The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La FIVB s'engage dans la lutte contre le dopage dans le sport

 
Une délégation de la FIVB était conviée, au même titre que d'autres Fédérations internationales, par la FIFA afin de faire avancer la lutte contre le dopage
 
 Lausanne, Suisse, le 11 décembre 2013 - Des délégués de la Fédération internationale de volleyball (FIVB) ont récemment participé à la réunion de consensus pour la lutte contre le dopage dans le sport au siège de la FIFA, le samedi 30 novembre à Zurich.

La FIVB, qui était présente au titre de Fédération internationale d'un sport collectif, a eu l'occasion de débattre des réglementations et de la politique antidopage avec le Comité international olympique (CIO), l'Agence mondiale antidopage (AMA) et des experts dans le domaine de la lutte contre le dopage dans le sport.

L'un des principaux sujets de conversation était le profilage biologique des athlètes mis en place lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA qui s'est déroulée au Brésil en 2013. Le profilage, qui tient compte à la fois des paramètres hématologiques dans le sang et du profil stéroïdien dans l'urine, est considéré comme la meilleure méthode pour détecter la présence de produits dopants dans le sang.

"Chaque individu a une emprunte génétique des différentes hormones et autres stéroïdes présents dans le corps", expliquait le Professeur Jiri Dvorak, médecin hygiéniste en chef de la FIFA. "Celle-ci est presque invariable, tout comme les différents paramètres sanguins tels que les cellules rouges. Les profils stéroïdiens et hormonaux d'un athlète, tout comme les paramètres sanguins, sont altérés dès que l'on tente de modifier le fonctionnement naturel du corps. Nous sommes aujourd'hui capables d'observer le profil d'un individu sur une longue période et c'est exactement ce que nous recherchions."

Il a également été question du rapport coût-efficacité de la lutte contre le dopage. Combattre le dopage coûte, environ, 300 à 400 dollars chaque année et l'idée d'un système personnalisé qui tiendrait compte de l'évaluation du risque dans chaque type de discipline a été avancée pour réduire ce coût.

Cette réunion représente une avancée importante dans la lutte unifiée des Fédérations de sports contre le dopage. Une première ébauche de déclaration de consensus sera publiée dans le British Journal of Sports Medicine (BJSM) de mai 2014.

"Cette conférence est une excellente initiative de la part de la FIFA. Nous sommes heureux d'avoir participé à cet événement et nous sommes ouverts à de nouvelles idées", se réjouissait le Dr Alan Verdec, directeur médical de l'AMA. "Nous sommes ici pour discuter et améliorer le système actuel.

Nous devons adopter de nouvelles mesures stratégiques et de nouveaux programmes tels que le profilage biologique. La traçabilité sur le long terme est un dissuasif. Nous devons également mener des études plus approfondies sur l'environnement des athlètes. La lutte contre le dopage est très complexe et nécessite des échanges et un dialogue constants.
 
Vidéo de la procédure ici




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   Medical home page

LATEST NEWS

Latest headlines