The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Mondial féminin : sept équipes européennes qualifiés, déception pour la Pologne

 
La Belgique a créé la surprise en éliminant la Pologne à Lodz et participera au Mondial pour la troisième fois seulement de son histoire, la première depuis 1978
 
Lausanne, Suisse, le 6 janvier 2014 – Sept équipes féminines européennes ont obtenu leur sésame, dimanche, pour le Championnat du monde, en ouverture d'une année qui s'annonce passionnante. Mais la Pologne et la France n'en font pas partie.

Bien qu'évoluant devant leur public à Lodz, les Polonaises, organisées autour de Malgorzata Glinka-Mogentale, ne sont pas parvenues à se qualifier pour le 17e Mondial féminin qui se déroulera en Italie du 23 septembre au 12 octobre 2014. Les espoirs d'un peuple passionné de volleyball ne reposent plus que sur l'équipe masculine, qualifiée d'office pour la compétition qui se déroulera sur ses terres.

Le sentiment en Pologne a contrasté avec la joie des cinq vainqueurs de poules : la Turquie, l'Azerbaïdjan, la Belgique, la Croatie et la Bulgarie. Les deux meilleurs deuxièmes, la Serbie et la Pays-Bas, ont également validé leur billet. Ce sont donc désormais 16 des 24 équipes participantes qui sont connues : les sept nations européennes qualifiées ce week-end rejoignent l'Italie (pays hôte), la Russie et l'Allemagne (finalistes de l'EuroVolley), le Brésil et l'Argentine (Amérique du Sud) ainsi que le Japon, la Chine, la Thaïlande et le Kazakhstan (Asie).

Les huit places restantes seront attribuées dans les prochains mois. Dans la Confédération NORCECA, cinq poules de quatre seront disputées en mai et juin. Le vainqueur de chaque groupe ira en Italie, tandis que les deuxièmes devront passer par des barrages pour obtenir une dernière place, du 2 au 7 juillet. D'ici là, les qualifiés africains seront connus depuis longtemps puisque les deux billets sont mis en jeu dès le mois de février avec deux tournois de sept. Pour le Mondial 2014, un total record de 131 pays auront pris part aux qualifications, une augmentation conséquente après les 101 participants de 2010.

L'Europe a été le théâtre d'affrontements acharnés le week-end dernier. Le temps fort a été la dernière rencontre de la poule qui s'est jouée à l'Atlas Arena de Lodz, devant un public entièrement acquis à la cause de la Pologne. Malgré un tel soutien, la Pologne a cédé devant la Belgique, médaillée de bronze à l'EuroVolley 2013, sur le score de 3-0 (25-20, 25-20, 27-25). Les Belges, 22es mondiales, ont ainsi pu prendre la tête de la Poule K et accéder directement au Mondial féminin. Les Polonaises, 16es, n'avaient plus qu'à sécher leurs larmes : "Nous étions très nerveuses aujourd'hui", a reconnu la capitaine Malgorzata Glinka-Mogentale. "Mais nous sommes professionnelles, nous ne pouvons pas mettre cette défaite sur le compte des nerfs. On aurait dû mieux jouer." Pour l'entraîneur belge, Gert Vande Broek, "le niveau de ce match était très élevé, mais la pression du public sur la Pologne a joué en notre faveur. Nous méritons la qualification."

L'avantage du terrain a toutefois joué pour les quatre autres pays hôtes : la Turquie a terminé en tête à Ankara avec un bilan parfait suite à sa victoire contre la Roumanie (25-15, 25-23, 25-18). Les Turques n'ont pas concédé le moindre set au Baskent Volleyball Hall. La Bulgarie a également remporté tous ses matchs, dont le dernier 3-1 (25-11, 32-34, 25-9, 25-23) contre le Belarus à Samokov. Malgré deux sets perdus en chemins, les "Lionnes" ont pu compter sur Emiliya Nikolova, auteure de 20 points dans ce troisième match, pour se qualifier.

À Rovinj, deux équipes ont pu se réjouir : la Croatie a battu les Pays-Bas au terme d'un tie-break haletant 3-2 (25-18, 25-23, 22-25, 22-25, 16-14) pour se qualifier. Les "Oranjes" ont également validé leur place en tant que l'un des deux meilleurs deuxièmes du week-end. L'autre équipe à s'être contenté d'une seconde place est la Serbie. À Baku, les héroïnes locales avaient pourtant créé la surprise : l'Azerbaïdjan a en effet raflé trois victoires, dont une de prestige face aux médaillées de bronze du Grand Prix mondial 2013, la Serbie. Les hôtes sont revenus deux fois au score avant de conclure la rencontre au set décisif 3-2 (19-25, 25-18, 18-25, 25-16, 18-16).

Le Championnat du monde FIVB de volleyball féminin comptera 24 équipes versées dans quatre poules de six. Le premier tour se déroulera sur cinq jours (trois matchs par jour) dans quatre villes (Rome, Trieste, Bari, Vérone). Les quatre premiers de chaque groupe seront qualifiés pour un deuxième tour disputé en deux poules de huit à Bari, Trieste, Vérone et Modène.

Six équipes avanceront ensuite au troisième et dernier tour, organisé sous forme de deux mini-tournois. Les deux meilleures équipes de chaque groupe disputeront les demi-finales, avant la finale à Milan le 12 octobre.

La Russie tentera de tenir son rang de pays le plus titré au Mondial féminin. En comptant les succès de l'Union soviétique, la nation compte sept couronnes mondiales. Cuba et le Japon ont remporté trois fois la compétition, la Chine deux fois et le pays hôte de 2014, l'Italie, une fois (en 2002).

Champion olympique, du Grand Prix mondial et de la Coupe des Grands Champions, le Brésil a raflé toutes les grandes compétitions des derniers mois. Pourtant, les magiciennes attendent toujours leur premier titre au Mondial, après leurs défaites aux finales de 2006 et 2010 contre la Russie. À ce jour, les Brésiliennes doivent donc se contenter de trois médailles d'argent (la première date de 1994).

Cliquez ici pour toutes les informations sur les qualifications.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines