The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le Brésil poursuit sa marche en avant

 
Yu Koshikawa et le Japon n’ont rien pu faire face à la puissance et à la qualité de jeu du Brésil
 
Tokyo, Japon, le 22 novembre 2013 – Le Brésil, N° 1 mondial et triple champion du monde, semble idéalement parti pour décrocher un troisième sacre consécutif en Coupe des Grands Champions FIVB après avoir démoli le Japon, pays hôte, vendredi en trois sets secs (25-17, 25-23, 25-18), enchaînant du même coup un troisième succès de rang dans la compétition.

La sélection auriverde compte neuf points sur neuf possibles après trois journées. S’il reste encore deux rencontres à disputer samedi et dimanche, les Brésiliens ont toutes les chances d’imiter leurs compatriotes, sacrées dimanche dernier dans la version féminine du tournoi avec un carton plein de 5 victoires. 

Défaite par l’Italie en première journée, la Russie s’est ressaisie et compte désormais deux victoires pour une défaite après son succès sur l’Iran vendredi (25-23, 25-23, 25-19). Le champion olympique est deuxième avec six points. Crédités de cinq points, les États-Unis pointent en troisième position suite à leur succès 3-2 sur l’Italie vendredi au Tokyo Metropolitan Gymnasium (25-21, 20-25, 22-25, 28-26, 15-13). La Squadra Azzurra est quatrième avec cinq points également, mais affiche un différentiel moins élevé que le champion NORCECA. 

Les débats reprennent samedi avec trois nouvelles affiches : l’Iran et les États-Unis ouvriront le bal à 12h (heure locale) avant de céder la place au Brésil et à la Russie, qui joueront une sorte de finale avant l’heure. En cas de succès, les Sud-américains seraient assurés de remporter la compétition avant même la cinquième journée. Cela mettrait également un coup d’arrêt à la récente razzia russe sur le volley international (JO 2012, EURO 2013 et Ligue mondiale 2013). Le Japon et l’Italie fermeront la marche. 

Les États-Unis ont battu l’Italie 3-2 (25-21, 20-25, 22-25, 28-26, 15-13) vendredi après-midi après avoir été menés 2-1. Les Stars & Stripes affichent ainsi un bilan de 2 victoires et une défaite, tandis que l’Italie chute à 1-2. Mais le score final en dit long sur l’âpreté des débats. Matthew Anderson s’est fendu de 27 points, bien secondé par Maxwell Holt et David Lee (13 points chacun). Filippo Lanza a mené l’Italie avec 22 points, devant Jiri Kovar (15 pts). Les jeunes Italiens n’ont pas démérité face à une équipe américaine plus expérimentée. Chaque formation a fait montre de sa puissance avec des échanges parfois interminables.
Le coach des États-Unis John Speraw a déclaré à l’issue de la rencontre : "C’était un match serré et de très haut niveau. La marge de différence est très faible. Mes joueurs ont eu la bonne attitude et n’ont jamais abandonné. Nous avons su serrer le jeu en fin de set. Je suis ravi de notre résilience."

La réaction de son homologue Mauro Berruto : "Cette défaite laisse un goût amer. Nous avons évolué à très haut niveau pendant près de 2 heures et demie. Les Américains ont su faire la différence en fin de quatrième et cinquième sets. Mais je me félicite de notre niveau vu la jeunesse de l’effectif."

La Russie a ensuite dominé l’Iran en trois sets (25-23, 25-23, 25-19), passant à 2 victoires pour une défaite. C’était la quatrième fois que les deux nations se rencontraient, la première fois en Coupe des Grands Champions FIVB. Maxim Mikhaylov a montré la voie en inscrivant 19 points. Dmitriy Muserskiy l’a bien aidé avec 12 unités. Côté iranien, Mojtaba Mirzajanpour et le pointu Shahram Mahmoudi ont fait ce qu’ils ont pu avec 13 et 11 points respectivement.

Le coach de la Russie Andrey Voronkov a déclaré : "L’Iran possède une très bonne défense. On sait que c’est du haut niveau. On s’est efforcés de jouer concentrés aujourd’hui. C’est ce qui nous avait fait défaut en première journée. Aujourd’hui, on est restés concentrés jusqu’au bout."

Le coach de l’Iran Julio Velasco a ajouté : "Nous avons joué pour gagner face à l’une des meilleures équipes au monde. Ça a fonctionné dans les deux premiers sets. Mais nous sommes encore trop courts mentalement. Nous avons beaucoup appris de ce match. Notre défense laissait à désirer dans les deux premiers sets. Surtout au contre. Les Russes ont non seulement le physique, mais aussi la technique."

Le Brésil a surclassé le Japon en trois sets (25-17, 25-23, 25-18) dans l’ultime match du vendredi. L’escadron auriverde était tout simplement trop puissant en attaque comme en défense. Les numéros 1 mondiaux ont alterné smashs étourdissants et services ravageurs pour faire plier la muraille nipponne. Grâce à ce résultat, le Brésil affiche un bilan de 3-0, contre 0-3 côté japonais. Il s’agissait de la 40e confrontation entre les deux nations, la sixième en Coupe des Grands Champions FIVB. Bilan total : 6-0 pour le Brésil dans la compétition et 30-10 toutes compétitions confondues. Luis Felipe Marques Fonteles et Wallace De Souza ont brillé avec 12 et 11 points respectivement. Yu Koshikawa et Yusuke Ishijima ont sauvé les meubles japonais avec 13 et 10 unités chacun. Le Pays du soleil levant a bien tenté de se révolter au deuxième set, mais sans trouver les ressources au moment décisif. Performant à la passe et à la réception du début à la fin, le Brésil a fait preuve d’une efficacité clinique. Il aurait fallu davantage de régularité de la part du Japon pour espérer un peu plus de suspense.

Voici l’avis du coach brésilien Benardo Rezende : "C’était un bon match. C’est parti fort et nous avons été solides tactiquement. Le Japon nous a mis la pression au deuxième set et nous avons commis des erreurs en attaque. J’aime l’intensité avec laquelle nous jouons. Nous n’avons peut-être pas autant de talent que par le passé, mais l’intensité est là. On joue à la brésilienne. Un gros test nous attend demain face à la Russie."

Le coach du Japon Gary Sato é déclaré : "Notre entraînement matinal s’est bien passé et les joueurs ont eu une causerie. Il y a eu un déclic au deuxième set. Personne ne joue aussi vite en Asie, il fallait trouver une parade. Nous avons su exécuter certains schémas avec succès. Les joueurs sont plus à l’aise. Ce tournoi est positif pour nous. Pour progresser, il faut se mesurer aux meilleurs."

Meilleur marqueur par jour
21 – Matthew Anderson, États-Unis - Japon le 19-11-13
17 – Mohammad Mousavi, Iran - Italie, Jiri Kovar, Italie - Iran, Matthew Anderson, États-Unis - Brésil le 20-11-13
27 – Matthew Anderson, États-Unis - Italie le 22-11-13

Meilleurs marqueurs
27 – Matthew Anderson, États-Unis - Italie le 22-11-13
22 – Filippo Lanza, Italie - États-Unis le 22-11-13
20 – Ivan Zaytsev, Italie - Russie le 19-11-13
19 – Wallace de Souza, Brésil - Iran le 19-11-13
19 – Maxim Mikhaylov, Russie – Iran le 22-11-13
18 – Maxwell Holt, États-Unis - Japon le 19-11-13

Meilleurs contreurs
8 – Maxwell Holt, États-Unis - Japon le 19-11-13
8 – Mohammad Mousavi, Iran - Italie le 20-11-13
5 – Sidnei Dos Santos Jr., Brésil - Iran le 19-11-13
5 – Matteo Piano, Italie - États-Unis le 22-11-13
4 – David Lee, États-Unis - Japon le 19-11-13
4 – Emanuele Birarelli, Italie - Iran le 20-11-13

Meilleurs serveurs
5 – Farhad Ghaemi, Iran - Italie le 20-11-13
3 – Jiri Kovar, Italie - Iran le 20-11-13
3 – Thomas Beretta, Italie - États-Unis le 22-11-13
3 – David Lee, États-Unis - Italie le 22-11-13

Meilleures performances au contre par équipes
17 – États-Unis - Japon le 19-11-13
15 – Russie - Japon le 20-11-13  
14 – Iran - Italie le 20-11-13
12 – Brésil - Iran le 19-11-13
11 – Italie - Iran le 20-11-13  

Meilleures performances au service par équipes
9 – Italie - Iran le 20-11-13
8 – Iran - Italie le 20-11-13
5 – États-Unis - Brésil le 20-11-13
5 – Russie - Japon le 20-11-13

Plus grand nombre de points par set
31-29 Brésil - États-Unis (1er set) le 20-11-13
28-26 Italie - Russie (1er set) le 19-11-13
28-26 États-Unis - Italie (4e set) le 22-11-13

Plus grand nombre de points par match
220 – États-Unis - Italie (25-21, 20-25, 22-25, 28-26, 15-13) le 22-11-13
214 – Iran - Italie (26-24, 16-25, 25-23, 23-25, 15-12) le 20-11-13
195 – Italie - Russie (28-26, 25-20, 19-25, 27-25) le 19-11-13







 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines