois en 1978
 
 Lausanne, Suisse, le 9 janvier 2014 – Depuis "super dimanche", tout le monde ne parle plus que de volleyball en Belgique. Les journaux ont dédié leurs pages au fait que les deux équipes nationales, hommes et femmes, s’étaient qualifiées pour le Championnat du monde FIVB de volleyball pour la première fois en 36 ans. Les supporters eux aussi ont apprécié l’exploit et ont envahi les réseaux sociaux comme Facebook et YouTube pour féliciter les "Red Dragons" et les "Yellow Tigers".

"C’est super pour le sport belge, et c’est génial de participer à cet exploit. Nous avons maintenant l’occasion d’affronter les plus grands pays comme le Brésil", s’est réjoui le contreur central Simon Vandevoorde. La finale du tournoi de qualification à Paris a prouvé à quel point son équipe s’était améliorée en battant la France 3-2 pour remporter une troisième victoire en trois rencontres. Le "cerveau" de ce triomphe fut le passeur Frank Depestele (36 ans) qui attend maintenant avec impatience la phase finale du Championnat du monde, du 3 au 21 septembre en Pologne : "Ce succès va prolonger ma carrière internationale d’au moins neuf mois."

Il faut remonter à 1978 pour voir l’équipe nationale de Belgique se qualifier pour le Mondial pour la dernière fois. Il s’agissait de la sixième participation de la Belgique à ce tournoi de prestige et leur groupe comprenait un certain Dominique Baeyens. Il devrait faire son retour au Mondial en tant que sélectionneur des "Red Dragons". "Nous avons réalisé de grands progrès", a-t-il déclaré. La septième place de l’an dernier fut leur meilleur résultat depuis un bout de temps. Cette année, l’équipe disputera pour la première fois la Ligue mondiale FIVB, face au Canada, à l’Australie et à la Finlande au tour préliminaire.

Le succès spectaculaire du volley belge n’est pas venu en un claquement de doigts. Il est le fruit de nombreuses années de développement, de recrutement et de travail rigoureux avec des jeunes prometteurs, soumis notamment à 20 heures d’entraînement par semaine. Bon nombre de joueurs qui connaissent le succès aujourd’hui évoluent ensemble en équipes nationales de jeunes depuis dix ans maintenant. Parmi les succès obtenus par ces équipes juniors, nous retrouvons la médaille d’or des filles aux premiers Jeux olympiques de la jeunesse à Singapour en 2010, où elles battaient les États-Unis, géants de la discipline. L’expérience acquise par les meilleurs joueurs belges dans les plus grands clubs des ligues professionnelles du monde entier n’est pas non plus étrangère à cette réussite. Les années de travail et l’argent investi par la Fédération nationale et le Comité olympique belge commencent enfin à porter leurs fruits.

L’année dernière, l’équipe nationale féminine a déjà créé des émules en terminant troisième au Championnat d’Europe, le plus grand succès international du volleyball belge à ce jour. L’été dernier, les "Yellow Tigers" ont disputé 38 matchs et n’en ont perdu que quatre, toutes contre l’Allemagne. Le sélectionneur de la Mannschaft Giovanni Guidetti, qui a aussi entraîné le Vakifbank Istanbul, champion du monde, n’avait que de bonnes choses à dire sur les reines du volley belge : "Elles ont énormément progressé et méritent leur place parmi les meilleures équipes d’Europe."

Des propos appuyés par leur prestation en éliminatoires du Championnat du monde le week-end dernier. Menée par la magnifique passeuse Frauke Dirickx, la Belgique n’a fait qu’une bouchée de la Pologne 3-0 malgré le soutien du public local dans l’énorme salle de Lodz. Les Belges repartaient ainsi avec un bilan parfait : trois victoires. "Nous avons bien joué en défense et en contre, ce qui leur a posé problème", a déclaré le sélectionneur Gert Vande Broek après le succès de son équipe contre l’une des grosses écuries du volleyball. "Nous avons bien servi aussi et je pense que nous méritons cette qualification. Nous avons joué à un très haut niveau, mais la pression du public était contre elles et ça nous a beaucoup aidés."

Son équipe est arrivée parmi l’élite mondiale, un fait confirmé par leur toute première participation au Grand Prix mondial FIVB où la Pologne, le Pérou, Porto Rico, les Pays-Bas, l’Argentine, le Canada et Cuba les attendent. Cette prestigieuse compétition leur servira aussi à préparer le Championnat du monde FIVB de volleyball féminin qui aura lieu en Italie du 23 septembre au 12 octobre.

Comme leurs homologues masculins, elles participeront au Mondial pour la première fois en 36 ans. Ce sera aussi une première pour les "Yellow Tigers". Et ce, grâce en grande partie à Lise Van Hecke, la puissante attaquante qui évolue en Italie qui a été formidable en éliminatoires. Or, la dernière fois qu’une équipe belge a disputé le Championnat du monde en 1978, sa mère Lieve Van de Velde représentait son pays.

Au vu de la splendide double qualification pour le Mondial, le volleyball belge ne devrait plus avoir à attendre si longtemps avant de connaître à nouveau le succès. Le sélectionneur masculin Dominique Baeyens a d’ailleurs fixé le prochain objectif pour les deux équipes : "Prochaine étape, les Jeux olympiques". Les stars du volley belge savent qu’elles peuvent accomplir cette mission-là aussi.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines