The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les Grecques Arvaniti/Karagkouni surprennent les têtes de série n° 2

 
Les Grecques Vasiliki Arvaniti (à g.) et Panagiota Karagkouni ont atteint le second tour des éliminations pour la première fois de leur carrière
 
Durban, Afrique du Sud, le 13 décembre 2013 – Vendredi, les Grecques Vasiliki Arvaniti et Panagiota Karagkouni ont réalisé leur meilleure performance en tournoi FIVB en atteignant le second tour des éliminations de l'Open FIVB de beach volley de Durban.

La paire a en effet pris le meilleur sur les Russes Evgenia Ukolova et Maria Prokopev, têtes de série n° 2, dans le duel pour la première place du Groupe B après avoir concédé le premier set (19-21 21-17 16-14).

Karagkouni est revenue sur le match : "La clé de notre victoire d'aujourd'hui ça a été la gestion des services adverse, la solidité en contre et nos services en fond de court. Je pense que ça a permis de gêner les réceptions des Russes."

"C'était un match compliqué", affirmait pour sa part Arvaniti, 28 ans. "Nous avons affronté cette équipe il y a un mois en Thaïlande. C'était serré, mais nous avions perdu en deux sets. Nous avions à cœur de gagner cette fois pour être 9es pour la première fois et leaders du groupe. Nous étions donc particulièrement concentrées."

Arvaniti est une habituée du Circuit mondial et a disputé les Jeux olympiques de 2004, 2008 et 2012 avec trois partenaires différentes. Cette année, elle a fait équipe avec l'inexpérimentée Karagkouni, 20 ans, et les résultats ont tardé à arriver.

"Ça a été très compliqué pour moi", affirme Karagkouni. "Au début, on perdait constamment, je ne savais pas comment attaquer, comment me déplacer sur le sable. Je suis donc ravie qu'on ait accroché la 9e place. Je viens du volleyball et ça ne me manque pas du tout. Je préfère le beach, c'est plus excitant et j'aimerais continuer jusqu'aux JO."

"Nous avons beaucoup progressé", reprenait Arvaniti. "Nous avons engrangé quelques points en début de saison. Nous savions que ça serait très difficile, mais finir 9es est super et nous espérons aller plus loin dans ce tournoi, car nous avons besoin d'accumuler plus de points pour participer au tour principal l'année prochaine."





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines