The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

L'Allemagne veut briller à domicile

 
Les quatre sélectionneurs à Ludwigsbourg : de gauche à droite, Emanuele Zanini (Turquie), Igor Simuncic (Croatie), Avo Keel (Estonie) et Vital Heynen (Allemagne)
 
Ludwigsbourg, Allemagne, le 2 janvier 2014 – À la veille du début des éliminatoires du Mondial qui se déroulent ce week-end à la MHP-Arena de Ludwigsbourg, les sélectionneurs et joueurs d’Allemagne, Croatie, Estonie et Turquie ont partagé leurs attentes. Le vainqueur du tournoi sera qualifié pour la phase finale du Championnat du monde FIVB de volleyball organisé du 3 au 21 septembre 2014 en Pologne.

"Il règne une très bonne ambiance dans notre équipe", déclarait Georg Grozer, l’ailier star de la sélection allemande. "On a accompli une bonne préparation et disputé dix sets difficiles contre la Belgique en matchs amicaux. On sait bien sûr que tout n’était pas parfait, mais on est montés en puissance. Notre équipe est jeune, pleine de potentiel : notre but est de nous qualifier pour le Mondial."

"Chaque match est difficile", ajoutait son coéquipier Christian Fromm. "On aura l’avantage de jouer devant notre public, qui nous poussera pour qu’on obtienne le meilleur résultat possible face à chacun de nos adversaires. Tout le monde est impatient de débuter ce tournoi."

L’objectif de la qualification était à l’évidence partagé par le camp turc. "Nous nous attendons à un beau tournoi et nous viserons la qualification", déclarait le sélectionneur adjoint Taner Atik. "Il sera bien sûr important de ne pas brûler les étapes, et d’aborder les matchs les uns après les autres, jusqu’à notre rencontre avec l’Allemagne dimanche. Nous respectons toutes les équipes, mais nous n’avons peur de personne."

Le sélectionneur croate Igor Simuncic endossait volontiers le rôle d’outsider : "Je pense que ça va être un tournoi très difficile. Il y a quatre bonnes équipes en lice pour un seul billet pour le Mondial. Nous savons que les Allemands sont favoris, car ils figurent dans le top 5 européen et qu’ils jouent à domicile. Notre avantage, c’est que nous évoluerons sans pression, tandis qu’eux doivent répondre à des attentes très élevées. C’est peut-être notre chance de créer la surprise."

"C’est un véritable défi pour nous", estimait pour sa part le coach estonien Avo Keel. "L’Allemagne est la meilleure équipe du groupe, mais nous ferons tout notre possible pour terminer au moins à la deuxième place. J’espère que cela suffira à nous qualifier pour le Championnat du monde."

L’affiche Allemagne-Croatie sera le match d’ouverture vendredi après-midi, avant que l’Estonie n’affronte la Turquie dans l’autre rencontre de la journée.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines